Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Page 1 of 2 1, 2  Next

View previous topic View next topic Go down

Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by JM 30 on Thu Dec 15, 2016 2:35 am

Raffaele Marciello vient d'annoncer qu'il va probablement renoncer à sa carrière en monoplace, malgré le fait d'avoir été l'un des pilotes de pointe en GP2 en 2016.
https://fr.sports.yahoo.com/news/pilote-renonce-%C3%A0-formule-1-183216741.html

Pas étincelant en GP2 certes, mais solide. Un ancien de la filière Ferrari Academy, filière dont il faut avouer que ses dirigeants manquent particulièrement de flair, tant à part Bianchi (et Perez lorsqu'ils l'avaient pris sous leur aile), il y a surtout beaucoup de déchet...

Marciello avait pourtant quelques cartes pour arriver en F1, et il n'y aurait pas fait plus mauvaise figure qu'un Marcus Ericsson par exemple. Mais voila, il ne faisait plus parti de la Ferrari Academy. Et ceci est en train de montrer un phénomène qui prend de l'ampleur: ça ne sert absolument à rien de faire de très bons résultats dans les antichambres de la F1 si on n'est pas soutenu par une filière (Red Bull, Ferrari, Mclaren Williams...) ou par un manager bien introduit (Nicolas Todt, et encore il ne les case pas tous, comme Calado parti en endurance).

Antonio Giovinazzi est un autre exemple: malgré son excellente saison en GP2, son nom est peu revenu dans les transferts F1. Il risque de suivre la voie de plusieurs autres, comme Robin Frijns, Fabio Leimer, Bertrand Baguette... et j'en oubli, qui n'avait pas le bon manager. Frijns dont on disait qu'il avait méprisé Red Bull car refusant le système. Des propos qui auraient été exagérés...
http://fr.motorsport.com/f1/news/l-animosite-de-frijns-envers-red-bull-un-gros-mensonge/

Ceci risque d'entrainer à moyen terme des conséquences, que l'on commence à se voir matérialiser par des pilotes comme Laurens Vanthoor: à savoir que considérant qu'il est inutile de rassembler des budgets fous pour au final n'arriver à rien, beaucoup de pilotes risque de plus en plus de se tourner vers les filières naissantes de l'endurance ou du tourisme. Et les multiples séries monoplaces sous la F1 risquent bien de voir leurs plateaux fondre. Et certaines catégories comme la Formule V8 3.5 de disparaitre sachant qu'aucune filière n'y place leur poulain.

Le système impitoyable des filières n'est pas à jeter, car il y a quand même une notion d'excellence. Comme chez Red Bull, un jeune qui ne confirme pas par des résultats est vite congédié. On a une qualité certaine à la fin. Et c'est un système qui met quelque peu à mal celui des pilotes payants sans résultat, dont on voit un peu moins d'exemples en F1. Mais quel dommage de passer à coté de quelques pépites sans doute.


Last edited by JM 30 on Fri Dec 16, 2016 8:13 pm; edited 1 time in total
avatar
JM 30

Messages : 537
Points : 1667
Date d'inscription : 2015-06-12
Localisation : gard

View user profile http://jmo-com.skyrock.com/

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by chandleur on Thu Dec 15, 2016 3:42 am

JM 30 wrote:

Marciello avait pourtant quelques cartes pour arriver en F1, et il n'y aurait pas fait plus mauvaise figure qu'un Marcus Ericsson par exemple.

Ouais enfin si faut caser tous ceux qui peuvent faire aussi bien Ericsson va falloir nettement plus d'écurie...
C'est pas un problème de filière c'est un problème de math. 2/3 débutant par an ça peut pas placer tout le monde loin de la. Donc quelque soit le procédé de recrutement le plus à la mode on trouvera ce type "d'injustice"
Ce serait pas les filières ce serait autre chose et si Marciello était en f1 on trouverait forcément un mec qui aurait fait aussi bien et qui n'y est pas et ce serait trop injuste.

Les filières dernièrement ça nous a quand même amené Vettel, Verstappen, Sainz, Hamilton, Vandoorne, Ocon,... Je veux bien que ce soit con de passer a coté de marciello ou giovanizzi mais on peut difficilement faire des reproches au systèmes de filières.
C'est quand même nettement plus intéressant que les pilotes avec budget.


avatar
chandleur

Messages : 18894
Points : 37318
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 36
Localisation : Grand Est

View user profile http://bngnws.over-blog.com/2015/03/equipes.html

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Ludovroum on Thu Dec 15, 2016 4:43 am

Oui, dans un monde idéal ça ne fonctionnerait qu'au mérite, avec moins de championnats (à l'ancienne) :
-Volants sélectifs pour débuter
-Championnats nationaux jusque F3
-Championnats internationaux F3/F2

Avec à chaque fois le meilleur débutant qui redouble, et les 2-3 premiers qui passent au niveau supérieur

Ainsi, seuls les 2-3 meilleurs de la "F2" passeraient en F1, et le mérite pur permettrait d'accomplir toute cette progression.

Cette utopie est magnifique... Mais il ne s'agit que d'une utopie !

Faute de mieux, je rejoins clairement chandleur : le principe des filières est le moins mauvais système qu'on connaisse... C'est toujours impitoyable, souvent cruel, parfois injuste, mais ça fonctionne !

On peut regretter que Frijns ou AF Da Costa ne soient pas arrivés en F1, ou que Vergne ait été écarté alors qu'en course il était comparable à Ricciardo ou Kvyat, mais franchement ça fonctionne pas mal du tout, ces filières !
avatar
Ludovroum

Messages : 30730
Points : 53675
Date d'inscription : 2009-11-25
Age : 32
Localisation : Avec L...

View user profile http://www.alertehungaroringmassaavendrele20juillet16a09:28.com

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by louis-ng on Thu Dec 15, 2016 11:49 am

Un des problèmes est qu'il n'y a que 22 F1. S'il y en avait au moins 4 de plus, cela permettrait de caser autant de débutants et/ou de ne pas mettre dehors si rapidement certains espoirs.

Dans le passé assez lointain, la filière Elf a bien fonctionné aussi. Schumacher a fait partie de la filière Mercedes, comme d'autres pilotes allemands. Il y a eu la filière BMW mais qui s'arrêtait avant la F1 il me semble.

louis-ng

Messages : 2625
Points : 9904
Date d'inscription : 2016-05-31

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Zelkin on Thu Dec 15, 2016 11:54 am

La filière Red Bull est une sacrée réussite selon moi, meme s'il y a eu du déchet on a quand même Vettel, Ricciardo et Sainz qui en sont issus et qui sont loin d'entre des manches
avatar
Zelkin

Messages : 41335
Points : 80777
Date d'inscription : 2009-11-25
Age : 30
Localisation : Lyon

View user profile http://www.nextgen-auto.com

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by surtees77 on Thu Dec 15, 2016 12:23 pm

A une époque la filière Elf a bien aidé nos pilotes .
Aujourd hui red bull est tres utile
avatar
surtees77

Messages : 67
Points : 147
Date d'inscription : 2016-12-02
Localisation : 77

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by chandleur on Thu Dec 15, 2016 12:38 pm

Zelkin wrote:La filière Red Bull est une sacrée réussite selon moi, meme s'il y a eu du déchet on a quand même Vettel, Ricciardo et Sainz qui en sont issus et qui sont loin d'entre des manches

Le problème de la filière Redbull c'est l'écurie Redbull. Sans écurie mère elle serait beaucoup plus intéressante en répartisant ses pilotes un peu partout dans le paddock, un peu à l'image de la filière elf à l'époque
avatar
chandleur

Messages : 18894
Points : 37318
Date d'inscription : 2009-11-24
Age : 36
Localisation : Grand Est

View user profile http://bngnws.over-blog.com/2015/03/equipes.html

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Zelkin on Thu Dec 15, 2016 12:52 pm

Disons que si RB traverse une passe difficile ca aura moins de sens, mais la finalement avec leurs deux équipes ca a du sens je trouve
avatar
Zelkin

Messages : 41335
Points : 80777
Date d'inscription : 2009-11-25
Age : 30
Localisation : Lyon

View user profile http://www.nextgen-auto.com

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Ludovroum on Thu Dec 15, 2016 1:03 pm

Oui, y'a en permanence 4 ou 5 pilotes Red Bull en F1, plus le cas Vettel qui ne manquera pas de se reproduire un jour ou l'autre...

Pas sur qu'il y aurait plus de pilotes Red Bull sans leurs 2 écuries, surtout que les baquets de F1 valent très très cher, de nos jours.
avatar
Ludovroum

Messages : 30730
Points : 53675
Date d'inscription : 2009-11-25
Age : 32
Localisation : Avec L...

View user profile http://www.alertehungaroringmassaavendrele20juillet16a09:28.com

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by ddibb on Thu Dec 15, 2016 3:40 pm

Je suis pas du contre ce système de filière, ça marche mais comme tout système, il y à des dérives qui me saoule.
par ex Redbull, qui se permet de ne pas lâcher ses pilotes de l’écurie B alors que la A est occupé, et ceci pour un bon moment.
créant ainsi un risque de loupé de bonne opportunité pour le pilote voir carrément éjecté de la F1 alors qu'il était pourtant courtisé par d'autre Ecurie.
bon, je sais que la F1 est du bisness, et qu'en bisness il y rien de mieux que de priver ses concurrents d'un bon elements quite à ce que la carrière de celui ci en pâti. bein quand meme, j'aime pas.
D'ailleurs ai toujours eu du mal avec Redbull (pas ses pilotes) à cause de leur pratique même si j'avoue aisément qu'elle est efficace
avatar
ddibb

Messages : 49
Points : 193
Date d'inscription : 2015-03-02

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Caboose on Thu Dec 15, 2016 4:44 pm

Marciello fait que 4eme comme meilleur résultat au championnat et une victoire en trois de GP2. Sans ammener du budget comme Haryanto et Ericsson, il peut difficilement espérer un volant. Déjà que les champions ont du mal à trouver un volant. Et pas étonnant que Ferrari ne l'aie pas prolongé dans la Ferrari Academy après une 8eme et 7eme place au championnat.

Pour Laurens Vanthoor, avec ses deux 6eme place en F3 Euroseries sans victoire, il a bien fait de se tourner vers le GT directement.

C'est pas nouveau que tout le monde ne peut pas avoir accès à la F1. C'est pareil depuis une vingtaine d'années. On est plus dans les années 80, où on voyait pratiquement un nouveau pilote par week-end.
avatar
Caboose

Messages : 3313
Points : 6608
Date d'inscription : 2014-06-24

View user profile https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Caboose on Thu Dec 15, 2016 4:49 pm

chandleur wrote:Le problème de la filière Redbull c'est l'écurie Redbull. Sans écurie mère elle serait beaucoup plus intéressante en répartisant ses pilotes un peu partout dans le paddock, un peu à l'image de la filière elf à l'époque

Justement non, on a bien vu par le passé qu'ils ont du mal à placé leur pilote comme Bernoldi. Refusé par Sauber et placé ensuite chez Arrows. Je les vois difficilement placer 4-5 pilotes dans autant d'écuries.
avatar
Caboose

Messages : 3313
Points : 6608
Date d'inscription : 2014-06-24

View user profile https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by JM 30 on Thu Dec 15, 2016 8:06 pm

C'est ce que je dit à la fin de mon post: le système actuel fait ressortir de bons pilotes, en tout cas pour les filières qui savent bien recruter à la base.

Zelkin wrote:La filière Red Bull est une sacrée réussite selon moi, meme s'il y a eu du déchet on a quand même Vettel, Ricciardo et Sainz qui en sont issus et qui sont loin d'entre des manches
La particularité chez Red Bull, c'est que pour le moment le meilleur élément qu'ils ont eu, Vettel, a été en partie "chipé" à BMW, en le titularisant plus vite. Et ça serait la même chose pour Verstappen, qui a été ajouté à la filière après le début de carrière du hollandais.

Chez Ferrari, le recrutement à la base n'a pas donné grand chose pour le moment, tandis que les pilote "juniors" que Renault a pris sous son aile l'an passé questionnent pour la plupart. ça ressemble plus à des cibles marketing pour certains marchés plutôt que de croire véritablement dans le potentiel de chacun.

ça a aussi permis de retrouver des pilotes français en F1. Car on a enfin franchi le cap de l'époque ou on râlait sur le peu de soutien pour nos pilotes par nos entreprises nationales, le fait que des filières à vocation internationale regardent la qualité du pilote plus que sa nationalité a permis de voir Bianchi (Ferrari), Grosjean (Gravity) et Vergne (Red Bull). Puis désormais Ocon (Mercedes) et peut-être bientôt Gasly (Red Bull). La structure qui a renoncé, et c'est peut-être dommage, c'est Lagardère Sport, qui n'a pas enchainé avec d'autres pilotes après l'épisode Charles Pic.

Par contre, ce que je veux dire surtout, l'exemple de Marciello n'étant pas le meilleur au contraire de Giovinazzi, c'est que arriver en F1 aujourd'hui en dehors d'une filière ou d'être un pilote payant devient particulièrement difficile. Cas de Giovinazzi, mais je crois que ce dernier a fini par entrer à la Ferrari Academy. Et c'est là que ça commence presque à faire "système mafieux". Sans compter par exemple l'extrême difficulté à se relancer lorsqu'un pilote se fait sortir. Très rares ont été les pilotes Red Bull à se remettre de leur éviction. Pratiquement aucun en F1 comme titulaire. D'autres pas mal, mais ailleurs (Hartley en WEC, Speed en Global Rallycross,...).
Autre grief, ça accentue la standardisation des caractères des pilotes, qui deviennent un "produit" d'une filière. C'est le prix à payer de la professionnalisation.
avatar
JM 30

Messages : 537
Points : 1667
Date d'inscription : 2015-06-12
Localisation : gard

View user profile http://jmo-com.skyrock.com/

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by JM 30 on Sat Dec 17, 2016 1:32 pm

louis-ng wrote:Un des problèmes est qu'il n'y a que 22 F1. S'il y en avait au moins 4 de plus, cela permettrait de caser autant de débutants et/ou de ne pas mettre dehors si rapidement certains espoirs.
Je trouve plutôt étonnant que les équipes rivales de Red Bull ne copient pas le système de disposer comme ils l'ont avec Toro Rosso d'une équipe "junior". Sans forcément être propriétaire, ils peuvent néanmoins en être un partenaire privilégié, en plaçant non seulement de jeunes pilotes à former, mais aussi des ingénieurs, dirigeants, mécaniciens... On pouvait penser que Mercedes allait faire ceci avec ses pilotes avec Manor, mais visiblement, ça n'a duré qu'une année. Les pilotes Haas 2017 ne semblent guère intéresser Ferrari pour la suite. En tout cas un tel système me parait être un des seuls qui permettraient de conserver des équipes de milieu ou de fond de grille. Car au fur et à mesure, on voit de moins en moins de sponsors venir mettre des millions pour rester à l'arrière, sachant qu'il existe aujourd'hui des canaux de communication plus diversifiés qu'hier...

Ludovroum wrote:Oui, dans un monde idéal ça ne fonctionnerait qu'au mérite, avec moins de championnats (à l'ancienne) :
-Volants sélectifs pour débuter
-Championnats nationaux jusque F3
-Championnats internationaux F3/F2
On va peut-être y revenir, si le système actuel qui empêche quasiment à un pilote hors filière d'accéder au sommet de la pyramide, la F1, venait à perdurer, tant à un moment les annonceurs ne vont pas continuer à miser sur un pilote en sachant qu'ils n'arriveront pas à rentabiliser leur mise en le menant au sommet. Les grilles risquent de se réduire et des séries disparaitre. Il y a aussi des pays comme la France ou les entreprises sont peu intéressés pour investir dans le sport auto, et ou désormais, les chefs d'entreprises mettent plutôt de l'argent pour courir eux-mêmes en GT. D'où des concentrations de compétitions dans des championnats européens et non plus nationaux comme la F3 ou le Formule Renault. Mais les budgets "déplacements" explosent. Même en karting ou les budgets peuvent décourager rapidement des pilotes pourtant talentueux mais dans des familles aux revenus modestes.

Zelkin wrote:La filière Red Bull est une sacrée réussite selon moi, meme s'il y a eu du déchet on a quand même Vettel, Ricciardo et Sainz qui en sont issus et qui sont loin d'entre des manches
C'est peut-être dommage que Red Bull vire des pilotes plutôt que de tenter de les garder mais en réorientant leur carrière. Ils le faisaient un peu plus à une époque (Speed en Nascar, Doornbos ou Jani en Champcar...), ce qui permettait aux couleurs de la marque d'être représenté dans plus de disciplines, notamment aux USA ou ils ont fortement levé le pied.

D'ailleurs, on dirait qu'aux USA, le système des filières est moins marqué. En Nascar certains équipes ont des équipes en formules inférieures, mais les contrats sont plus souples et les pilotes n'arrivent pas tous au bout avec toujours la même équipe. Jack Roush avait un système rodé, mais son flair s'est étiolé depuis plusieurs années.
avatar
JM 30

Messages : 537
Points : 1667
Date d'inscription : 2015-06-12
Localisation : gard

View user profile http://jmo-com.skyrock.com/

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Big one on Sat Dec 17, 2016 2:09 pm

JM 30 wrote:

Par contre, ce que je veux dire surtout, l'exemple de Marciello n'étant pas le meilleur au contraire de Giovinazzi, c'est que arriver en F1 aujourd'hui en dehors d'une filière ou d'être un pilote payant devient particulièrement difficile. Cas de Giovinazzi, mais je crois que ce dernier a fini par entrer à la Ferrari Academy. Et c'est là que ça commence presque à faire "système mafieux".

Je vois mal en quoi le parcours de Giovinazzi serait bien meilleur que celui de Marciello.

Sauf si on s'arrête au gp2.

Or faut pas oublier que Giovinazzi a bénéficié du savoir faire et de l'éthique de travail de Prema ( Gasly a partagé ses datas partout sauf à Abu Dhabi où c'était chacun pour sa peau).
avatar
Big one

Messages : 9814
Points : 26955
Date d'inscription : 2009-11-26
Age : 25

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Caboose on Sat Dec 17, 2016 2:24 pm

JM 30 wrote:D'ailleurs, on dirait qu'aux USA, le système des filières est moins marqué. En Nascar certains équipes ont des équipes en formules inférieures, mais les contrats sont plus souples et les pilotes n'arrivent pas tous au bout avec toujours la même équipe. Jack Roush avait un système rodé, mais son flair s'est étiolé depuis plusieurs années.

En général, ça mène à la même équipe. Mais en Xfinity et Truck, y a des volants pour des pilotes qui y font carrière. Même dans une équipe affiliée à une équipe de Premier Series, il n'y a pas que des jeunes, il y a aussi des vétérans et des volants sans pilote à temps plein.

Mais vu le manque de volant en Premier Series notamment chez Hendrick, ça s'arrête souvent en Xfinity pour la majorité. Tout en empechant pas d'avoir un volant plus haut dans une autre équipe. La majorité des pilotes stars sont issus des fillières (Dale Earnhardt Jr, Chase Elliott, Carl Edwards, Kurt Busch, Kyle Busch, Joey Logano, ...). Et certains pilotes comme Ryan Blaney, Chris Buescher, Trevor Bayne, Erik Jones, ... ont été prêté sans quitter le giron de leur équipe initiale.

Mais c'est comme en F1, faire partie d'une fillière ne veut pas dire être assuré d'un volant. Mais je dirais que le système de filière est donc plus marqué encore en Nascar. Les grosses équipes ont des teams en Xfinity voir même en Truck. Le développement des pilotes se fait très souvent intra-muros.
avatar
Caboose

Messages : 3313
Points : 6608
Date d'inscription : 2014-06-24

View user profile https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by louis-ng on Sat Dec 17, 2016 2:30 pm

Si on résume ce qui précède, on peut dire que le sport auto vit au-dessus de ses moyens. A tous les niveaux, du kart à la F1. Pour l'instant, ça tient comme ça.

Beaucoup de fans veulent une F1 à la pointe de la haute technologie, dans tous les domaines. Est-ce que cela pourra durer ? Manor va peut-être renoncer. Sauber n'est pas au mieux, Williams non plus, et même McLaren a des problèmes de sponsoring.

Est-ce qu'un constructeur ou une autre écurie puissante comme RB peut se permettre de créer une 2e écurie ? A priori non, ça coûte trop cher et c'est très lourd à organiser.
Aujourd'hui il y a beaucoup d'autres sports qui attirent les sponsors. Et les budgets F1 ont de quoi les faire réfléchir même si la visibilité est excellente.

D'autre part, je crois que les multiples championnats qui ont été créés sont là parce les pilotes issus des championnats classiques (F3 anglaise, F3 euro et F2/F3000) n'ont pas pu accéder à la F1 aussi facilement qu'auparavant. ça se bousculait au portillon de la F1 ou de la F3000. Pas assez de monoplaces ou de places intéressantes.
Je vois que, déjà en 2002, il n'y avait que 10 écuries en F1. Et les pilotes en place faisaient une plus longue carrière que leurs aînés.
Du coup, ces championnats "historiques" ont perdu de leur attrait puisque ne garantissant plus une ascension en F1 ou même en F3000.

C'est pour cela que je préconise la possibilité d'engager une 3e auto en F1. ça coûte beaucoup moins cher que de créer une écurie.
Et peut-être que, si on est très optimiste, cela permettrait de mettre de nouveau le curseur vers les pilotes. Les moyens, l'énergie des écuries, s'orienteraient davantage vers l'exploitation des monoplaces plutôt que vers la recherche effrénée. A budget égal, une partie de celui-ci devrait être déplacé du poste recherche-développement vers celui de l'exploitation. EDIT: pour les écuries les plus puissantes. Par exemple Mercedes pourrait mettre moins d'argent dans la recherche et faire courir une 3e auto.
EDIT: on peut aussi imaginer que les 3 premiers au classement constructeurs devraient obligatoirement engager une 3e auto la moitié du temps par exemple, celle-ci ne comptant pas pour le championnat constructeurs.

louis-ng

Messages : 2625
Points : 9904
Date d'inscription : 2016-05-31

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Ludovroum on Sat Dec 17, 2016 4:10 pm

Le problème de la 3e auto, c'est qu'une équipe dominante comme Mercedes n'auraient pas laissé beaucoup de podiums, et même de victoires, depuis 2014...

Perso, j'aime bien les autos clients... Manor engageant des Mercedes 2015 en 2016, ça aurait eu de la gueule !
avatar
Ludovroum

Messages : 30730
Points : 53675
Date d'inscription : 2009-11-25
Age : 32
Localisation : Avec L...

View user profile http://www.alertehungaroringmassaavendrele20juillet16a09:28.com

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by louis-ng on Sat Dec 17, 2016 4:27 pm

Ludovroum wrote:Le problème de la 3e auto, c'est qu'une équipe dominante comme Mercedes n'auraient pas laissé beaucoup de podiums, et même de victoires, depuis 2014...

Perso, j'aime bien les autos clients... Manor engageant des Mercedes 2015 en 2016, ça aurait eu de la gueule !
Ouais, mais la F1, c'est pas du rallye... ! Smile La sophistication grandissante des autos ne facilite pas les choses. Sans parler des problèmes de confidentialité.

Dans les temps éloignés, on a connu un peu ça notamment avec des Lotus revendues à des petites équipes. Elles n'étaient pas très sophistiquées pourtant mais elles étaient très loin derrière. Il ne s'agissait sans doute pas exactement des mêmes autos que l'usine avait utilisées.
Mais pourquoi pas effectivement... ça vaudrait le coup de réessayer.

A propos de la 3e auto, on peut aussi voir le problème en se disant qu'une auto supplémentaire est une charge pour l'écurie. Ce qui peut handicaper l'écurie entière.
Je pense que là aussi, ça vaudrait le coup d'essayer.

louis-ng

Messages : 2625
Points : 9904
Date d'inscription : 2016-05-31

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Caboose on Sat Dec 17, 2016 4:39 pm

Et la troisième voiture sous quelle règle? Sinon, on aura le même statu quo niveau pilote, mais juste avec plus de pilotes. C'est seulement dans les petites écuries et en besoin d'argent, qu'on voit une rotation massive des pilotes. Et si on place une limite d'expérience sur celle-ci, on va se retrouver avec des pilotes virés car ne respectant plus le critère alors qu'ils auraient leur place.

Sans compter au bilan championnat, les trois meilleurs teams avec trois voitures, ça monopolise pratiquement les points.

Et ça va pas empecher les grosses équipes à dépenser en développement. On a bien viré les essais, ça ne dépense pas moins d'argent, au contraire. Ca va juste emmerder les teams qui sont déjà limite au niveau finance.

louis-ng wrote:Du coup, ces championnats "historiques" ont perdu de leur attrait puisque ne garantissant plus une ascension en F1 ou même en F3000.

Je pense qu'il y a une autre raison pourquoi plus aucun championnat ne mène à un volant en F3000. mrgreen
avatar
Caboose

Messages : 3313
Points : 6608
Date d'inscription : 2014-06-24

View user profile https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by louis-ng on Sat Dec 17, 2016 5:08 pm

Le but est bien d'avoir plus d'autos en piste et donc plus de pilotes. Et de préférence des pilotes rookies ou avec peu d'expérience en F1.

Après, on peut ajouter des règles sur les pilotes de ces 3e autos : sur leur nombre maxi de GP déjà effectués, ... Par exemple 20.

Ces 3e autos ne marqueraient pas de points au championnat constructeurs mais en marqueraient au championnat pilotes.

Cela n'empêcherait évidemment pas ces équipes d'investir en développement. Et on peut considérer que les 3 premiers au championnat ont les reins assez solides pour pouvoir engager une 3e auto. En tout cas, s'ils y étaient obligés, ils devraient déplacer un peu d'argent vers ce poste et dans le cas contraire, s'ils ne veulent pas déplacer cet argent, augmenter un peu leur budget. A eux de gérer cette situation.

Pour quelles raisons aucun championnat ne mène à la F3000 d'après toi ? Tu nous l'as pas dit.

louis-ng

Messages : 2625
Points : 9904
Date d'inscription : 2016-05-31

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Zelkin on Sat Dec 17, 2016 5:20 pm

Parce qu'elle n'existe plus What a Face
avatar
Zelkin

Messages : 41335
Points : 80777
Date d'inscription : 2009-11-25
Age : 30
Localisation : Lyon

View user profile http://www.nextgen-auto.com

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by louis-ng on Sat Dec 17, 2016 5:37 pm

Ah oui. ce n'était que ça ! Smile

Je pensais bien sûr à F3000 et GP2. J'avais écrit "F3000" car je disais que les championnats "historiques" (F3 anglaise et euro) ont perdu de leur attrait déjà au temps de la F3000...

louis-ng

Messages : 2625
Points : 9904
Date d'inscription : 2016-05-31

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Caboose on Sat Dec 17, 2016 8:53 pm

louis-ng wrote:Le but est bien d'avoir plus d'autos en piste et donc plus de pilotes. Et de préférence des pilotes rookies ou avec peu d'expérience en F1.

Après, on peut ajouter des règles sur les pilotes de ces 3e autos : sur leur nombre maxi de GP déjà effectués, ... Par exemple 20.

Ces 3e autos ne marqueraient pas de points au championnat constructeurs mais en marqueraient au championnat pilotes.

Cela n'empêcherait évidemment pas ces équipes d'investir en développement. Et on peut considérer que les 3 premiers au championnat ont les reins assez solides pour pouvoir engager une 3e auto. En tout cas, s'ils y étaient obligés, ils devraient déplacer un peu d'argent vers ce poste et dans le cas contraire, s'ils ne veulent pas déplacer cet argent, augmenter un peu leur budget. A eux de gérer cette situation.

Avec des règles pour les troisièmes pilotes, une fois arrivé aux limites de celles-ci, ça sera généralement dehors même si méritant. On a eu le cas de figure en WRC pour les troisièmes voitures. Car 20 GP, c'est en gros une saison et basta. Bonjour, le pilote Kleenex. Et pas sùr que ça amuse ces tops teams de former des pilotes pour la concurrence.

Et à terme, on aura pas plus de voiture. Car tu crois que la quatrième équipe classée va s'amuser longtemps à se battre pour le maigre point pilote restant et pratiquement aucune chance au podium? Encore pire pour les équipes derrière, déjà que Manor, Sauber et Force India ont du mal, ton idée va les achever. Et au final, on se retrouverait avec le même nombre de volant.

Et bonjour aussi le cadeau empoisonné de finir dans le top 3 au championnat, tu peux te retrouver d'un coup à avoir des couts supplémentaires pour avoir fait une super saison.
avatar
Caboose

Messages : 3313
Points : 6608
Date d'inscription : 2014-06-24

View user profile https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by louis-ng on Sat Dec 17, 2016 9:08 pm

Ok. On clôt le sujet. Qui était hors sujet.

louis-ng

Messages : 2625
Points : 9904
Date d'inscription : 2016-05-31

View user profile

Back to top Go down

Re: Jeunes pilotes: La dictature des filières?

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 1 of 2 1, 2  Next

View previous topic View next topic Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum