Les études (secondaires ou supérieures)

Page 11 of 14 Previous  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Next

View previous topic View next topic Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Gautier on Sat Jul 09, 2016 8:47 pm

On a 25 fois plus de chances d'avoir mention TB au bac quand on s'appelle Diane que quand on s'appelle Bryan.

J'ai beau savoir déjà ça (Baptiste Coulmont fait ce graphique depuis plusieurs années), c'est impressionnant.

_________________
Champion FMWC 2011 et 2015, champion par équipes 2013, 2014 et 2015 avec Hopes Racing
Le futur sera meilleur demain
Dan Quayle
avatar
Gautier

Messages : 4700
Points : 6652
Date d'inscription : 2014-08-19
Age : 29
Localisation : You just got litt up

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Crouzz on Sat Jul 09, 2016 8:56 pm

Gautier wrote:On a 25 fois plus de chances d'avoir mention TB au bac quand on s'appelle Diane que quand on s'appelle Bryan.
vu que les prénoms ayant les valeurs extrémales sont les plus rares, pratiquement, j'en déduis surtout que les données ne sont pas statistiquement assez représentatives
avatar
Crouzz

Messages : 36966
Points : 65670
Date d'inscription : 2009-11-24

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by FFFF on Sat Jul 09, 2016 8:57 pm

Julienk5 wrote:Tout d'abord merci beaucoup FFFF, je te retourne la pareille vu les derniers messages de ce topic Wink)

En fait, depuis de nombreuses années, j'ai toujours apprécié ce que j'ai appris en mathématiques, j'ai toujours voulu découvrir cette science et c'est pour cela que je suis allé en prépa. Tous les domaines que j'ai étudiés me plaisent même s'il y a des préférences, quoi qu'elles ne soient à peine prononcées...
C'est pour continuer les maths que je suis allé en prépa et l'idéal pour moi aurait clairement été l'ENS, où après cette école qui est la meilleure de France, on devient majoritairement chercheurs dans la filière où l'on est (maths, physique, chimie ou même littérature) ou bien professeur dans l'enseignement supérieur ayant déjà le niveau agrégation (bac +5) à la fin de la première année dans cette école (bac + 3).
Mais clairement, je n'ai pas le niveau pour tout cela pour X raisons, et je dois me confronter à la réalité, je ne pourrai pas continuer d'étudier les maths indéfiniment, il me faudra, comme tu le dis les appliquer.
Il reste toujours la solution de la fac, qui m'effraie un peu, et qui me permettrait néanmoins de continuer dans les maths.
Si j'ai une école d'ingénieur, ça sera des maths appliquées, donc ça reste à voir, je ne dis pas que ça ne me plaira pas forcément de m'éloigner des maths fondamentales pour les appliquer même si ce n'est pas certain pour autant que ça soit ce que j'aime.  

En fait, les maths sont ma passion. Je les trouve fascinantes, j'ai un plaisir fou à découvrir à chaque cours tout ce qu'elles cachent. Et c'est jusque la fin de la prépa une chance inouïe d'avoir pu les étudier quasiment chaque jour Smile malheuresement tout cela a une fin et il faudra bien vivre de quelque chose un jour !

C'est bien ce que je pensais, chercheur.

Je ne sais pas si tu sais cela mais, pour l'instant (car ça peut changer) les diplômes de docteurs sont décernés uniquement par les universités.  Et clairement, il y a un avant et un après thèse. Je nesais pas comment cela fonctionne en maths mais en biologie J'ai envie de dire qu'une fois que tu as fait ta thèse il y a comme un reboot et l'endroit où tu as fait tes études importe peu... voire même tes résultats lors de tes études. Il faut voir avec ce qui s'y connaissent mieux dans ce système. On va dire que le fait d'avoir fait une grande école peut te faciliter l'accès aux écoles doctorales.
Tu as de la chance, de tous les domaines scientifiques, ce sont bien les mathématiques où la France excelle et à ce titre l'université Paris VI est une université mondialement connue (1er français, 1er européen et 5e rang mondial du classement de Shanghai pour les maths). Le cursus "maths" de cette fac est vraiment reconnu. En France on a d'yeux que pour les grandes écoles (et il y a de quoi) mais à l'étranger ce système est assez obscure et ce sont facs qui sont connues (dont l'UPMC donc).
Je suis pas là pour vanter la fac, pas du tout, mais ce que je veux te dire c'est que comme tu l'as souligné, tu vas bientôt sortir du monde "scolaire" et avec lui tous tes dogmes. Aimer ce que tu fais est un excellent moteur pour aller loin mais tu comprendras très vite qu'en fait ce n'est pas suffisant. Une chose que les écoles et universités préparent très peu c'est l'aspect mental. D'ailleurs, du moins en biologie, je ne fais quasiment plus du tout appelle à ce que j'ai appris durant mon cursus, pas la moindre trace, et les ressources les plus précieuses viennent en fait de la philosophie ou encore des études de texte en français. Je connais bcp de personnes qui étaient excellentes, poussés par leur "amour" de la matière, mais ont complètement déchanté en thèse et ne veulent qu'une chose, quitter se monde de dingue.

Donc, que tu veuilles aller dans la recherche, appliquer ta passion à un autre domaine (informatique)... j'ai envie de dire que le plus important sera de te renseigner auprès des jeunes déjà dans cette voie pour qu'ils te décrivent ce qu'ils font. Mais le plus important encore et qui peut expliquer pourquoi tu es encore indécis sur ton avenir, c'est qu'il faut que tu saches quelle question tu voudrais poser à ces gens là et si cette question est réellement pertinente.

_________________

___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
avatar
FFFF

Messages : 39677
Points : 100755
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 29

View user profile http://lrdvision.blogspot.fr/

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Frigo on Sat Jul 09, 2016 9:07 pm

Gautier wrote:On a 25 fois plus de chances d'avoir mention TB au bac quand on s'appelle Diane que quand on s'appelle Bryan.

J'ai beau savoir déjà ça (Baptiste Coulmont fait ce graphique depuis plusieurs années), c'est impressionnant.

Non on n'a pas 25 plus de chances d'avoir mention TB quand on s'appelle Diane que Bryan. Il faut voir quels genres de familles se cachent derrière ces prénoms pour comprendre ces résultats.

Il y a plus de chances d'avoir mention TB au bac plutôt quand on est issu d'une famille aisée et intellectuellement supérieure, qu'on est dans un lycée avec des profs de haut niveau, qu'on a les moyens d'avoir des cours particuliers,... Wink

Frigo

Messages : 2465
Points : 5463
Date d'inscription : 2013-10-27

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Gautier on Sat Jul 09, 2016 9:09 pm

Heureusement que tu es là pour m'expliquer ce que je savais déjà, Frigo. Merci.

_________________
Champion FMWC 2011 et 2015, champion par équipes 2013, 2014 et 2015 avec Hopes Racing
Le futur sera meilleur demain
Dan Quayle
avatar
Gautier

Messages : 4700
Points : 6652
Date d'inscription : 2014-08-19
Age : 29
Localisation : You just got litt up

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Sat Jul 09, 2016 9:18 pm

FFFF wrote:
Julienk5 wrote:Tout d'abord merci beaucoup FFFF, je te retourne la pareille vu les derniers messages de ce topic Wink)

En fait, depuis de nombreuses années, j'ai toujours apprécié ce que j'ai appris en mathématiques, j'ai toujours voulu découvrir cette science et c'est pour cela que je suis allé en prépa. Tous les domaines que j'ai étudiés me plaisent même s'il y a des préférences, quoi qu'elles ne soient à peine prononcées...
C'est pour continuer les maths que je suis allé en prépa et l'idéal pour moi aurait clairement été l'ENS, où après cette école qui est la meilleure de France, on devient majoritairement chercheurs dans la filière où l'on est (maths, physique, chimie ou même littérature) ou bien professeur dans l'enseignement supérieur ayant déjà le niveau agrégation (bac +5) à la fin de la première année dans cette école (bac + 3).
Mais clairement, je n'ai pas le niveau pour tout cela pour X raisons, et je dois me confronter à la réalité, je ne pourrai pas continuer d'étudier les maths indéfiniment, il me faudra, comme tu le dis les appliquer.
Il reste toujours la solution de la fac, qui m'effraie un peu, et qui me permettrait néanmoins de continuer dans les maths.
Si j'ai une école d'ingénieur, ça sera des maths appliquées, donc ça reste à voir, je ne dis pas que ça ne me plaira pas forcément de m'éloigner des maths fondamentales pour les appliquer même si ce n'est pas certain pour autant que ça soit ce que j'aime.  

En fait, les maths sont ma passion. Je les trouve fascinantes, j'ai un plaisir fou à découvrir à chaque cours tout ce qu'elles cachent. Et c'est jusque la fin de la prépa une chance inouïe d'avoir pu les étudier quasiment chaque jour Smile malheuresement tout cela a une fin et il faudra bien vivre de quelque chose un jour !

C'est bien ce que je pensais, chercheur.

Je ne sais pas si tu sais cela mais, pour l'instant (car ça peut changer) les diplômes de docteurs sont décernés uniquement par les universités.  Et clairement, il y a un avant et un après thèse. Je nesais pas comment cela fonctionne en maths mais en biologie J'ai envie de dire qu'une fois que tu as fait ta thèse il y a comme un reboot et l'endroit où tu as fait tes études importe peu... voire même tes résultats lors de tes études. Il faut voir avec ce qui s'y connaissent mieux dans ce système. On va dire que le fait d'avoir fait une grande école peut te faciliter l'accès aux écoles doctorales.
Tu as de la chance, de tous les domaines scientifiques, ce sont bien les mathématiques où la France excelle et à ce titre l'université Paris VI est une université mondialement connue (1er français, 1er européen et 5e rang mondial du classement de Shanghai pour les maths). Le cursus "maths" de cette fac est vraiment reconnu. En France on a d'yeux que pour les grandes écoles (et il y a de quoi) mais à l'étranger ce système est assez obscure et ce sont facs qui sont connues (dont l'UPMC donc).
Je suis pas là pour vanter la fac, pas du tout, mais ce que je veux te dire c'est que comme tu l'as souligné, tu vas bientôt sortir du monde "scolaire" et avec lui tous tes dogmes. Aimer ce que tu fais est un excellent moteur pour aller loin mais tu comprendras très vite qu'en fait ce n'est pas suffisant. Une chose que les écoles et universités préparent très peu c'est l'aspect mental. D'ailleurs, du moins en biologie, je ne fais quasiment plus du tout appelle à ce que j'ai appris durant mon cursus, pas la moindre trace, et les ressources les plus précieuses viennent en fait de la philosophie ou encore des études de texte en français. Je connais plus de personnes qui étaient excellentes, poussés par leur "amour" de la matière, mais on complètement déchanté en thèse et ne veulent qu'une chose, quitter se monde de dingue.

Donc, que tu veuilles aller dans la recherche, appliquer ta passion à un autre domaine (informatique)... j'ai envie de dire que le plus important sera de te renseigner auprès des jeunes déjà dans cette voie pour qu'ils te décrivent ce qu'ils font. Mais le plus important encore et qui peut expliquer pourquoi tu es encore indécis sur ton avenir, c'est qu'il faut que tu saches quelle question tu voudrais poser à ces gens là et si cette question est réellement pertinente.
C'est intéressant ce que tu dis, d'autant plus que j'étais inscrit en cumulatif à l'UPMC l'année dernière... Je n'ai pas fait les démarches pour intégrer l'université l'année prochaine. Je me suis dit que je voudrais attendre les résultats des écoles. Même si là je me rends compte que s'y prendre mi-août pour s'inscrire à la fac ça peut être compliqué.

Ça fait très philosophique ou morale d'un grand film ce que tu dis dans la fin de ton message mrgreen plus sérieusement, je pense que tu vises juste car je n'ai aucune idée de ce que je demanderais à ces jeunes.
Je n'ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard, ce qui me plairait.
Je me pose énormément de questions ces temps-ci, en dehors des études, qu'est-ce qu'on fait tous ici ? À quoi bon se réveiller chaque jour et continuer ce qu'on a l'habitude de faire ? Et je me pose aussi beaucoup de questions sur mon parcours proche et lointain . Ça ne m'était jamais arrivé, au collège je savais que j'irai en seconde générale sans réfléchir, puis que j'irai en première S, puis en Prépa MPSI puis en MP, et puis là, maintenant que c'est fait, quelle est la suite ? Où aller ?


J'ai dû mal à percevoir ce que tu me recommandes de faire quand tu dis qu'il faut que je sache quelle question je voudrais poser à des jeunes dans les différents domaines où je peux aller.
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Frigo on Sat Jul 09, 2016 10:20 pm

Gautier wrote:Heureusement que tu es là pour m'expliquer ce que je savais déjà, Frigo. Merci.

Je t'en prie Gautier, avec plaisir, un forum, ça sert aussi à expliquer des choses à d'autres personnes. Wink

Frigo

Messages : 2465
Points : 5463
Date d'inscription : 2013-10-27

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by FFFF on Sun Jul 10, 2016 1:32 pm

Julienk5 wrote:
FFFF wrote:
Julienk5 wrote:Tout d'abord merci beaucoup FFFF, je te retourne la pareille vu les derniers messages de ce topic Wink)

En fait, depuis de nombreuses années, j'ai toujours apprécié ce que j'ai appris en mathématiques, j'ai toujours voulu découvrir cette science et c'est pour cela que je suis allé en prépa. Tous les domaines que j'ai étudiés me plaisent même s'il y a des préférences, quoi qu'elles ne soient à peine prononcées...
C'est pour continuer les maths que je suis allé en prépa et l'idéal pour moi aurait clairement été l'ENS, où après cette école qui est la meilleure de France, on devient majoritairement chercheurs dans la filière où l'on est (maths, physique, chimie ou même littérature) ou bien professeur dans l'enseignement supérieur ayant déjà le niveau agrégation (bac +5) à la fin de la première année dans cette école (bac + 3).
Mais clairement, je n'ai pas le niveau pour tout cela pour X raisons, et je dois me confronter à la réalité, je ne pourrai pas continuer d'étudier les maths indéfiniment, il me faudra, comme tu le dis les appliquer.
Il reste toujours la solution de la fac, qui m'effraie un peu, et qui me permettrait néanmoins de continuer dans les maths.
Si j'ai une école d'ingénieur, ça sera des maths appliquées, donc ça reste à voir, je ne dis pas que ça ne me plaira pas forcément de m'éloigner des maths fondamentales pour les appliquer même si ce n'est pas certain pour autant que ça soit ce que j'aime.  

En fait, les maths sont ma passion. Je les trouve fascinantes, j'ai un plaisir fou à découvrir à chaque cours tout ce qu'elles cachent. Et c'est jusque la fin de la prépa une chance inouïe d'avoir pu les étudier quasiment chaque jour Smile malheuresement tout cela a une fin et il faudra bien vivre de quelque chose un jour !

C'est bien ce que je pensais, chercheur.

Je ne sais pas si tu sais cela mais, pour l'instant (car ça peut changer) les diplômes de docteurs sont décernés uniquement par les universités.  Et clairement, il y a un avant et un après thèse. Je nesais pas comment cela fonctionne en maths mais en biologie J'ai envie de dire qu'une fois que tu as fait ta thèse il y a comme un reboot et l'endroit où tu as fait tes études importe peu... voire même tes résultats lors de tes études. Il faut voir avec ce qui s'y connaissent mieux dans ce système. On va dire que le fait d'avoir fait une grande école peut te faciliter l'accès aux écoles doctorales.
Tu as de la chance, de tous les domaines scientifiques, ce sont bien les mathématiques où la France excelle et à ce titre l'université Paris VI est une université mondialement connue (1er français, 1er européen et 5e rang mondial du classement de Shanghai pour les maths). Le cursus "maths" de cette fac est vraiment reconnu. En France on a d'yeux que pour les grandes écoles (et il y a de quoi) mais à l'étranger ce système est assez obscure et ce sont facs qui sont connues (dont l'UPMC donc).
Je suis pas là pour vanter la fac, pas du tout, mais ce que je veux te dire c'est que comme tu l'as souligné, tu vas bientôt sortir du monde "scolaire" et avec lui tous tes dogmes. Aimer ce que tu fais est un excellent moteur pour aller loin mais tu comprendras très vite qu'en fait ce n'est pas suffisant. Une chose que les écoles et universités préparent très peu c'est l'aspect mental. D'ailleurs, du moins en biologie, je ne fais quasiment plus du tout appelle à ce que j'ai appris durant mon cursus, pas la moindre trace, et les ressources les plus précieuses viennent en fait de la philosophie ou encore des études de texte en français. Je connais plus de personnes qui étaient excellentes, poussés par leur "amour" de la matière, mais on complètement déchanté en thèse et ne veulent qu'une chose, quitter se monde de dingue.

Donc, que tu veuilles aller dans la recherche, appliquer ta passion à un autre domaine (informatique)... j'ai envie de dire que le plus important sera de te renseigner auprès des jeunes déjà dans cette voie pour qu'ils te décrivent ce qu'ils font. Mais le plus important encore et qui peut expliquer pourquoi tu es encore indécis sur ton avenir, c'est qu'il faut que tu saches quelle question tu voudrais poser à ces gens là et si cette question est réellement pertinente.
C'est intéressant ce que tu dis, d'autant plus que j'étais inscrit en cumulatif à l'UPMC l'année dernière... Je n'ai pas fait les démarches pour intégrer l'université l'année prochaine. Je me suis dit que je voudrais attendre les résultats des écoles. Même si là je me rends compte que s'y prendre mi-août pour s'inscrire à la fac ça peut être compliqué.

Ça fait très philosophique ou morale d'un grand film ce que tu dis dans la fin de ton message mrgreen plus sérieusement, je pense que tu vises juste car je n'ai aucune idée de ce que je demanderais à ces jeunes.
Je n'ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard, ce qui me plairait.
Je me pose énormément de questions ces temps-ci, en dehors des études, qu'est-ce qu'on fait tous ici ? À quoi bon se réveiller chaque jour et continuer ce qu'on a l'habitude de faire ? Et je me pose aussi beaucoup de questions sur mon parcours proche et lointain . Ça ne m'était jamais arrivé, au collège je savais que j'irai en seconde générale sans réfléchir, puis que j'irai en première S, puis en Prépa MPSI puis en MP, et puis là, maintenant que c'est fait, quelle est la suite ? Où aller ?


J'ai dû mal à percevoir ce que tu me recommandes de faire quand tu dis qu'il faut que je sache quelle question je voudrais poser à des jeunes dans les différents domaines où je peux aller.
Bah pose toi la question de ce que tu n'aimerai pas faire par exemple Very Happy

Mais généralement peut être que tu trouveras des parcours qui préparent à la spécialisation. Un peu touche à tout au début pour connaître sa voie et qui spécialisent petit à petit.

_________________

___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
avatar
FFFF

Messages : 39677
Points : 100755
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 29

View user profile http://lrdvision.blogspot.fr/

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Sun Jul 10, 2016 2:21 pm

FFFF wrote:
Julienk5 wrote:
FFFF wrote:
Julienk5 wrote:Tout d'abord merci beaucoup FFFF, je te retourne la pareille vu les derniers messages de ce topic Wink)

En fait, depuis de nombreuses années, j'ai toujours apprécié ce que j'ai appris en mathématiques, j'ai toujours voulu découvrir cette science et c'est pour cela que je suis allé en prépa. Tous les domaines que j'ai étudiés me plaisent même s'il y a des préférences, quoi qu'elles ne soient à peine prononcées...
C'est pour continuer les maths que je suis allé en prépa et l'idéal pour moi aurait clairement été l'ENS, où après cette école qui est la meilleure de France, on devient majoritairement chercheurs dans la filière où l'on est (maths, physique, chimie ou même littérature) ou bien professeur dans l'enseignement supérieur ayant déjà le niveau agrégation (bac +5) à la fin de la première année dans cette école (bac + 3).
Mais clairement, je n'ai pas le niveau pour tout cela pour X raisons, et je dois me confronter à la réalité, je ne pourrai pas continuer d'étudier les maths indéfiniment, il me faudra, comme tu le dis les appliquer.
Il reste toujours la solution de la fac, qui m'effraie un peu, et qui me permettrait néanmoins de continuer dans les maths.
Si j'ai une école d'ingénieur, ça sera des maths appliquées, donc ça reste à voir, je ne dis pas que ça ne me plaira pas forcément de m'éloigner des maths fondamentales pour les appliquer même si ce n'est pas certain pour autant que ça soit ce que j'aime.  

En fait, les maths sont ma passion. Je les trouve fascinantes, j'ai un plaisir fou à découvrir à chaque cours tout ce qu'elles cachent. Et c'est jusque la fin de la prépa une chance inouïe d'avoir pu les étudier quasiment chaque jour Smile malheuresement tout cela a une fin et il faudra bien vivre de quelque chose un jour !

C'est bien ce que je pensais, chercheur.

Je ne sais pas si tu sais cela mais, pour l'instant (car ça peut changer) les diplômes de docteurs sont décernés uniquement par les universités.  Et clairement, il y a un avant et un après thèse. Je nesais pas comment cela fonctionne en maths mais en biologie J'ai envie de dire qu'une fois que tu as fait ta thèse il y a comme un reboot et l'endroit où tu as fait tes études importe peu... voire même tes résultats lors de tes études. Il faut voir avec ce qui s'y connaissent mieux dans ce système. On va dire que le fait d'avoir fait une grande école peut te faciliter l'accès aux écoles doctorales.
Tu as de la chance, de tous les domaines scientifiques, ce sont bien les mathématiques où la France excelle et à ce titre l'université Paris VI est une université mondialement connue (1er français, 1er européen et 5e rang mondial du classement de Shanghai pour les maths). Le cursus "maths" de cette fac est vraiment reconnu. En France on a d'yeux que pour les grandes écoles (et il y a de quoi) mais à l'étranger ce système est assez obscure et ce sont facs qui sont connues (dont l'UPMC donc).
Je suis pas là pour vanter la fac, pas du tout, mais ce que je veux te dire c'est que comme tu l'as souligné, tu vas bientôt sortir du monde "scolaire" et avec lui tous tes dogmes. Aimer ce que tu fais est un excellent moteur pour aller loin mais tu comprendras très vite qu'en fait ce n'est pas suffisant. Une chose que les écoles et universités préparent très peu c'est l'aspect mental. D'ailleurs, du moins en biologie, je ne fais quasiment plus du tout appelle à ce que j'ai appris durant mon cursus, pas la moindre trace, et les ressources les plus précieuses viennent en fait de la philosophie ou encore des études de texte en français. Je connais plus de personnes qui étaient excellentes, poussés par leur "amour" de la matière, mais on complètement déchanté en thèse et ne veulent qu'une chose, quitter se monde de dingue.

Donc, que tu veuilles aller dans la recherche, appliquer ta passion à un autre domaine (informatique)... j'ai envie de dire que le plus important sera de te renseigner auprès des jeunes déjà dans cette voie pour qu'ils te décrivent ce qu'ils font. Mais le plus important encore et qui peut expliquer pourquoi tu es encore indécis sur ton avenir, c'est qu'il faut que tu saches quelle question tu voudrais poser à ces gens là et si cette question est réellement pertinente.
C'est intéressant ce que tu dis, d'autant plus que j'étais inscrit en cumulatif à l'UPMC l'année dernière... Je n'ai pas fait les démarches pour intégrer l'université l'année prochaine. Je me suis dit que je voudrais attendre les résultats des écoles. Même si là je me rends compte que s'y prendre mi-août pour s'inscrire à la fac ça peut être compliqué.

Ça fait très philosophique ou morale d'un grand film ce que tu dis dans la fin de ton message mrgreen plus sérieusement, je pense que tu vises juste car je n'ai aucune idée de ce que je demanderais à ces jeunes.
Je n'ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard, ce qui me plairait.
Je me pose énormément de questions ces temps-ci, en dehors des études, qu'est-ce qu'on fait tous ici ? À quoi bon se réveiller chaque jour et continuer ce qu'on a l'habitude de faire ? Et je me pose aussi beaucoup de questions sur mon parcours proche et lointain . Ça ne m'était jamais arrivé, au collège je savais que j'irai en seconde générale sans réfléchir, puis que j'irai en première S, puis en Prépa MPSI puis en MP, et puis là, maintenant que c'est fait, quelle est la suite ? Où aller ?


J'ai dû mal à percevoir ce que tu me recommandes de faire quand tu dis qu'il faut que je sache quelle question je voudrais poser à des jeunes dans les différents domaines où je peux aller.
Bah pose toi la question de ce que tu n'aimerai pas faire par exemple Very Happy

Mais généralement peut être que tu trouveras des parcours qui préparent à la spécialisation. Un peu touche à tout au début pour connaître sa voie et qui spécialisent petit à petit.
Ça c'est facile : de la physique chimie mrgreen

Oui, c'est ce qu'ils font dans toutes les écoles d'ingénieurs : une première année de tronc commun avant une spécialisation !
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by FFFF on Sun Jul 10, 2016 6:03 pm

Ce n'est pas uniquement en terme de matière, c'est aussi comment les enseignements seront donnés, si les gens sont bien soutenus etc...

C'est combien de temps en école d'ingé ou en grde école ?

Je me souviens que le cursus universitaire de P6 était assez dur sur la bio mais au final l'un des meilleurs. Pourquoi car bcp d'université avaient un tronc commun en L1 et L2 et spécialisaient les gens des L3. Nous c'était différent, la L1 était totalement générale : Biologie, géologie, physique et chimie (les maths étaient à part, sauf les stats) puis en L2 on choisissait l'un des 4, moi la bio. Mais ce n'était pas encore fini, en L2 et en L3 on voyait dans toutes ses coutures, en long en large et en travers, c'était tres durs, surtout en L3 puisqu'on se prenait des matières qu'on apprenait à détester. Puis en Master c'était la libération car on savait qu'on aller jarter la biologie végétale, la zoologie et la neurologie pour se concentrer sur la biologie moléculaire, dans lequel on avait un tronc commun et un choix de quelques UE de spécialisation. Puis en M2, on choisissait la spécialité.

Toi j'ai envie de dire que ta prépa c'était l'équivalent de ma L2 et de ma L3. Du coup probablement qu'il serait bon de voir une école qui ne te spécialise pas trop vite mais de manière graduelle ? Mais attention, c'est très dur ce genre de cursus, car certes tu vois la matière dans toute sa généralité, mais ils ne bâclent pas ce qui est vu.

_________________

___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
avatar
FFFF

Messages : 39677
Points : 100755
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 29

View user profile http://lrdvision.blogspot.fr/

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Frigo on Sun Jul 10, 2016 6:17 pm

Au delà de ce qui te plait dans les études, pense surtout à ce que ça te permettra de faire après les études et si tu gagneras bien ta vie grace à ce métier ou non (enfin, si c'est important pour toi).

Moi quand j'étais au lycée mon rêve cétait de devenir prof de maths... avant de réaliser qu'on ne gagnait pas grand chose en étant prof.  J'ai donc choisi des études qui allaient me permettre de très bien gagner ma vie tout en faisant quand même ce que j'aime (finance).  Wink

Frigo

Messages : 2465
Points : 5463
Date d'inscription : 2013-10-27

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Sun Jul 10, 2016 6:42 pm

FFFF wrote:Ce n'est pas uniquement en terme de matière, c'est aussi comment les enseignements seront donnés, si les gens sont bien soutenus etc...

C'est combien de temps en école d'ingé ou en grde école ?

Je me souviens que le cursus universitaire de P6 était assez dur sur la bio mais au final l'un des meilleurs. Pourquoi car bcp d'université avaient un tronc commun en L1 et L2 et spécialisaient les gens des L3. Nous c'était différent, la L1 était totalement générale : Biologie, géologie, physique et chimie (les maths étaient à part, sauf les stats) puis en L2 on choisissait l'un des 4, moi la bio. Mais ce n'était pas encore fini, en L2 et en L3 on voyait dans toutes ses coutures, en long en large et en travers, c'était tres durs, surtout en L3 puisqu'on se prenait des matières qu'on apprenait à détester. Puis en Master c'était la libération car on savait qu'on aller jarter la biologie végétale, la zoologie et la neurologie pour se concentrer sur la biologie moléculaire, dans lequel on avait un tronc commun et un choix de quelques UE de spécialisation. Puis en M2, on choisissait la spécialité.

Toi j'ai envie de dire que ta prépa c'était l'équivalent de ma L2 et de ma L3. Du coup probablement qu'il serait bon de voir une école qui ne te spécialise pas trop vite mais de manière graduelle ? Mais attention, c'est très dur ce genre de cursus, car certes tu vois la matière dans toute sa généralité, mais ils ne bâclent pas ce qui est vu.
La prépa c'est plus la L1 et la L2, vu que c'est après les maths et qu'après il y a 3 ans en école d'ingénieur jusqu'à bac + 5.
Oui chaque école spécialise petit à petit.

Ce qu'on m'a dit c'est que vu tout le travail fait en prépa, l'école d'ingénieurs (à part l'élite, X ENS) c'est beaucoup plus tranquille et on a tellement eu les méthodes de travail et l'habitude de fournir des efforts que c'est la belle vie en école !

Frigo wrote:Au delà de ce qui te plait dans les études, pense surtout à ce que ça te permettra de faire après les études et si tu gagneras bien ta vie grace à ce métier ou non (enfin, si c'est important pour toi).

Moi quand j'étais au lycée mon rêve cétait de devenir prof de maths... avant de réaliser qu'on ne gagnait pas grand chose en étant prof.  J'ai donc choisi des études qui allaient me permettre de très bien gagner ma vie tout en faisant quand même ce que j'aime (finance).  Wink
Haha, prof de maths c'est réputé que ça gagne peu parce que oui, en effet ça gagne pas beaucoup dans le secondaire, là où il y a la majorité des profs de maths, mais lorsqu'on regarde les profs de l'enseignement supérieur c'est pas la même affaire.
Par exemple, mon prof de maths cette année en prépa parisienne en deuxième année gagne environ 8000€/mois.
Sachant qu'il est très prisé pour donner des khôlles. Qu'est-ce qu'une khôlle ? C'est une interrogation orale de 1h entre 1 professeur et 3 élèves (en maths en tout cas) payée 60€/heure

(Tous les trucs en net)

Donc prof de maths, ça gagne peu, oui mais seulement au lycée et au collège ^^

Sinon, je préfère clairement faire ce qui me plait, quitte à toucher seulement le smic.
Je me vois mal faire un métier seulement pour la fiche de paie. Ceci pendant 40 ans ou plus !


Last edited by Julienk5 on Sun Jul 10, 2016 6:51 pm; edited 1 time in total
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by FFFF on Sun Jul 10, 2016 6:42 pm

C'est d'ailleurs pour cela qu'en cherchant mon labo de thèse, je ne savais pas trop quoi chercher mais lors de mon interview à Londres pour le post-doctorat, j'ai surpris les post-dpc qui ont fait la première partie de l'interview en leur demandant tout simplement s'ils sont épanouie professionnellement. La manière dont ils ont répondu était bien plus instructive que leur réponse en soit et ce que j'ai vu ensuite ma confirmé dans mon ressenti.
C'est précisément là où je veux en venir lorsque je faisais référence au fait que probablement tu ne sais pas quoi leur demander. J'aurai été bien content si, durant mon Master, j'avais pu avoir un discours de vérité sur la recherche française et qu'être chercheur, ça veut surtout dire chercher de l'argent.
La première cause de tout cela c'est que je ne suis jamais allé à la rencontre des thésards pour leur demander comment c'était et je ne savais de toute manière pas quoi leur demander. J'ai tout simplement choisi les études les plus longues pour éviter d'avoir à choisir... c'est un peu de lâcheté en soit

Si j'avais à revenir dans le temps en L3, voilà par exemple ce que je demanderai aux gens que j'ambitionnais de rejoindre
1) Ca consiste en quoi votre job ?
2) Combien de temps consacrez vous à ce job vs temps libres ?
3) Quelles sont les perspectives en terme d'évolution de carrière (salaire inclus) ?
4) Qualités requises ?

Car bien que j'aime ce que je fais, s'il y a réellement une chose que je regrette et que je ne savais pas auparavant c'est combien la recherche, ça te bouffe ta vie... pire encore pour les femmes.

C'est pour cela, Julien qu'il faut que tu saches avant tout quel genre de vie tu voudrais plus tard, pas que sur le plan professionnel mais sur le plan familial. Il faut que tu arrives à te projeter dans un horizon de 5 à 10 ans pour voir où tu voudrais être. Et tu verras que lorsque tu sauras, le chemin te sembleras évident !

_________________

___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
avatar
FFFF

Messages : 39677
Points : 100755
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 29

View user profile http://lrdvision.blogspot.fr/

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Sun Jul 10, 2016 6:44 pm

À priori, en école il n'y a pas trop de soucis sur la qualité de l'enseignement FFFF Wink
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Sun Jul 10, 2016 6:47 pm

FFFF wrote:C'est d'ailleurs pour cela qu'en cherchant mon labo de thèse, je ne savais pas trop quoi chercher mais lors de mon interview à Londres pour le post-doctorat, j'ai surpris les post-dpc qui ont fait la première partie de l'interview en leur demandant tout simplement s'ils sont épanouie professionnellement. La manière dont ils ont répondu était bien plus instructive que leur réponse en soit et ce que j'ai vu ensuite ma confirmé dans mon ressenti.
C'est précisément là où je veux en venir lorsque je faisais référence au fait que probablement tu ne sais pas quoi leur demander. J'aurai été bien content si, durant mon Master, j'avais pu avoir un discours de vérité sur la recherche française et qu'être chercheur, ça veut surtout dire chercher de l'argent.
La première cause de tout cela c'est que je ne suis jamais allé à la rencontre des thésards pour leur demander comment c'était et je ne savais de toute manière pas quoi leur demander. J'ai tout simplement choisi les études les plus longues pour éviter d'avoir à choisir... c'est un peu de lâcheté en soit

Si j'avais à revenir dans le temps en L3, voilà par exemple ce que je demanderai aux gens que j'ambitionnais de rejoindre
1) Ca consiste en quoi votre job ?
2) Combien de temps consacrez vous à ce job vs temps libres ?
3) Quelles sont les perspectives en terme d'évolution de carrière (salaire inclus) ?
4) Qualités requises ?

Car bien que j'aime ce que je fais, s'il y a réellement une chose que je regrette et que je ne savais pas auparavant c'est combien la recherche, ça te bouffe ta vie... pire encore pour les femmes.

C'est pour cela, Julien qu'il faut que tu saches avant tout quel genre de vie tu voudrais plus tard, pas que sur le plan professionnel mais sur le plan familial. Il faut que tu arrives à te projeter dans un horizon de 5 à 10 ans pour voir où tu voudrais être. Et tu verras que lorsque tu sauras, le chemin te sembleras évident !
Oui. Je te suis totalement.

Il faut que j'apprenne à me projeter.
Parce qu'au delà de septembre prochain, je ne regarde absolument pas ce que je ferai dans le futur. Je n'ai jamais eu cette habitude et je n'ai jamais eu à l'avoir.
Honnêtement, dans 5 ans, enfin, même à la fin de l'année je ne sais pas où je me vois, ce que je veux faire, avec qui etc. :/
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Sun Jul 10, 2016 6:50 pm

Et d'ailleurs, je crois que je suis exactement dans le même cas que toi lorsque tu étais dans les études et c'est pour ça que je trouve ça enrichissant d'échanger avec toi. Je suis parti pour choisir les études les plus longues, parce que je ne sais pas quoi faire et comme tu dis, par lâcheté...

Je n'aime pas avoir le choix. Si on pouvait me tracer un avenir que j'aime directement, sur des rails ça m'irait 100 fois plus.

Ça s'est fait dans le secondaire et la prépa, maintenant je patauge >_<
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by FFFF on Mon Jul 11, 2016 1:30 am

C'est pour ça que je pense qu'il faut te projeter plus loin et comme Frigo l'a suggéré réfléchir un peu plus dans le style de vie que tu veux bien au delà de la seule problématique du cursus. Parce que là, tu as tellement de possibilité devant toi, qui mènent toutes vers quelque chose mais tu es dans le flou, précisément parce que tout est possible.

Par contre si tu arrives à te projeter très loin et dire la vie que tu aimerais mener tu verras que le choix du parcours qui collerait avec cela sera plus facile. Par exemple si tu avais l'espoir de t'installer, avoir une existence pépère dans le but de fonder une famille autour des 28-30 ans il y a, hélas, certains choix qui seront incompatibles avec cela. Mais très vite tu saurais quoi demander à de potentielles personnes déjà en place.
Typiquement j'ai un pote chercheur ayant soutenu sa thèse comme moi récemment me cache pas qu'il a envie de se poser et réfléchir à fonder une famille. Il réalise donc que c'est incompatible avec le métier de chercheur titulaire qui demande à être en formation ultra intensive durant au moins tes 33-35 ans. Si ça avait été à refaire, il me dit clairement qu'il n'aurait pas choisi cette voix et qu'il aurait fait au final un Master plus professionnalisant.

Savoir se projeter dans l'avenir permet de savoir ce qu'on doit demander à des intervenant sur leur poste et ça permet de ne pas se perdre dans l'embarras du choix

_________________

___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
avatar
FFFF

Messages : 39677
Points : 100755
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 29

View user profile http://lrdvision.blogspot.fr/

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Mon Jul 11, 2016 12:54 pm

FFFF wrote:C'est pour ça que je pense qu'il faut te projeter plus loin et comme  Frigo l'a suggéré réfléchir un peu plus dans le style de vie que tu veux bien au delà de la seule problématique du cursus. Parce que là, tu as tellement de possibilité devant toi, qui mènent toutes vers quelque chose mais tu es dans le flou, précisément parce que tout est possible.

Par contre si tu arrives à te projeter très loin et dire la vie que tu aimerais mener tu verras que le choix du parcours qui collerait avec cela sera plus facile. Par exemple si tu avais l'espoir de t'installer, avoir une existence pépère dans le but de fonder une famille autour des 28-30 ans il y a, hélas, certains choix qui seront incompatibles avec cela. Mais très vite tu saurais quoi demander à de potentielles personnes déjà en place.
Typiquement j'ai un pote chercheur ayant soutenu sa thèse comme moi récemment me cache pas qu'il a envie de se poser et réfléchir à fonder une famille. Il réalise donc que c'est incompatible avec le métier de chercheur titulaire qui demande à être en formation ultra intensive durant au moins tes 33-35 ans. Si ça avait été à refaire, il me dit clairement qu'il n'aurait pas choisi cette voix et qu'il aurait fait au final un Master plus professionnalisant.

Savoir se projeter dans l'avenir permet de savoir ce qu'on doit demander à des intervenant sur leur poste et ça permet de ne pas se perdre dans l'embarras du choix
Je commence déjà dans ce sens après avoir contacté Fan il y a quelques jours, qui m'a finalement répondu et qui discute avec moi, il a notamment répondu à ma question sur l'emprunt de 20000€ pour une école d'ingénieur.
Je vais aussi contacter Gus qui a fait le même parcours en prépa que nous deux.

Par contre, tu dis que si j'arrive à me projeter très loin, cela m'aidera dans mon choix de parcours, mais c'est bien là le problème que j'ai en ce moment, j'ai dû mal à me projeter.

Bon, vu que c'est pourtant ce que je dois faire, je m'y suis un peu collé ces derniers jours, et ce qu'il en ressort c'est, qu'en effet, je me vois bien posé à mes 30 ans, dans une maison, avec ma famille, mon chat, dans un CDI tranquille.
Je ne me vois pas entrepreneur d'une pme, avec énormément de responsabilités, un besoin d'innovation, de développement de la boîte par exemple.
Chercheur, vu ce que tu décris, l'image de "chercheurs d'argent" de peu de vie familiale jusqu'à la trentaine, ça ne me,donne pas envie ^^
Même s'il doit y avoir d'autres satisfactions... Dont tu n'as que peu parlé !
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by FFFF on Tue Jul 12, 2016 1:36 am

Je ne vais pas non plus te donner toutes les réponses Julien Razz

Quelques petites questions, tu n'es pas obligé de répondre car c'est personnel, mais que tu y réponde pour toi, c'est important je pense. As-tu des connaissances de ton âge qui ne sont pas allé en prépa, et ont fait une fac, licence pro etc ? Comment juge-tu ton épanouissement par rapport à eux ?

Lorsque je te dis d'essayer de te projeter pour savoir ce que tu veux pour tes 30 ans, je n'espère pas que tu me dises que tu veux ceci, cela, un gosse un femme etc... Ca serait assez triste, je trouve, qu'à 19 ans tu saches tout tracer de ta vie. Disons qu'il y a un tas de proverbes qui peuvent coller : C'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est par ses erreurs qu'on apprend, l'appétit vient en mangeant.
Comme tu as dit, les cursus sont assez bien fait pour être en entonnoir, mais aussi te donne le droit à l'erreur. Je me souviens toujours de l'histoire d'une amie, en licence, on était dans un forum des métiers à regarder des affiches de firmes pharmaceutiques, de laboratoires etc.. A la fin de la journée elle m'a dit qu'elle pensait que ceci n'était pas sa voie (un peu comme une révélation)... puis quelque mois plus tard elle est passée d'études de de L2/L3 à monitrice de Ski/Randonnée en Savoie où elle n'a jamais été autant épanouie. Elle a eu subitement ce déclic, le fait d'avoir fait un peu d'étude l'a permis de se projeter et de se dire... bah merde, c'est pas ce que je veux de ma vie.
N'aie pas peur de faire une erreur sur ton choix d'école, si tu avais déjà 30 piges, ça serait autre chose mais à 19 ans ! Tu aimes les maths dans toute leur étendue ? Bas fonce vers cela... avec la considération financière qui va avec évidemment. Peut être que tu vas ensuite détester cela probablement... ca sera un pas en arrière dans ta scolarité mais un énorme pas en avant sur tes futurs choix. Essaye de voir cela plus comme des expériences personnelles.

D'ailleurs, et à confirmer avec les autres, mais après la prépa, généralement les Grandes écoles c'est bcp plus cool et ça te laisse le temps pour faire autre chose à coté des études... ca aussi ça te sera enrichissant.

La pire des choses qui pourrait t'arriver dans ton choix d'école, ce n'est pas de te tromper d'école hein, mais de t'entêter dans cette erreur ensuite.

_________________

___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
avatar
FFFF

Messages : 39677
Points : 100755
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 29

View user profile http://lrdvision.blogspot.fr/

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Tue Jul 12, 2016 12:34 pm

FFFF wrote:Je ne vais pas non plus te donner toutes les réponses Julien Razz
J'aurais bien voulu Razz

FFFF wrote:
Quelques petites questions, tu n'es pas obligé de répondre car c'est personnel, mais que tu y réponde pour toi, c'est important je pense. As-tu des connaissances de ton âge qui ne sont pas allé en prépa, et ont fait une fac, licence pro etc ? Comment juge-tu ton épanouissement par rapport à eux ?

Lorsque je te dis d'essayer de te projeter pour savoir ce que tu veux pour tes 30 ans, je n'espère pas que tu me dises que tu veux ceci, cela, un gosse un femme etc... Ca serait assez triste, je trouve, qu'à 19 ans tu saches tout tracer de ta vie. Disons qu'il y a un tas de proverbes qui peuvent coller : C'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est par ses erreurs qu'on apprend, l'appétit vient en mangeant.
Comme tu as dit, les cursus sont assez bien fait pour être en entonnoir, mais aussi te donne le droit à l'erreur. Je me souviens toujours de l'histoire d'une amie, en licence, on était dans un forum des métiers à regarder des affiches de firmes pharmaceutiques, de laboratoires etc.. A la fin de la journée elle m'a dit qu'elle pensait que ceci n'était pas sa voie (un peu comme une révélation)... puis quelque mois plus tard elle est passée d'études de de L2/L3 à monitrice de Ski/Randonnée en Savoie où elle n'a jamais été autant épanouie. Elle a eu subitement ce déclic, le fait d'avoir fait un peu d'étude l'a permis de se projeter et de se dire... bah merde, c'est pas ce que je veux de ma vie.
N'aie pas peur de faire une erreur sur ton choix d'école, si tu avais déjà 30 piges, ça serait autre chose mais à 19 ans ! Tu aimes les maths dans toute leur étendue ? Bas fonce vers cela... avec la considération financière qui va avec évidemment. Peut être que tu vas ensuite détester cela probablement... ca sera un pas en arrière dans ta scolarité mais un énorme pas en avant sur tes futurs choix. Essaye de voir cela plus comme des expériences personnelles.

D'ailleurs, et à confirmer avec les autres, mais après la prépa, généralement les Grandes écoles c'est bcp plus cool et ça te laisse le temps pour faire autre chose à coté des études... ca aussi ça te sera enrichissant.

La pire des choses qui pourrait t'arriver dans ton choix d'école, ce n'est pas de te tromper d'école hein, mais de t'entêter dans cette erreur ensuite.

Je pense que cela a pu se ressentir lorsque j'étais plus jeune et que je passais énormément de temps sur ce forum ou sur internet en général : je n'ai jamais eu énormément de relations sociales.
Jusqu'en terminale, je n'avais jamais gardé contact avec mes connaissances qui étaient uniquement rencontrées grâce à l'école.
En terminale, j'ai été en soin étude. D'ailleurs, je peux en parler brièvement ici, je ne sais pas si vous vous en souvenez mais lorsque j'étais sur le forum, je m'absentais parfois subitement sans prévenir ! Je pense que ceux du FMWC vont mieux s'en souvenir que les autres, en particulier Chandleur qui était mon coequipier haha...
En fait, j'ai eu des graves problèmes psychiatriques et j'ai été hospitalisé en hopital psychiatriques plusieurs fois pour un total de 6 mois au collège et au lycée.
C'est pour cela qu'en Terminale j'ai été accepté dans l'un des deux seuls établissement de soin étude en France, après 2 ans sur liste d'attente. Il y a une demande folle de milliers d'étudiants chaque année !
Bref, j'ai rencontré un ami formidable en terminale que je vois toujours aujourd'hui. On était en très petit nombre, dans la partie soin comme étude. Par exemple on était 10 en terminale S avec même des demis groupes pour les TPs Laughing
Je suis resté très proche de cet ami, malheureusement (enfin si on veut répondre à ta question) il a été en prépa MPSI MP comme moi. Donc ça ne répond pas du tout à ta question haha >_<
Finalement, j'ai rencontré peu de gens en dehors des études. J'ai rencontré une fille en MPSI qui était en fac de biologie, ça ne lui a pas plu du tout, elle est cette année en école de marketing dans le luxe, mais je ne l'ai pas connue assez pour dire si elle est plus épanouie que moi ou non, même si j'ai un petit doute la dessus, vu son bonheur dans son école ^^  Ça reste un exemple de changement radical d'étude, comme ton amie devenue monitrice de ski Smile
Il n'y a sûrement pas cette impression sur le forum mais dans la vie je suis très très réservé et timide. Par exemple, lorsque je suis avec une jolie fille, il me sera impossible de dire la moindre chose tellement je serais timide... J'imagine que ça n'aide pas à créer des amitiés ^^

Pour résumer, je n'ai pas d'amis avec qui je peux comparer les parcours scolaires :/


Pour le reste, merci énormément FFFF ! Je n'avais jamais pensé une seule seconde de revenir en arrière dans mon école d'ingénieurs, que si ça n'allait pas je pourrais changer. Tout comme je n'ai jamais envisagé de redoubler dans ma scolarité, même cette année en prépa, chose pourtant courante !
Je pense profondément, que oui, tu as raison quand tu dis que m'entêter dans l'école serait une bien plus grosse erreur que le choix de cette école !
Je n'y avais jamais pensé...

C'est vraiment instructif de discuter avec toi, je ne m'attendais pas à une telle aide rien qu'en échangeant, c'est fou ! Encore merci Wink



Et oui, je confirme, c'est la carotte que l'on nous tend depuis le premier jour en prépa, ces deux ans sont les plus durs de notre vie, le reste est beaucoup plus simple, particulièrement en école d'ingé car on a pris l'habitude de travailler, de faire énormément d'efforts !
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Docky on Tue Jul 12, 2016 3:11 pm

Julien, en fait, c'est Mini-FFFF.

Pour tes relations sociales, Julien, t'inquiètes, le vent tourne. T'es timide, mais tu verras, tu le seras de moins en moins. Je pense que t'es un bon petit gars, qui ne demande qu'à grandir et qui grandit.

avatar
Docky

Messages : 38661
Points : 79642
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 26
Localisation : Entre Plan de Cuques, Allauch et Cassis.

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Tue Jul 12, 2016 6:19 pm

Docky wrote:Julien, en fait, c'est Mini-FFFF.

Pour tes relations sociales, Julien, t'inquiètes, le vent tourne. T'es timide, mais tu verras, tu le seras de moins en moins. Je pense que t'es un bon petit gars, qui ne demande qu'à grandir et qui grandit.

La rencontre de FFFF et de mini-FFFF a comme on pouvait l'imaginer donné de longues discussions ^^

Merci Docky pour ton soutien Smile
La timidité n'est pas ancrée chez ceux qui l'ont, ça se combat, j'en suis bien conscient ^_^
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Frigo on Tue Jul 12, 2016 8:30 pm

Docky wrote:Julien, en fait, c'est Mini-FFFF.

Pour tes relations sociales, Julien, t'inquiètes, le vent tourne. T'es timide, mais tu verras, tu le seras de moins en moins. Je pense que t'es un bon petit gars, qui ne demande qu'à grandir et qui grandit.


Oui les timides sont souvent des bons gars (détraqués mis à part). Wink

Pour combattre ta timidité, tu peux faire du théâtre ça marche bien il parait. Sinon, une autre possibilité c'est de jouer un rôle quand tu es à l’extérieur, avec des gens par définition que tu ne connais pas. Tu te mets dans un personnage, tu changes même ton prénom. Julien c'est le timide mais Eric c'est le mec sur de lui. Si si sérieux ça marche. Very Happy

Et petit à petit, la personnalité d'Eric prendra le pas sur celle de Julien, en partie en tout cas. Smile

Frigo

Messages : 2465
Points : 5463
Date d'inscription : 2013-10-27

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Julienk5 on Tue Jul 12, 2016 9:13 pm

Frigo wrote:
Docky wrote:Julien, en fait, c'est Mini-FFFF.

Pour tes relations sociales, Julien, t'inquiètes, le vent tourne. T'es timide, mais tu verras, tu le seras de moins en moins. Je pense que t'es un bon petit gars, qui ne demande qu'à grandir et qui grandit.


Oui les timides sont souvent des bons gars (détraqués mis à part). Wink

Pour combattre ta timidité, tu peux faire du théâtre ça marche bien il parait. Sinon, une autre possibilité c'est de jouer un rôle quand tu es à l’extérieur, avec des gens par définition que tu ne connais pas. Tu te mets dans un personnage, tu changes même ton prénom. Julien c'est le timide mais Eric c'est le mec sur de lui. Si si sérieux ça marche. Very Happy

Et petit à petit, la personnalité d'Eric prendra le pas sur celle de Julien, en partie en tout cas. Smile
Oulah, vu mon passé psychiatrique, ça en inquiéterait certains s'ils apprenaient que je fais ça Frigo Laughing Laughing

Mais pourquoi pas, je sais que ton conseil part d'une très bonne intention Smile
En tout cas c'est drôle que tu aies choisi Éric parce que j'ai un oncle se prénommant ainsi qui est ultra timide, je dis que je suis timide mais lui c'est 2 fois plus, on comprend bien que je suis son neveu hahaha ^^
Les coïncidences parfois Smile
avatar
Julienk5

Messages : 9011
Points : 10718
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 20

View user profile http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/s720x720/522634_2

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Crouzz on Thu Jul 14, 2016 4:04 pm

Julienk5 wrote:
Haha, prof de maths c'est réputé que ça gagne peu parce que oui, en effet ça gagne pas beaucoup dans le secondaire, là où il y a la majorité des profs de maths, mais lorsqu'on regarde les profs de l'enseignement supérieur c'est pas la même affaire.
Par exemple, mon prof de maths cette année en prépa parisienne en deuxième année gagne environ 8000€/mois.
Sachant qu'il est très prisé pour donner des khôlles. Qu'est-ce qu'une khôlle ? C'est une interrogation orale de 1h entre 1 professeur et 3 élèves (en maths en tout cas) payée 60€/heure

(Tous les trucs en net)

Donc prof de maths, ça gagne peu, oui mais seulement au lycée et au collège ^^!

juste une petite précision sémantique : les profs de prépas sont des profs du secondaires, pas de l'enseignement supérieur. On ne monte pas a 8000 net par mois dans ce qu'on appelle le supérieur (c'est à dire les enseignants-chercheurs, les enseignants purs du supérieurs sont des gens du secondaire en détachement). Et je ne suis pas sûr que le statut très particulier des enseignants de prépa soit amené à perdurer très longtemps.
avatar
Crouzz

Messages : 36966
Points : 65670
Date d'inscription : 2009-11-24

View user profile

Back to top Go down

Re: Les études (secondaires ou supérieures)

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 11 of 14 Previous  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Next

View previous topic View next topic Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum