Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:10 pm

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Boite%20F1%20reflet




Lundi, le 21 Mai 2012

Trois colis m'attendent dans l'entrée. Un sourire aux lèvres je les dépose sur la table du salon, impatient d'en découvrir le contenu. Mais lequel ouvrir en premier ? Allez, le plus petit.




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen D%e9ballage%20commence



Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen F1%20dans%20sac



Il s'agit du volant type F1, emballé dans une très belle boite blanche dont la petitesse m'étonne un peu. A l'ouverture je découvre le volant enrobé dans une protection en tissu de très bonne qualité laissant à penser qu'elle enferme un objet de grande valeur. Je dénoue la ficelle enroulée autour du système quick-release et je découvre... un bijou !


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen F1%20bijou_mini




Je suis un peu étonné au début car je pensais ce volant plus gros d'après les vidéos, mais il est magnifique: plaque en alu brossé peinte en noir satiné, grand F chromé trônant en son centre, afficheur led arborant fièrement ses trois 8 et surplombé d'une large ligne de led pour le régime moteur, pad directionnel souple, entièrement en métal et cliquable, encodeur rotatif également tout en métal, cliquable, et pouvant être déplacé dans 4 directions, grip alcantara très bien ajusté, plastique très doux au niveau des pouces, deux boutons accessibles par chaque pouce sans décoller les mains du volant (+ le pad directionnel et l'encodeur rotatif), palettes en métal et dont le complexe système de réglage, entièrement en métal lui aussi, inspire le respect, et bien sûr l'imposant système quick-release également tout en métal bien entendu !

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Good%20led%20lcd%20F1
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Palettes%20F1




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Excellent%20mais%20pas%20parfait


Quelques petits points négatifs viennent tenir un peu ce somptueux tableau. La couleur des boutons d'abord. Du bleu, du gris, du rose, ça donne un petit côté jouet je trouve, mais là c'est une affaire de goût aussi.

Ce qui ne l'est certainement pas, par contre, c'est qu'ils sont en plastique... Qui plus est je trouve que leur "clic" n'est pas très bon. La qualité de clic est la même que sur le GT3RS et hérite du même défaut: pas deux boutons n'ont un clic qui sonne pareil.

Un volant d'un tel calibre mériterait, je trouve, des boutons à capuchon en métal, et surtout de meilleurs switch derrière.

Mais n'insistons pas là-dessus plus que de raison car le reste du volant est irréprochable. Ou presque...

En effet je vais évoquer un soucis de mon exemplaire de test: en retournant le volant (volant tête en bas) on entend un petit clic métallique, comme s'il y avait une petite partie mobile à l'intérieur venant cogner contre une autre partie en métal. Je le présente volant en main sur la vidéo ci-contre, mais ce même bruit apparaissait en jeu à partir d'un certain angle de rotation.

Après discussion avec Fanatec, le soucis a été identifié. Il s'agit d'un bille en métal du système quick-release dont le logement a un peu de jeu.

Rassurez-vous donc, Fanatec assurant l'avoir corrigé pour les exemplaires destinés à la vente comme l'indique la note reçue en fin de période de test sur les correctifs apportés:

"Depth of holes on the base-side of the quick-release has been reduced. This eliminates any play on the quick-release mechanism because metal balls now have less play".

Après tout, débarrasser les futurs acheteurs de ce genre de défaut de conception est justement la tâche incombant aux testeurs que nous sommes.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Bille%20QR

Et comme vous pourrez vous en rendre compte dans la suite de cet article et dans les articles qui suivront, bien d'autres soucis encore ont été remontés, permettant d'améliorer les produits (déjà très bons au départ, je vous rassure), Fanatec ayant pris toutes nos remarques très au sérieux.

Bien évidemment je ne peux aucunement garantir que tout ce que Fanatec nous a assuré avoir porté sur la liste des correctifs aura réellement été corrigé, et c'est pourquoi je partagerai avec vous dans ces articles l'ensemble des défauts que j'ai constaté (et remonté) lors de ce test, ainsi que les suggestions d'amélioration ayant été faites. Ainsi les futurs acheteurs dont vous faites peut-être partie pourront juger de ce qui aura été corrigé et, éventuellement, de ce qui ne l'aurait pas été.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen QR%20pins



Justement, un autre point que je remarque à l'instant: au niveau du pouce, côté gauche, l'ajustement du revêtement alcantara est légèrement défaillant. Ca se décolle un tout petit peu comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. Rien de grave cependant. Le côté droit est également un poil mal ajusté au même endroit, mais pas de décollement. Enfin, mon exemplaire de test a un petit défaut sur une des palettes: une légère fissure de la palette au niveau de la fixation. Et là encore Fanatec semble avoir apporté une amélioration pour les volants qui seront mis en vente: "Metal screw inserts are now used for shifter paddle attachment - increased reliability".


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Alc%20decolle%20et%20fissure%20f1





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Conclusion%20F1


Terminons avec des bons points, car ce volant le mérite amplement: le clic des palettes est superbe (style "clic de souris"), tout comme la souplesse de la course. Fanatec annonce cependant avoir changé et les switch et les ressors par des modèles plus fiables, je ne peux donc pas vous dire comment sera le clic des palettes des volants "production".

Egalement le petit bouton pour activer le menu LCD est placé à un endroit bien dégagé le rendant facilement accessible. Tout juste pourrait-t-on souhaiter qu'il soit un peu plus grand pour faciliter son utilisation avec des gants. Point que j'ai suggéré à Fanatec en proposant un bouton rond et bombé de 4 ou 5mm de diamètre.
Un donnée technique pour finir: ce volant F1 pèse 1200g tout rond !






Dernière édition par neelrocker le Mar Juil 03, 2012 5:09 am, édité 7 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:11 pm

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen GT%20title




Passons au deuxième colis, le volant GT !



Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen M3%20sac





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Finition%20un%20peu%20en%20de%e7a


Là encore, très belle boîte, et même protection tissu que pour le volant F1. L'alcantara est également très bien ajusté, très serré autour du volant. Néanmoins le travail de recouvrement des branches du volant est moins bon que sur le volant F1. Alors que sur le volant F1 l'alcantara est d'un seul bloc, même au niveau du recouvrement des branches, là sur le volant GT il s'agit de morceaux d'alcantara séparés qui ont été rajouté par dessus celui recouvrant le reste du volant. Ca se voit, on distingue nettement la jointure, et c'est forcément un chouilla moins classe que le volant F1.


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Alcantara%20branches%20GT



Mais continuons le descriptif. La plaque en alu brossé du volant F1 fait place à une place en métal à la peinture noire satinée également, mais dont je trouve l'aspect rugueux moins joli que l'alu brossé. Pour tout dire ça me déplaît même franchement au départ, mais c'est une question de goût bien sûr, et j'avoue avoir fini par m'y habituer et ça ne me dérange plus maintenant.

Au centre du volant trône non plus le "F" Fanatec mais le sigle BMW bien sûr. Ce volant est pourvu du même stick directionnel et du même encodeur rotatif que le volant F1 et également... des mêmes boutons. Ce qui veut dire des mêmes défauts déjà évoqués pour le volant F1: les couleurs "un peu jouet", les capuchons plastique, et les clics pas géniaux et produisant tous un son différent.




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Boutons%20moins%20accessibles


Un très mauvais point au sujet de ces boutons sur le volant GT: il n'y en a plus aucun d'accessible en ayant les mains posées sur le volant ! C'est regrettable quand même, car il y a forcément des options de jeu qu'on voudra pouvoir activer sans devoir lâcher le volant: la vue arrière, le frein à main, un éventuel boost, ou encore l'appel de phares pour donner les quelques exemples me venant en tête (ça variera selon le type de joueur bien sûr). Le seul palliatif: utiliser le stick directionnel (et son clic, mais bonjour pour cliquer sans bouger le pad si vous vous en servez pour la vue par exemple) ou également le rotary qui peut être "cliqué" également, ou dont les 4 directions peuvent faire office de bouton.

Mais là encore il est très facile de cliquer une direction alors qu'on ne désire que faire un clic par pression (soucis que j'ai d'ailleurs remonté à Fanatec), et pour les directions vous aurez peut-être envie de les affecter à autre chose.

Aussi, l'accessibilité à ces sticks reste relative. Pour cliquer le rotary, me concernant je dois légèrement lâcher le volant, et la seule direction réellement utilisable sans lâcher le volant est d'aller vers la gauche. Et pour le stick directionnel je dois lâche le volant un peu plus car la mobilité de mon pouce gauche n'est pas la même que pour mon pouce droit (je suis gaucher. Je ne me rend d'ailleurs compte de cette différence de mobilité que maintenant).



Passons à l'afficheur LCD: il s'agit du même que sur le volant F1 mais encapsulé dans un cache plastique en haut du volant cette fois, alors qu'il est intégré à la plaque en métal sur le volant F1.


L'afficheur led de régime moteur est lui aussi un peu différent. Alors que sur le volant F1 les leds sont encastrées dans la plaque en métal avec des caches plastiques plats devant, venant au raz de cette plaque et grossissant les leds, sur le volant GT les leds sont à nues, donc beaucoup plus petites, beaucoup plus resserrées aussi, et elles ressortent de la plaque au lieu d'être à raz.


Dernier point en lien avec l'afficheur LCD, le bouton permettant de l'activer est plus petit que sur le volant F1 et moins accessible car il n'est pas situé dans un espace bien dégagé comme sur le volant F1.

C'est d'ailleurs ce bouton qui m'a fait suggérer un bouton plus gros à Fanatec car avec des gants il est plus difficile de le trouver (alors que sur le volant F1 on peut le trouver en faisant glisser son doigt sur la plaque en alu brossé) et plus difficile de l'actionner car situé entre un des boutons du volant et ces leds qui ressortent de quelques millimètres sur le volant GT.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Lcd%20gt




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Large%20palettes%20mais%20soucis%20reglage


Concernant les palettes elles sont en métal, très larges, et un très large espace les sépare du volant (4,5cm avec le réglage de base, qui est à mi-course environ) permettant sans problème de poser ses doigts derrière les branches du volant, chose qui n'était pas possible sur le GT3RS. Venant du GT3RS justement, ce fût déroutant au début d'avoir les palettes aussi loin. Je m'y suis néanmoins très vite habitué, mais tout joueur cherchant à être compétitif se posera nécessairement la question du temps qu'il perd à déplacer ses doigts aussi loin.

Surtout qu'il n'y a pas que l'éloignement des palettes en elles-mêmes mais aussi la distance entre le début de la course et le clic. Avec le réglage de base à mi-course le bout de la palette parcours environ 1cm entre le début de course et le clic, ce qui est très différent des "palettes-boutons" du GT3RS permettant des passages de rapport éclairs.


J'ai donc voulu essayer de modifier ce réglage de profondeur des palettes pour les rapprocher un peu et surtout réduire la course entre le début de course et le clic, mais malheureusement cela s'est révélé impossible sur mon exemplaire de test. La fixation de la palette venant buter contre le pcb situé derrière chacune d'elles et rendant donc inutilisable cette moitié de course de réglage qui aurait dû me permettre de faire cet ajustement, j'ai dû m'en tenir au réglage par défaut.

Rassurez-vous cependant, cette erreur de conception a été remontée et Fanatec dit avoir corrigé ce point pour les volants en production d'après la note concernant les améliorations: "Layout of the PCBA inside the BMW M3 GT2 rim has been changed so that paddle shifter does not hit one of the elements if moved closer to the rim".




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Coutures%20perfectibles


Enfin un dernier soucis sur mon exemplaire de test: la couture intérieur gauche blesse l'intérieur du pouce lors d'une utilisation prolongée. Ca n'est pas le cas pour la couture côté droit qui est plus plate alors que côté gauche elle ressort un peu. Ca n'avait pas attiré mon attention pendant tout le test mais j'en ai fait la douloureuse expérience lors d'une nuit de jeu intensif à la fin de laquelle mon pouce est devenu très douloureux, rougi par le frottement sur cette couture saillante.

J'en veux pour preuve que ça a carrément troué mon gant nylon comme le montre la série de photos ci-dessous. Gants que j'ai utilisé pour tous les tests du CSW (des sous-gants de moto. Je suis d'accord, il y a sûrement plus adapté au contact avec l'alcantara que des gants nylon) et qui ont dû empêcher que cette couture côté gauche ne me fasse mal, jusqu'à ce qu'elle perce le gant.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Trou%20gant

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Trou%20gant%202





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Conclusion%20GT


Pour conclure, certes ce volant GT n'est pas parfait, la finition est un tout petit peu en dessous du volant F1 (ligne de leds moins impressionnante que sur le volant F1 par exemple), mais comme je l'ai précisé au commencement de ces tests je m'attache à vous montrer l'ensemble des défauts rencontrés afin que vous puissiez vérifier que les corrections promises auront été apportées. Mais ne vous y trompez pas, ça reste un volant de très bon niveau.

Dommage par contre que le soucis de palettes touchant le pcb m'ait empêché de tester le système de réglage. En inspectant la patte de fixation avec les rails d'ajustement elle me semble légèrement courbe et j'aurais bien aimé pouvoir vérifier si en rapprochant les palettes ça ne les inclinerait pas aussi légèrement ves l'arrière par la même occasion.

Ceci mis à part, le plus gênant avec ce volant reste l'éloignement des boutons qui implique de lâcher plus ou moins le volant pour les atteindre, ainsi que la couture gauche qui, sur mon exemplaire de test, est blessante pour le pouce lors d'utilisations prolongées et continues.

Dernier point, ce volant GT dispose bien entendu du même et impressionnant système quick-release que le volant F1, et comme je l'ai fait pour le volant F1 j'ai également pesé ce volant GT: 2113g. Donc nettement plus lourd que le volant F1 (qui fait 1200g, pour rappel), et nous verrons puis loin lors des tests de force feedback que cette différence sensible de poids est loin d'être anodine.






Dernière édition par neelrocker le Mar Juil 03, 2012 5:10 am, édité 4 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:12 pm

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Titre%20base



Troisième colis du jour: la base bien sûr !


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Avt%20boite





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Presentation%20base

Au déballage c'est bien entendu le poids qui impressionne en premier lieu: 4,2kg sur la balance. Et pour cause, à part le cache arrière en plastique, la vitre en plexiglas, les deux courroies et les composants et leur pcb, tout le reste n'est que métal !


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Interieur%20base%20tout%20metal

Un tel poids inspire confiance et robustesse. La plaque avant est en aluminium brossé et peint en noir satiné, exactement comme le volant F1. Le reste de la carcasse est en aluminium peint en gris mat foncé avec de larges ailettes de refroidissement de chaque côté, un filtre anti-poussières pour le côté gauche, servant à l'aspiration d'air, et côté droit un large ventilateur pour extraire l'air chaud. On est loin des petits ventilateurs du GT3RS.
A l'intérieur, un épais étau en X vient renforcer la rigidité d'ensemble. Il est relié à la face avant par des barres en métal de gros diamètre et supporte le bout de la grosse vis sans fin faisant office de colonne de direction. Sur la droite trônent les deux moteurs de force feedback placés l'un au-dessus de l'autre, juste devant la grille d'extraction d'air chaud.

N'oublions pas de mentionner la roue codeuse dont le montage sur l'axe du volant plutôt qu'au niveau du moteur est sensé apporter une plus grande précision. Nous verrons dans la partie force feedback si c'est le cas.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Roue%20codeuse
L'inspection du dessous de la base permet de découvrir une plaque en métal ajoutant 20 degrés d'inclinaison à cette base.

Cette plaque a des trous de fixation et nous verrons un peu plus loin son utilité lorsqu'on se sert du table clamp pour la fixation.

En la retirant on découvre les trous de fixation de la base elle-même, dont nous reparlerons également plus loin dans cet article.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Plaque%20inclinaison
La face avant est affublée de nombreuses vis BTR, certaines servant à ajuster la tension des courroies de transmission du force feedback (je n'y ai pas touché), les autres étant prévues pour permettre la fixation d'accessoires à venir à propos desquels on sait déjà qu'il y aura des palettes fixes (type rally) mais aussi un support pour téléphone portable (pour permettre de s'en servir comme afficheur télémétrique). A droite trône comme un seigneur un bouton rouge marqué du sceau "START" (qui n'est pas tout à fait droit d'ailleurs) et que je vous sens impatient de me voir presser. Nous n'en somme pas encore là mais patience, je vais finir par appuyer dessus, promis ! mrgreen

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Face%20avt%20base






Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Choix%20conception


Tout n'est pas rose au pays du Clubsport. Là encore, quelques maladresses de conception apparaissent déjà. C'est d'abord le cas du système de branchement des câbles.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre il est situé à l'arrière du volant mais pas verticalement, comme on pourrait s'y attendre. Non, il est positionné horizontalement et situé dans un renfoncement. Cela veut dire qu'on enfiche les câbles vers le haut et ce n'est évidemment pas pratique du tout ! Car une fois le volant fixé on ne voit rien du tout, ni les trous des fiches ni même les inscriptions permettant de savoir quel emplacement sert à quelle fiche, et même l'accès est difficile.

Avec le table clamp, dont nous parlerons ensuite, on s'en sort à peu près car on peut faire basculer le volant vers l'avant et donc voir à peu près ce que l'ont fait.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Acc%e8s%20connectique%20table%20clamp%20pench%e9%20en%20avt
Néanmoins on ne peut s'empêcher de pester contre cette idée saugrenue d'avoir pensé le système de câblage ainsi. Ca n'a rien de pratique et l'avantage pour l'utilisateur est peu évident (ça permet de gagner un peu de place en n'ayant pas de fiche qui dépasse). C'est d'autant plus rageant que cette maladresse de conception est la même que sur le CSR Elite, qu'elle a déjà été signalée dans des tests de ce dernier, et que le système aurait donc pu être revu pour le Clubsport Wheel.
Un tel système induit l'utilisation de fiches coudées, ce qui est le cas pour la fiche d'alimentation et la fiche USB mais pas de la fiche pédalier ni de celle pour connecter un shifter.

Et pour cause, ces accessoires utilisent des fiches RJ11, ce que l'on peut également regretter étant donnée la fragilité du système de clipsage de ces fiches que vous avez peut-être déjà expérimenté avec vos fiches réseau. Avec des fiches qu'on insert verticalement, si ce clip venait à casser cela rendrait d'autant plus facile le glissement de la fiche hors de son logement avec les vibrations.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Adapt%20ps2
Pire, le câble du branchement du pédalier et des shifter Fanatec ont une connectique PS/2 et c'est donc un mini-câble adaptateur PS/2 > RJ11 que l'on utilise pour les relier à la base.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! cheers




Un autre reproche que l'on pourrait faire à cette base est l'utilisation de plexiglas pour la vitre transparente. La première fois que je l'avais découvert en photo je m'étais douté qu'elle serait en plexiglas et je m'interrogeais sur sa fragilité aux rayures.

Ca n'a pas loupé, la base qui m'a été livrée avait déjà deux rayures sur sa vitre, comme le montre la photo ci-contre prise juste après déballage. J'ai donc remonté l'info à Fanatec, et suggéré une vitre en verre (sans grand espoir, mais je l'ai fait tout de même).
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Rayure%20plexi%20mini
La réponse a été que le plexiglas devrait bien résister aux rayures et qu'il n'était pas envisagé de le remplacer par du verre. Je m'y attendais un peu. Néanmoins, je veux bien qu'on me dise que le plexiglas est sensé bien résister aux rayures mais il n'empêche que mon exemplaire de test en avait déjà deux alors même que je n'avais pas encore ouvert la boîte (j'avais déjà les gants en nylon pour faire le déballage et j'ai évidemment pris grand soin de ne rien abîmer).

Autre soucis avec cette vitre plexiglass: en prenant des photos je me suis aperçu qu'un film blanchâtre était apparu sous la vitre, juste au-dessus de la roue codeuse et du gros cylindre rouge supportant la courroie principale.

Sur cette photo on notera également la poussière dont une bonne partie n'est pas sur la vitre mais en dessous, à l'intérieur de boitier (j'ai soigneusement nettoyé la vitre juste avant de prendre la photo).

Est-ce due à un filtre anti-poussière pas assez efficace ? Ou bien encore aux ouvertures sur la face avant ?
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Film%20blanc%20mini
Il y a en effet quatre trous semblant être prévus pour accueillir des vis mais il n'y a aucun capuchon qui aurait pu empêcher la poussière d'entrer par là. Le système de réglage de tension des courroies offre également des ouvertures par lesquelles peut se faufiler la poussière.


Pour finir cette partie sur les choix de conception, avant de commencer à déballer je pensais qu'après en avoir terminé avec l'inspection matérielle des volants et de la base je pourrais faire mes premiers tests en jeu, mais non. Tout simplement car le Clubsport wheel n'a aucun système de fixation propre autre que les trous pour le visser. Il a donc fallu attendre le lendemain que je reçoive le table clamp pour pouvoir commencer à tester (dur ça What a Face ).



Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen D%e9fauts%20jeunesse


Après quelques jours de test (intensif) de cet ensemble Clubsport Wheel, j'ai été confronté à un premier soucis concernant la liaison base-volant via le système quick-release. Je ne l'ai pas remarqué immédiatement, alors peut-être est-ce apparu au fil de l'utilisation, mais je vais en parler maintenant puisqu'il s'agit pour l'instant de faire un état de lieux du point de vue mécanique. Le soucis est qu'un jour je me suis rendu compte que les volants avaient pris du jeu. Les deux volants étaient affectés, mais c'était plus sensible (et plus visible) sur le volant GT comme le montre les vidéos ci-dessous.


Après discussion avec Fanatec il m'a été conseillé de contrôler le serrage de vis BTR situées au niveau du système quick-release, à la fois sur les volants et sur la base. Après vérification certaines c'étaient en effet desserrées. Les resserrer a permis de grandement réduire le jeu, mais pas complètement. Après un 2e contact avec Fanatec pour leur faire part du résultat il m'a été indiqué un moyen de supprimer ce jeu totalement.
L'astuce a consisté en l'utilisation d'une vis spéciale (fournie avec les volants) à fixer sur le système quick-release.

Fanatec m'a dit que le rôle d'origine de cette vis n'était pas de supprimer ce jeu résiduel mais de sécuriser les volants lors de manifestations ouvertes au publique.

Bien évidemment cela implique que le quick-release n'en n'est plus un, car il faut d'abord retirer la vis pour pouvoir enlever le volant de la base. Néanmoins cela a effectivement totalement supprimé le jeu résiduel.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Vis%20QR
Là encore, Fanatec nous a confirmé que les volants en production ont été revus afin de ne plus présenter ce problème de jeu. Je ne pouvais cependant pas ne pas en parler dans ce test. D'abord car si d'aventure votre volant venait à avoir du jeu vous saurez ce qu'il faut vérifier, mais aussi car ça vous permettra de vérifier que le soucis a bien été rectifié par Fanatec et qu'il ne sera nul besoin d'utiliser la vis de sécurisation pour résorber un éventuel jeu résiduel.



Autre soucis relativement embêtant sur mon modèle de test: lorsqu'on tourne le volant un mécanisme avance et recule le long de la vis sans fin servant de colonne de direction. Or une nappe plate sert à faire la liaison entre le volant et la carte électronique de la base, située au fond de celle-ci, derrière la colonne de direction.
Malheureusement sur mon exemplaire de test, lorsque le mécanisme avance vers le fond du boîtier de la base il n'y a pas assez d'espace et la nappe plate se retrouve écrasée contre la carte électronique, comme le montre la vidéo.

Le problème se produit également en tournant le volant dans l'autre sens: cette fois la nappe de câbles n'est plus comprimée contre le pcb mais vient frotter contre le gros étau en X.

Sur mon exemplaire de test ce problème limitait la rotation maximum à environ 750/800° au lieu des 900° que doit permettre le volant.
Fanatec a annoncé que les volants destinés à la vente utiliseront une nappe plus courte pour régler ce problème. Je ne sais pas trop quoi en penser, je me demande s'il n'aurait pas été judicieux d'utiliser des câbles avec gaine en tissu, comme on en trouve sur les souris de bonne qualité par exemple, pour qu'ils aient une bonne souplesse. Car en gardant le système de nappe, je me demande s'il ne restera pas ce bruit lorsqu'elle se tord, et s'il ne sera toujours pas difficile qu'elle passe au travers du trou de l'étau en X quand le système de guide s'éloigne du pcb.


Lors de mes tests en jeu, j'étais également un peu ennuyé par un sifflement. J'ai fait une vidéo montrant ce sifflement qui apparaît également base éteinte, lorsque le volant est tourné lentement.
Je ne peux pas dire avec exactitude d'où provient ce sifflement, il semblerait que ça soit au niveau des plus petites poulies situées sur l'arbre des moteurs.

Fanatec nous a dit que les volants destinés à la vente auront une résistance interne améliorée (plus faible donc), mais je ne sais pas si cela pourrait diminuer ou supprimer le sifflement.

Aussi, sur cette vidéo on notera à nouveau que pas mal de poussière s'est déjà accumulée à l'intérieur de la base. On pourra se demander dans quelle mesure cela pourra affecter les informations de position du volant, de la poussière s'étant déjà déposée sur la roue codeuse située sur le passage du flux d'air de refroidissement.


Passons à un test de mesure de bruit du système de ventilation. Quand j'ai reçu le volant, la ventilation était déjà clairement audible, mais en jeu le son couvrait le bruit du ventilation. Avec le dernier firmware, la ventilation est devenue plus bruyante. Soit les paliers d'augmentation de la vitesse du ventilateur sont atteints à plus basse température, soit les vitesses de rotation du ventilateur ont été augmentées pour ces paliers (voir les deux).

C'est avec ce dernier firmware que la mesure au décibel-mètre est réalisée (firmware v31). L'outil de mesure est placé sur pied à 10cm de la sortie d'air, à mi-hauteur de la grille d'aération. Il est réglé en pondération fréquencielle C, pondération temporelle Fast, et plage de fréquence centrée sur 70dB avec 20dB de plage (60-80dB).
Volant éteint, le bruit ambiant est à la limite de perception de mon dB-mètre (50dB). Parfois il affiche 50 à 52dB C mais la plupart du temps il n'affiche rien.

A l'allumage du volant, passé une quinzaine de secondes le niveau sonore se stabilise autour de 64dB C. Après avoir laissé le volant allumé pendant un quart d'heure, le thermomètre servant à mesurer la température ambiante affiche 26.6°C et celui placé devant la sortie de la ventilation du volant s'est stabilisé à 25.9°C.

Le volant est ensuite monté en température en utilisant une force d'auto-centrage à 100% et en faisant des mouvements de rotation sur environ 30° jusqu'à ce que le volant passe en mode de ventilation supérieur. C'est ce mode que l'on atteint après quelques minutes de jeu avec le ffb à 100%. La niveau sonore se stabilise maintenant autour de 69-70dB.
Je continue les mouvements. A 31.4°C affiché sur le thermomètre en sortie de ventilation (pas tout à fait précis car il ne fait une mesure que toutes les 30sec environ), on atteint une troisième vitesse de ventilation. La décibel-mètre indique 71-72dB C.

Après plus d'une demi-heure de musculation, la température qu'affiche le thermomètre en sortie de ventilation semble s'être stabilisée à 33.5°C pour une température ambiante affichée sur l'autre thermomètre de 27.0°C (en fait les deux températures augmentent maintenant ensemble, donc la température de sortie de ventilation est grosso-modo stabilisée). Je n'ai pas atteint de quatrième vitesse de ventilation, s'il devait en avoir plus de trois. Ce troisième palier de ventilation peut est atteint en jeu lors de parties prolongées. Pour peu que vous ayez le FFB réglé au maximum, dix minutes de qualif endiablées suivies d'une course suffisent.

Avec ce dernier firmware je trouve que le bruit de ventilation commence à devenir gênant. Il est toujours généralement couvert par le son du jeu, mais en fin de course ça devient bruyant tant que la ventilation est à fond. Au départ, quand j'ai reçu le volant, je pensais que la ventilation avait été réglée volontairement haute pour ne prendre aucun risque. Je pensais donc qu'elle serait ensuite revue à la baisse, mais c'est l'inverse qui est arrivé. L'avenir nous dira si ces vitesses seront revues à la baisses pour les futurs firmwares, la puissance de ventilation semblant un peu sur-dimensionnée compte tenu de la température de sortie de l'air.




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Conclusion%20base

Au premier abord, la base Clubsport impressionne. C'est lourd, ça semble bien fini, tout est en métal et on n'est donc pas face à un boitier sujet aux craquements comme c'est généralement le cas avec des boitiers plastique, et la vitre fait évidemment son petit effet.

Assez rapidement cependant, quelques détails embêtent un peu. C'est le cas du choix fait pour le placement de la connectique obligeant à se contorsionner si la base est installée sur un bureau. Autre point qui m'a énervé et que je n'ai pas encore évoqué: le bouton d'allumage. Pas de soucis pour la mise en marche, mais pour l'arrêt il faut maintenir le bouton plusieurs secondes. C'est vraiment pénible cette mode grrr1 J'ai demandé à Fanatec s'ils ne pourraient pas au moins réduire le temps de pression nécessaire mais ça n'a pas changé avec les firmware suivants.

La vitre plexiglass également. D'abord on trouve que ça en jette mais quand elle se sali ça devient une autre histoire, surtout si la saleté est à l'intérieur ! Je n'ai aucune idée d'où a pu venir cette large tâche blanche qui est apparue sur le mien, je sais juste qu'il ne s'agit pas de condensation.

A l'utilisation, d'autres soucis se font jour. Le jeu au niveau du quick-release tout d'abord, qui est tout bonnement inacceptable. Mais gardons à l'esprit qu'il s'agit là d'un modèle de pré-production et que Fanatec a assuré que les volants destinés à la vente n'auront pas ce soucis. Un point qu'il faudra cependant vérifier.

Le bruit de couinement est également malvenu sur un produit de ce prix sensé être le haut de gamme Fanatec. Peut-être que la réduction de la résistance interne sur les volants production permettra de le supprimer mais là encore ce point sera à vérifier. Il serait également agréable si la ventilation pouvait être rendue moins bruyante, et puisqu'on parle de ventilation il serait aussi bienvenu que plus de précautions soient prises pour mieux préserver l'intérieur de la base d'entrées de poussières.

Un mot sur la mise en place et le retrait des volants grâce au système quick-release: sur mon exemplaire de test il faut appliquer une certaine force toute de même, surtout pour retirer un volant. Personnellement ça ne m'a pas spécialement dérangé mais Fanatec nous a fait savoir qu'ils avaient réduit légèrement le diamètre du cylindre de la base pour que les volants glissent plus facilement. En soi c'est une bonne nouvelle mais il faudra tout de même s'assurer que ça n'induira pas l'apparition de jeu.

Il est également à noter que cette base ne possède pas de système de fixation propre. C'est un choix qui peut se justifier si l'on évoque le fait que les acheteurs prêts à mettre un tel prix dans un volant seront pour beaucoup du genre à avoir un cockpit où ils pourront donc fixer le volant directement en le vissant. Néanmoins je suppose que beaucoup d'acheteurs se serviront d'une table ou d'un bureau et il est donc important que ceux-là tiennent compte du fait qu'un système de fixation séparé sera donc nécessaire. A ce titre, le table clamp que propose Fanatec fera très bien l'affaire comme nous allons le voir dans la partie suivante. En plus il est très abordable.

Enfin on ne peut pas juger cette base sans parler du force feedback qu'elle est capable de produire, mais ce sujet est tellement vaste qu'une partie entière lui a été consacré où je m'efforcerai d'analyser cela de manière très détaillée.







Dernière édition par neelrocker le Sam Juil 07, 2012 4:52 pm, édité 2 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:13 pm

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Clamp%20title




Mardi, le 22 Mai 2012

Réception des deux derniers colis de mon ensemble de test: l'un pour le table clamp, un système de fixation, et l'autre pour le Clubsport pedals v2. Les tests en jeu vont bientôt pouvoir commencer ! Mais avant cela, inspection en règle de ces deux éléments.

Un point faible du GT3RS (et sûrement de tous les volants dérivés): son système de fixation. Même serré à fond il ne pinçait pas assez fort mon bureau (2,5cm d'épaisseur) et le volant pouvait donc assez facilement glisser et il fallait le pousser en pleine course pour le remettre bien contre le bord de la table. Aussi le système manquait de rigidité, ce qui faisait qu'on pouvait assez facilement basculer le volant vers soi (décoller l'arrière de la base de la table). Afin de proposer un système de fixation plus efficace, Fanatec avait crée ce qu'ils appellent le table clamp. Après avoir décourvert la faiblesse de la fixation du GT3RS j'avais longtemps hésité à acheter cet accessoire et le test communautaire du Clubsport Wheel était donc l'occasion rêvée pour pouvoir enfin l'essayer !



Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Table%20clamp





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Construit%20pour%20durer


On est directement en confiance au déballage tant le poids est important et la conception semble robuste.

L'ensemble est constitué de plaque de métal (acier je suppose) de 3mm d'épaisseur, sauf pour la plaque de support sur laquelle le volant vient se fixer qui fait 2mm d'épaisseur.

Cette plaque de support venant s'articuler au reste via une barre d'acier de 6mm de diamètre et d'environ 17cm de long, autant dire que ça semble très costaud !
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Table%20clamp%20fix%e9e%20sans%20volant%20mont%e9%20very%20good



Le serrage se fait via deux grosses vis disposant de larges molettes et que l'on sert alternativement jusqu'à obtenir une bonne tenue à la glisse. J'appréhendais ce système, car ces vis sont longues et il y avait donc un risque de se cogner les genoux dans les molettes de réglages.
S'il m'est bien arrivé une fois de me cogner le genou dedans (ce qui fait plutôt mal cyclops ), avec mon bureau haut de 74cm cela ne m'est jamais arrivé en course en un mois de tests quasi quotidiens.

Il faut dire cependant que ma position de conduite est assez allongée (environ 25° d'inclinaison moyenne du corps) et mes jambes assez tendues (30° d'angle jambe/cuisse), et cela me laisse donc environ 10cm d'espace entre les molettes et mes genoux.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Vis%20serrage%20table%20clamp
Avec cette hauteur de bureau, quand je mets mes jambes à angle droit mes genoux sont au raz des molettes. Quelqu'un avec une position moins allongée et/ou moins tendue que la mienne aurait donc plus de chances de se cogner (ps: sur mon installation la chaise est à 43cm du sol et les molettes à 57cm du sol. Voilà, ça c'est pour ceux qui voudraient faire un peu de géométrie pour savoir si ça ira chez eux What a Face )





La plaque venant pincer le support sur lequel est fixé le table clamp dispose de larges pad en mousse épais de 3mm environ. Une fois bien serré, la mousse est suffisamment comprimée pour ne pas induire de perte de rigidité d'ensemble.

Quant au système de blocage de l'inclinaison, il est constitué de deux plaques verticales coulissant l'une contre l'autre avec un blocage via vis + écrou: on utilise une clé de chaque côté (fournies), c'est très pratique et ça ne bouge pas d'un poil une fois serré.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Serrage%20ajustement%20table%20clamp



Enfin un dernier point très intéressant, le support pour shifter est amovible. C'est un des aspect qui me faisait hésiter à acheter ce table clamp car j'avais peur d'avoir ce support qui aurait pris de la place pour rien étant donné que je n'ai pas de shifter pour le moment. C'est tout de même un très bon point car ceux qui comme moi n'ont pas de shifter pourront simplement démonter ce support qui ne leur sert à rien, et pour ceux ayant un shifter (je parle d'un shifter Fanatec bien entendu), vous pourrez fixer ce support ailleurs que sur le table clamp si vous le voulez.
Un autre point, il semble que ce support soit inversable, pour le placer soit à droite du volant (position par défaut) soit à gauche. Je n'ai cependant pas essayé d'inverser les barres pour voir comment ça marche, alors renseignez vous quand même pour être sûr que je ne dis pas de bêtise.

Mais sur le table clamp il y a en tous cas des trous de fixation pour ce support à droite comme à gauche du volant, ce qui laisse à penser que les deux barres sur lesquelle on enfiche le shifter doivent bien être démontables pour fait un montage inversé.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Support%20shifter
Ce dont je peux vous assurer par contre, c'est que ces deux barres c'est du costaud ! J'avais déjà vu des gens se plaindre du système de barres de fixation de shifter à passer au travers de la base des volants Fanatec, car elles manquaient de rigidité, mais là, pour peu que le système de serrage du shifter soit bon, ça ne doit pas bouger des masses une fois en place. Un aspect que je pourrai peut-être vérifier un jour si je devais acquérir le shifter Clubsport (qui est un peu l'arlésienne chez Fanatec, il faut le dire. Espérons qu'il sortira bientôt, depuis le temps que je l'attends celui-là !)




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Suggestions%20am%e9liorations


Vient ensuite la fixation du volant. Et avec le Clubsport Wheel, deux possibilités s'offrent à vous: soit vous le fixez en laissant la plaque d'origine, celle dont je vous ai parlé dans la partie de découverte de la base et qui permet d'ajouter 20° d'inclinaison, soit vous enlevez cette plaque pour fixer le volant directement sur la plaque de support du table clamp.

J'ai commencé par fixer le volant directement au table clamp, en enlevant donc la plaque d'inclinaison fournie avec la base Clubsport. Dès le départ, une possibilité d'amélioration de conception apparaît. En effet, on ne peut fixer la base directement à la plaque de support du table clamp qu'avec deux vis, au lieu de trois lorsqu'on laisse la plaque livrée avec la base Clubsport.

Fixer la base avec trois vis ne serait pas possible car les trous situés sur la base sont placés en triangle, et donc la vis du centre correspond à l'emplacement de la plaque verticale servant à régler l'inclinaison. Cela veut donc dire qu'on ne peut donc pas y remédier en perçant un trou soi-même. La seule possibilité serait de fixer la base avec quatre vis en ajoutant les deux trous manquants à cette base Clubsport, comme le montre bien la photo ci-dessous.

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Plaque%20inclinaison%20d%e9mont%e9e%20et%20plaque%20support%20fix%e9e%20directement%20au%20volant



Me disant que cela pourrait entrainer une casse des vis (j'ai déjà cassé des vis d'un tel diamètre en m'en servant pour bloquer la direction d'une tondeuse scooter, même en faisant attention à ne pas appliquer trop de force en ne tournant que délicatement et seulement avec la tondeuse en mouvement), j'ai remonté cette constatation à Fanatec et suggéré que l'ajout de deux trous à la base permettrait de la fixer avec quatre vis au lieu de deux. La réponse a été que ça ne devrait pas casser avec deux vis, et je ne pense donc pas qu'ils aient mis l'ajout de ces deux trous sur la base à leur liste de correctifs What a Face

Maintenant peut-être ont-ils suffisamment de recul avec le CSR Elite (qui utilise la même base, le soucis doit donc être le même) pour savoir que ces deux vis ne risquent pas de casser. Je ne peux bien entendu pas le savoir, et ne peux donc m'en tenir qu'à trouver cette fixation quelque-peu hasardeuse et inorthodoxe. Car dans ce cas, pourquoi alors avoir prévu une fixation à trois vis pour la plaque d'inclinaison fournie avec la base Clubsport ?


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen 3%20vis%20plaque%20inclinaison





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Clamp%20in%20situ



Voyons les différences selon que l'on fixe la base directement au table clamp ou que l'on laisse la plaque d'inclinaison (qui se retrouve donc entre la base et le table clamp). Sans la plaque d'inclinaison, la base Clubsport se retrouve au plus prêt de la table. En ajoutant la plaque d'inclinaison cela sur-élève la base d'environ 3,5cm.

Deuxième différence, la plage de réglage d'inclinaison n'est pas la même:


Si on utilise la plaque d'inclinaison entre la base et le table clamp, la plage de réglage est de 10° d'inclinaison vers le bas à 20° d'inclinaison vers le haut (ce qui veut dire qu'entre les deux on peut donc bien évidemment faire un réglage pour avoir le volant à la verticale What a Face ).




Par contre, avec la base fixée directement on peut faire varier de "base à plat", et le volant est alors incliné d'un ou deux degrés vers le haut, à une inclinaison du volant vers le bas de 30°.

Là encore, les photos ci-contre devraient vous aider à bien comprendre ces différences selon qu'on utilise la plaque d'inclinaison ou non.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Clamp%20inclinaisons


Enfin dernière différence: la stabilité. Pour un réglage "volant à la verticale", c'est beaucoup plus stable sans insérer la plaque d'inclinaison. Pour la raison évidente que la plaque de support se retrouve plaquée contre celle servant à pincer le table clamp à la table, alors qu'avec un réglage "volant vertical" avec plaque d'inclinaison implique que la plaque de support se retrouve de biais.

Dans ce deuxième cas l'arrière de la base se retrouve "en l'air" et la rigidité ne repose que sur le système d'articulation de la plaque support avec le reste du table clamp, c'est à dire la barre en acier de 6mm de diamètre et le système de plaques coulissant l'une contre l'autre (ce système qui permet de fixer tel ou tel réglage d'inclinaison).
Alors que sans plaque, la base est à plat sur la plaque de fixation qui elle-même est à plat et plaquée sur la plaque qui permet le pincement à la table. Comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessus, l'ensemble est donc bien plus rigide car mécaniquement la plaque de support (et donc la base et le volant fixés dessus) ne peut plus basculer vers l'arrière.




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Plus%20moins%20table%20clamp

    robustesse d'ensemble

    résistance à la glisse parfaite

    réglage d'inclinaison simple et efficace

    support pour shifter démontable (et inversable ?)

    fixation du volant assez facile (on dévisse deux mini vis pour pouvoir faire coulisser la barre 6mm hors de son logement pour séparer la plaque de support du reste, on visse cette plaque au volant et on refixe l'ensemble au table clamp resté fixé au bureau)

    avec un bureau assez haut et une position de conduite assez allongée et tendue, pas de risque de se cogner les genoux en course

    bonne plage de réglage d'inclinaison, permettant au passage de contourner partiellement la mauvaise idée concernant le système de connectique du Clubsport wheel (ou du CSR Elite). Il faut cependant néanmoins toujours mettre sa tête contre la table pour voir les trous des connecteurs pour faire les branchements

    très grande plage pour le réglage de serrage, permettant une fixation sur un support très épais (50 à 55mm max)

    possibilité d'insérer ou non la plaque d'inclinaison du Clubsport Wheel entre celui-ci et la plaque de support du table clamp, permettant d'avoir deux réglages de hauteur

    rigidité au basculement avant/arrière assez bonne en montage "sans plaque" et réglage "volant vertical" (mais donc pas parfaite. En basculement gauche/droite par contre là c'est quasi parfait)

    fixation du volant directement à la plaque support avec deux vis seulement, au lieu de trois quand on insert la plaque d'inclinaison entre les deux

    genoux pouvant cogner les molettes de serrage selon la position de conduite (trop à l'équerre, pas assez inclinée, siège trop haut) et/ou si le bureau est trop bas (l'épaisseur jouera aussi puisqu'avec un support plus épais les molettes seront plus basses). Néanmoins ça devrait pouvoir se régler assez facilement avec un coup de scie à métaux Twisted Evil

    rigidité au basculement avant/arrière moyenne dès lors que la plaque de support n'est pas plaquée à la plaque de pincement. C'est là, je trouve, qu'il y a la plus grande marge d'amélioration de cet accessoire. Car une très grande rigidité d'ensemble est primordiale pour un volant force feedback (qui plus est s'il est puissant), et c'est quand même principalement pour cela qu'on achète un système tel que ce table clamp.

    En y réfléchissant un peu on pourrait sans aucun doute faire une modification de conception pour rentre la rigidité au basculement avant/arrière quasi parfaite. Par exemple en rallongeant la plaque de support pour qu'elle dépasse à l'arrière du volant, puis en ajoutant un système de plaques coulissantes calqué sur le système de blocage d'inclinaison pour relier l'arrière de cette plaque de fixation à la plaque de pincement. En ayant un système comme ça à chaque extrémité de la plaque de support (gauche et droite) ça ne pourrait théoriquement plus bouger !




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Conclusion%20clamp


C'est un très bon produit, surtout que son prix est vraiment très raisonnable ! Je regrette clairement de ne pas l'avoir acheté plus tôt pour m'en servir avec le GT3RS. Il n'est pas parfait mais déjà suffisamment bon pour que je recommande à tout le monde de l'acheter. A 50€ ça serait un crime de ne pas le mettre dans votre panier lors de l'achat d'un volant Fanatec (ou même pour d'autres volants, ça peut facilement s'adapter si les trous ne sont pas au bon endroit).

Concernant les défauts, les modifications suggérées ici devraient pouvoir être faites en étant un peu bricoleur. Mais forcément, ça serait mieux de l'avoir d'origine. C'est pourquoi, à mon sens, il y a une marge de progression pour sortir un table clamp v3.






Dernière édition par neelrocker le Jeu Juil 05, 2012 12:43 am, édité 4 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:14 pm

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Csp%20title



On arrive au dernier produit de la liste avant de pouvoir passer au gros morceau qu'est l'utilisation en jeu et le force feedback (qui a dit enfin ? J'ai entendu hein ! Very Happy): le Clubsport Pedals v2.




Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Intro%20au%20csp


Je connaissais déjà relativement bien le CSPv1 pour l'avoir utilisé pendant 2 ans et demi, et je suppose qu'il doit y avoir quantité de tests du v1 du le net. Je ne vais donc pas trop m'attarder sur les qualités reconnues de ce pédalier et plutôt me concentrer sur les soucis rencontrés (très peu nombreux) et bien entendu la différence entre CSP v1 et v2.



Pour ceux ne connaissant pas ce pédalier rappelons juste que ses cinq principales caractéristiques sont une construction tout aluminium irréprochable, des capteurs sans contact pour la longévité et la précision, une précision doublée en mode usb (1024 pas au lieu de 512 si je ne dis pas de bêtises), un moteur de vibration, et bien sûr son capteur de pression pour la pédale de frein (load cell) qui fait que l'on dose le freinage non plus en fonction de la course de la pédale (enfoncement), comme pour une pédale à potentiomètre, mais en fonction de la pression appliquée.

Cela demande un petit temps d'adaptation mais on s'y fait très vite et cela devient alors un pur bonheur. Car utiliser la pression pour doser le freinage est bien plus réaliste, c'est vraiment très très proche du freinage avec une vrai voiture et beaucoup plus sympa de chercher la limite de blocage des roues en jouant sur la pression appliquée sur la pédale.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Loadcell%20mini
En contrepartie c'est aussi plus fatigant qu'une pédale à potentiomètre, car là il faut quand même bien appuyer (même si on peut régler la sensibilité du capteur de pression via une molette), et c'est d'ailleurs ce qui surprend quasi toujours ceux qui utilisent un pédalier à capteur de pression pour la première fois.



Quant au moteur de vibration, il permet de faire vibrer la pédale de freins. L'utilisation peut-être pour avertir de l'enclenchement de l'abs, d'un blocage de roues, ou lorsqu'on atteint un certain seuil de pression de freinage. Seul ce dernier est géré indépendamment du jeu, via le driver, avec la possibilité de régler soi-même le seuil devant déclencher la vibration.

Un bémol cependant, ce mode ne fonctionne qu'avec le pédalier connecté au volant (et l'on peut d'ailleurs faire le réglage de seuil via le menu LCD du volant, ce qui est très pratique). Cela veut dire qu'il faut faire une croix sur la précision doublée pour s'en servir, ce qui est quand même bien dommage.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Vibr%20mini
Pour les autres modes (j'ai cité l'abs et le blocage de roues mais ça pourrait être tout ce qu'on veut d'autre), il faut soit un support natif par le jeu, soit un plugin. Etant donné que le SDK permettant d'utiliser ces fonctionnalités (vibration du csp mais aussi contrôle de l'afficheur LCD des volants) est enfin arrivé à un stade de développement permettant à Fanatec de l'envoyer aux développeurs (ou à quiconque en ferait la demande pour faire des plugin), la gestion de ces fonctionnalités devrait devenir plus courante.






Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Simple%20maj%20ou%20profonde%20modif


Voyons maintenant les différences entre le CSP v1 et v2. La pédale d'embrayage pour commencer. Celle-ci a été profondément modifiée afin de proposer un ressenti bien plus proche d'une vraie pédale d'embrayage.

Alors que sur le v1 elle offre une résistance linaire tout au long de la course de la pédale, sur le v2 il y a ce point dur caractéristique du moment où l'embrayage va accrocher (ou décrocher, si on débraye).

D'un point de vu ressenti, il n'y a pas à dire, c'est très réussi. Bien que je n'ai jamais conduit de voiture ayant une pédale d'embrayage articulée au plancher geek2 Je sens qu'il y aura bien quelqu'un pour me faire remarquer que ça existe, et je veux bien le croire, m'enfin ça ne doit pas courir les rues.
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Embrayage
Du coup même si la variation de pression au long de la course est très bien simulée, il faudrait que la pédale soit en position suspendue pour vraiment coller à la réalité. D'ailleurs on pourra justement se demander dans quelle mesure ce nouveau système d'embrayage compliquera l'inversion du pédalier pour le mettre en configuration suspendue, chose que je n'ai pas tenté.




Deuxième nouveauté, la pédale de frein munie d'un amortisseur hydraulique.

A la livraison cet amortisseur est vide et ce sera à vous de le remplir en utilisant au choix l'une des deux viscosités d'huile fournie: 800 ou 1200. J'ai choisi la 800, la moins visqueuse (ou la plus liquide si vous préférez, offrant donc moins d'amortissement).

Le remplissage n'est pas très compliqué à faire. Fanatec fourni d'ailleurs un tutoriel vidéo complet sur le CSPv2, dont je vous ai mis ci-contre la partie montrant comment faire ce remplissage d'huile.



J'en profite au passage pour vous signaler une chose à laquelle il faudra faire attention: quand j'ai dévissé mon réservoir j'ai remarqué des résidus de métal venant de l'usinage du pas de vis du capuchon. Pensez donc à vérifier cela lors de votre première remplissage pour éviter de boucher le conduit entre le grand et le petit réservoir, ou pire, de compromettre l'étanchéité au niveau du piston.

Pour le reste, mis à part les pédales en aluminium brossé qui ont été troquées pour des versions entièrement chromées (je reviendrai là-dessus plus bas), tout est identique au CSPv1. La molette de réglage de sensibilité du capteur de pression et toujours là, et comparé à mon v1 elle est graduée cette fois (mais je crois que c'était déjà le cas sur les v1 plus récents que le mien). Par contre j'aimerais bien que le système soit pensé pour qu'elle soit détachable pour pouvoir la déporter à portée de main à côté du volant (ou même pourquoi pas un réglage via le menu LCD du volant ?)
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Metalic%20parts%20in%20big%20oil%20tank%20mini


Une comparaison des pcb de mon v1 et du v2 permet de voir que les défauts de jeunesse ont été gommés, il n'y a plus de pontage barbare avec des fils soudés sur les composants comme sur le mien. Ceci mis à part, l'organisation des composants reste quasi identique, et là encore je suppose que ce pcb équipait déjà les v1 récents. On notera que la fiche prévue pour accueillir le futur frein-à-main est toujours présente (connecteur blanc en bas à gauche).


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Csp%20v1%20pcb
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Csp%20v2%20pcb

(rechargez la page si les images sont décalées et que vous ne voyez qu'un seul pcb)






Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Utilisation%20donne%20quoi


Pour la pédale de frein hydraulique, lors du début de l'enfoncement de la pédale il n'y a pas vraiment de différence avec le CSPv1. La différence se sent plus avec la pédale comprimée, qui procure un feeling de "compression sur un liquide" comme on le ressent avec le liquide de frein sur une vrai voiture, ou encore pour le frein avant d'une moto. La différence de ressenti avec le v1 est donc bien là mais elle n'est pas énorme, ce n'est pas le jour et la nuit.

Une autre différence notable: le v2 est maintenant équipé de pédales chromées, au lieu de pédales en aluminium brossé sur le v1. Je dois dire que je n'étais déjà pas spécialement fan du nouveau look en noir, et c'est encore moins le cas pour ces pédales chromées. Parce qu'esthétiquement je trouve l'aluminium brossé plus joli mais aussi pour une autre raison, plus intéressante à souligner car il ne s'agit plus là d'une affaire de goût mais de confort d'utilisation, voir même d'efficacité. Je joue toujours en chaussettes pour avoir le meilleur ressenti possible, et le soucis c'est que des pédales chromées ne glissent pas bien sous le pied, le chrome faisant qu'en chaussette le pied "colle" à la pédale.

Pour moi c'est surtout important pour la pédale d'accélérateur, que je laisse glisser sous le pied pour faire des relances progressives. Du coup j'ai fini par ne plus supporter cet aspect collant du chrome, au point que j'ai cannibalisé mon v1 pour pour faire un v2 hybride, en lui mettant les pédales en alu brossé ainsi que la plaque repose pieds (ça c'était plutôt pour voir le résultat niveau look mrgreen ). Me concernant il n'y a pas photo, je préfère de loin les pédales en alu brossé niveau confort. Et niveau look je trouve le résultat plutôt joli, je vous laisse juges.


Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Hybrid


Concernant le nouvel embrayage, c'est bien à l'utilisation qu'il me laisse plus dubitatif. Je m'explique: pour que le système soit intéressant en jeu, il faudra que le point dur corresponde à celui de l'embrayage virtuel, ou dit autrement que la plage de la course de la pédale où s'opère le glissement de l'embrayage (entre le point dur et le bout de course) corresponde entre la pédale du CSP et l'embrayage virtuel. Or la position du point dur de l'embrayage du CSP est fixe, alors que cette plage d'enfoncement de la pédale où se produit le glissement d'embrayage varie d'une voiture à l'autre (ça, même n'avoir conduit que quelques voitures de série différentes permet de s'en rendre compte).

Cela veut donc dire qu'il faudra pouvoir adapter le réglage du jeu pour synchroniser la pédale virtuelle à la pédale du CSP. Alors faute d'avoir un shifter et n'utilisant donc pas l'embrayage en jeu pour le moment, je ne peux pas aller plus loin dans l'investigation, et je suis donc curieux d'entendre les avis des testeurs équipés de shifter. Intuitivement je dirais que pour la plupart des jeux on devrait pouvoir faire cette synchronisation en utilisant le réglage de sensibilité du jeu pour la pédale d'embrayage (à vérifier si ça fait l'affaire ou pas), ou au pire un soft externe comme dxtweak2 devrait pouvoir le permettre aussi (à vérifier également), mais si par exemple le jeu devrait simuler les différences au niveau de l'embrayage selon la voiture, cela voudrait dire qu'on serait amené à constamment devoir ajuster le réglage selon la voiture que l'on veut utiliser ? Si c'était le cas ça rendrait l'utilisation de cette nouveauté un peu pénible. A voir donc.





Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Conclusion


Au final, ce CSPv2 vaut-il le coup ? C'est toujours un excellent produit, c'est certain. Pour un premier achat je ne peux bien évidemment que le conseiller ! (avec peut-être une version avec pédales en alu brossé ?)

Par contre pour ceux qui possèdent déjà un v1, la question de l'upgrade devient plus délicate. Comme je l'ai dit l'idée de répliquer la cinétique d'une vrai pédale d'embrayage est séduisante au premier abord, et bien réalisée sur ce v2, mais ça pourrait se compliquer pour bien la synchroniser à l'embrayage virtuel en jeu. Point à voir avec les testeurs qui auront pu étudier cela plus en détails. Et pour la pédale de frein avec amortisseur hydraulique, la différence est bien là mais elle n'est pas si grande. Je ne suis donc pas convaincu qu'elle justifierait un upgrade à elle seule.

C'est donc une mise à jour du CSP que j'aurais aimée plus ambitieuse, avec par exemple une possibilité de déporter le potentiomètre de réglage de sensibilité du capteur de pression. Un moteur de vibration de pédale de frein plus puissant aurait aussi été bienvenu, car même en chaussettes on aimerait déjà que ça vibre un peu plus fort, et avec des chaussures on a du mal à sentir la vibration. On aurait d'ailleurs aussi aimé que la vibration soit disponible avec le CSP relié en usb. Une limitation difficilement compréhensible étant donné que l'on peut activer la vibration avec la connexion usb en cliquant le bouton de test du panneau de contrôle du driver. On ne peut donc s'empêcher de se dire qu'il devrait simplement s'agir d'une limitation au niveau du software et qui devrait donc pouvoir être levée.






Dernière édition par neelrocker le Mar Juil 03, 2012 5:05 am, édité 7 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:15 pm

Test du ffb (à venir)



Dernière édition par neelrocker le Mar Juil 03, 2012 5:45 pm, édité 1 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Dim Juil 01, 2012 3:16 pm

Conclusion générale (à venir)



Dernière édition par neelrocker le Mar Juil 03, 2012 5:46 pm, édité 1 fois
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par little le Mar Juil 03, 2012 2:41 pm

Réservé

little

Messages : 7350
Points : 23499
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par little le Mar Juil 03, 2012 2:41 pm

Réservé

little

Messages : 7350
Points : 23499
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par little le Mar Juil 03, 2012 2:42 pm

Réservé

little

Messages : 7350
Points : 23499
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par little le Mar Juil 03, 2012 2:42 pm

Ptin neelrocker, t'as mis la barre haute là pour le test !! Joli Wink

little

Messages : 7350
Points : 23499
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par neelrocker le Mar Juil 03, 2012 5:43 pm

Salut little, j'avais peur qu'on t'ait perdu cheers

C'est bon les gens, vous allez pouvoir vous lâcher sur les commentaires alors maintenant Laughing
En tous cas merci d'avoir respecté la consigne d'attendre pour poster :resp2: (honnêtement je pensais qu'au moins un de vous allait ne pas résister à l'envie de poster What a Face )


Si le sujet vous intéresse, il y a d'autres articles en français déjà publiés (pour patienter le temps que les nôtres soient enfin terminés Laughing ):

Le test de Kpla sur clubic
Celui de Gus sur Hfr
Et ceux d'Averell et TortueG sur Rfr: pour le pédalier CSPv2 et pour la base et les volants

Bonne lecture Very Happy
neelrocker
neelrocker

Messages : 1148
Points : 4450
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Empty Re: Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen

Message par Alryck le Dim Jan 13, 2013 6:07 pm

Bonjour,

je me permets de déterrer le présent topic car je recherche désespérément un site fiable pour régler mon CSR pour les différents jeux auxquels je joue (F1 2012 sur PC et Forza 4 sur X360 notamment).

J'ai trouvé des sites de fans assez complet proposant pleins de réglages parfois très différents mais rien ne me satisfait, surtout pour F1 2012 car la plupart des profils proposent des sensibilités du volant très élevés que je ne trouve pas très en accord avec les mouvements d'un volant de F1. Du coup je trouve ça par du tout intuitif.

Donc connaissez vous un site fiable pour le réglage des volants ? (d'ailleurs je trouve assez décevant que Fanatec ne propose pas ses propres réglages).

_________________
Fanatec Clubsport Wheel: les tests Nextgen Signat10
Alryck
Alryck

Messages : 687
Points : 1359
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 34
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum