Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Big one le Ven Nov 03, 2017 10:12 pm

On apprend dans la vidéo ci-dessous que Lewis Hamilton était à deux doigts de rejoindre BMW Sauber fin 2005


Quel aurait été le destin de Lewis , Sauber et BMW s'il avait signé....


Dernière édition par Big one le Ven Nov 03, 2017 10:31 pm, édité 1 fois
avatar
Big one

Messages : 10349
Points : 28774
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par BodyLanguage le Ven Nov 03, 2017 10:16 pm

Ericsson serait aujourd'hui champion chez Mercedes ! pfff

_________________
Go Kevin Magnussen !
avatar
BodyLanguage

Messages : 3538
Points : 12185
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 38
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par YouYou le Ven Nov 03, 2017 11:05 pm

15 victoires en 20 courses en f3 pour Hamilton cette année là.
Fort possible.
avatar
YouYou

Messages : 3514
Points : 10265
Date d'inscription : 25/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par albertascari le Dim Nov 05, 2017 8:25 am

Alonso aurait peut-être tout raflé chez McLaren What a Face

_________________

Le jeu le plus mieux meilleur du forum, c'est par ici mrgreen
ALERTE INTERLAGOS !!! PEREZ - RACING POINT FORCE INDIA - À VENDRE mercredi 7/11 à 13h08
avatar
albertascari

Messages : 14032
Points : 27725
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 35
Localisation : Liège, Belgique, Europe, Monde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Big one le Dim Nov 05, 2017 12:07 pm

https://www.autosport.com/f1/feature/7811/red-bull-flawed-approach-has-emptied-its-talent-pool

Dans cet article on apprend que Vettel était tombé en disgrâce vis-à-vis de Red Bull fin 2006 laissant la main à BMW sur Sebastian et en réduisant son sponsoring.

Red Bull est revenu chercher Vettel après sa course aux USA et Vettel a dû convaincre BMW de le libérer.
avatar
Big one

Messages : 10349
Points : 28774
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par chandleur le Dim Nov 05, 2017 1:35 pm

En 2007 on aurait donc pu avoir Hamilton - Vettel chez bmw

_________________
FMWC : Topic pour jouer
Reglement
RECAP
.
avatar
chandleur

Messages : 20966
Points : 41124
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 38
Localisation : Grand Est

Voir le profil de l'utilisateur http://bngnws.over-blog.com/SAINZ a vendre le 28 septembre 21h06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Odji le Mar Nov 07, 2017 1:45 pm

Aujourd’hui on apprend qu’Alonso aurait pu aller chez RB à de nombreuses reprises à partir de 2008.

Ça y est on sait pourquoi il déteste autant Vettel.
avatar
Odji

Messages : 5738
Points : 19210
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Zelkin le Mar Nov 07, 2017 1:47 pm

C'est là qu'on se demande, si Vettel s'était retrouvé face à Hamilton en 2007 et face à Alonso en 2009, quelle aurait été sa carrière ?

_________________
avatar
Zelkin

Messages : 46921
Points : 96049
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nextgen-auto.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Odji le Mar Nov 07, 2017 1:54 pm

J’almerais bien voir Alonso dans une voiture performante à nouveau, pour voir son niveau « de pointe ».

Car il est bon pour prendre tout les points dans des voitures moyennes et bonnes mais pas dominantes, mais j’ai du mal à l’imaginer faire mieux que Vettel dans une RB dominante finalement.

Par contre Vettel face à Hamilton en 2007 ça aurait été difficile pour Seb je pense, je ne sais pas si il aurait été grandi de sa rivalité comme Ocon avec Verstappen ou au contraire effacé.


...Et peut-être aussi qu’Hamilton n’aurait pas été le même en 2007 si il n’avait pas été dans le cocon McLaren pour sa première année...
avatar
Odji

Messages : 5738
Points : 19210
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par louis-ng le Mar Nov 07, 2017 2:09 pm

Je trouve que aujourd'hui on a effectivement tendance à se poser ce type de questions "si machin était allé chez truc" ou "si machin n'était pas allé chez bidule" ..., alors que, il y a 10 ans et plus, j'ai l'impression qu'on se posait moins la question. Il semblait que les meilleurs pilotes étaient dans les meilleures écuries d'une manière générale, que les champions méritaient totalement leur titre, et que les autres... méritaient moins un titre. Et le cas-type d'Alonso paraissait ne pas exister. Bon, il y a eu aussi le cas J. Villeneuve mais ça semble différent. Qu'en pensez-vous ?

_________________

louis-ng

Messages : 4615
Points : 17287
Date d'inscription : 31/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Zelkin le Mar Nov 07, 2017 2:16 pm

louis-ng a écrit:Je trouve que aujourd'hui on a effectivement tendance à se poser ce type de questions "si machin était allé chez truc" ou "si machin n'était pas allé chez bidule" ..., alors que, il y a 10 ans et plus, j'ai l'impression qu'on se posait moins la question. Il semblait que les meilleurs pilotes étaient dans les meilleures écuries d'une manière générale, que les champions méritaient totalement leur titre, et que les autres... méritaient moins un titre. Et le cas-type d'Alonso paraissait ne pas exister. Bon, il y a eu aussi le cas J. Villeneuve mais ça semble différent. Qu'en pensez-vous ?

Je pense que c'est surtout Schumacher qui donnait cette impression, il avait remporté 5 des 10 derniers titres au volant de la meilleure voiture... Mais on se posait la question pour Villeneuve comme tu dis... On se posait la question pour Button qui semblait gâcher son talent chez BAR puis Honda et qui avait failli rejoindre Williams.. On se posait la question pour Räikkönen qui semblait gâcher sa vitesse avec la fiabilité de sa McLaren et dont on estimait qu'il pourrait avoir un ou deux titres avec McLaren... Avant lui, il y a eu Alesi évidemment.. C'est une chose qui a toujours été d'actualité

_________________
avatar
Zelkin

Messages : 46921
Points : 96049
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nextgen-auto.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Odji le Mar Nov 07, 2017 2:27 pm

Je n’ai pas le recul historique mais j’ai l’impression que ça pourrait être dû à la hausse du niveau global du plateau post-Schumacher.

Quand Alonso-Räikkönen-Button sont arrivés en 2001, ils  paraissaient seuls dans leur catégorie, à pouvoir détrôner le baron rouge un jour, à pouvoir aller chercher des titres. 

Depuis 2007 a l’impression que la moitié du plateau et des rookies sont des champions potentiels. 

Massa qui a énormément progressé, 
Hamilton qui a surpris le double champion du monde en titre lors de sa première saison,
Vettel qui a enchaîné les titres, 
Ricciardo qui a fait au moins jeu égal avec Vettel, 
Verstappen qui a fait au moins jeu égal avec Ricciardo, 
Ocon qui a déjà battu Verstappen en formule de promotion, 
Sainz qui s’annonce aussi bon qu’eux... 

De fil en aiguille on a déjà 10 pilotes « capables de devenir champion du monde l'année prochaine si ils avaient la bonne voiture ». 

Ce n’était pas l’impression qu’on avait à l’époque où il y avait seulement 2 ou 3 très bons (Schumacher-Hakkinen puis Schumacher-Alonso-Räikkönen) puis des pilotes solides mais en deçà. (Heidfeld, Barrichello, Coulthard...)

C’est du moins la vision que j’en ai à posteriori. Peut-être qu’en ayant vécu en direct le début de carrière de Barrichello ou Coulthard je n’aurais pas eux la même image d’eux.
avatar
Odji

Messages : 5738
Points : 19210
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Rollo Tomasi le Mar Nov 07, 2017 2:39 pm

louis-ng a écrit:Je trouve que aujourd'hui on a effectivement tendance à se poser ce type de questions "si machin était allé chez truc" ou "si machin n'était pas allé chez bidule" ..., alors que, il y a 10 ans et plus, j'ai l'impression qu'on se posait moins la question. Il semblait que les meilleurs pilotes étaient dans les meilleures écuries d'une manière générale, que les champions méritaient totalement leur titre, et que les autres... méritaient moins un titre. Et le cas-type d'Alonso paraissait ne pas exister. Bon, il y a eu aussi le cas J. Villeneuve mais ça semble différent. Qu'en pensez-vous ?
J'en pense que la question s'est posée pour Alesi qui aurait pu aller chez Williams. Qu'Alonso, c'est un peu une carrière à la Fittipaldi. Et qu'aurait fait Nick Heidfled dans une écurie de pointe ?
avatar
Rollo Tomasi

Messages : 1119
Points : 2917
Date d'inscription : 09/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par louis-ng le Mar Nov 07, 2017 2:52 pm

Zelkin a écrit:Je pense que c'est surtout Schumacher qui donnait cette impression, il avait remporté 5 des 10 derniers titres au volant de la meilleure voiture... Mais on se posait la question pour Villeneuve comme tu dis... On se posait la question pour Button qui semblait gâcher son talent chez BAR puis Honda et qui avait failli rejoindre Williams.. On se posait la question pour Räikkönen qui semblait gâcher sa vitesse avec la fiabilité de sa McLaren et dont on estimait qu'il pourrait avoir un ou deux titres avec McLaren... Avant lui, il y a eu Alesi évidemment.. C'est une chose qui a toujours été d'actualité
Ce que je voulais dire aussi, c'était qu'il y avait un peu moins de doutes. Il n'y avait à mon avis pas de doute par exemple que Villeneuve et Button gâchaient leur carrière à cause de Honda.
Comme le dit Odji, il semble que le niveau moyen soit plus homogène. Et, comme on a toujours 1 ou 2 top teams et pas davantage, il y aura peut-être de moins en moins de places pour placer les ténors. D'où des doutes ou questions "si machin..." plus nombreux qu'auparavant.

_________________

louis-ng

Messages : 4615
Points : 17287
Date d'inscription : 31/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Rollo Tomasi le Mar Nov 07, 2017 3:52 pm

louis-ng a écrit:
Zelkin a écrit:Je pense que c'est surtout Schumacher qui donnait cette impression, il avait remporté 5 des 10 derniers titres au volant de la meilleure voiture... Mais on se posait la question pour Villeneuve comme tu dis... On se posait la question pour Button qui semblait gâcher son talent chez BAR puis Honda et qui avait failli rejoindre Williams.. On se posait la question pour Räikkönen qui semblait gâcher sa vitesse avec la fiabilité de sa McLaren et dont on estimait qu'il pourrait avoir un ou deux titres avec McLaren... Avant lui, il y a eu Alesi évidemment.. C'est une chose qui a toujours été d'actualité
Ce que je voulais dire aussi, c'était qu'il y avait un peu moins de doutes. Il n'y avait à mon avis pas de doute par exemple que Villeneuve et Button gâchaient leur carrière à cause de Honda.
Comme le dit Odji, il semble que le niveau moyen soit plus homogène. Et, comme on a toujours 1 ou 2 top teams et pas davantage, il y aura peut-être de moins en moins de places pour placer les ténors. D'où des doutes ou questions "si machin..." plus nombreux qu'auparavant.
Et si les règlements qui autorisaient plus de liberté permettait qu'une écurie moyennement performante un saison trouve une solution qui la rende compétitive la saison suivante ? Je pense à la période fin 70 mi 90. Comme McLaren entre 83 et 84. Voire Ferrari en 1990 qui a réussi a briser l'hégémonie de McLaren.

S'ajoute à ça la fiabilité somme toute aléatoire et effectivement, les certitudes quant au mauvais choix étaient peut être moindre.
avatar
Rollo Tomasi

Messages : 1119
Points : 2917
Date d'inscription : 09/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Hangar18 le Mar Nov 07, 2017 4:34 pm

Odji a écrit:

Depuis 2007 a l’impression que la moitié du plateau et des rookies sont des champions potentiels. 

Massa qui a énormément progressé, 
Hamilton qui a surpris le double champion du monde en titre lors de sa première saison,
Vettel qui a enchaîné les titres, 
Ricciardo qui a fait au moins jeu égal avec Vettel, 
Verstappen qui a fait au moins jeu égal avec Ricciardo, 
Ocon qui a déjà battu Verstappen en formule de promotion, 
Sainz qui s’annonce aussi bon qu’eux... 

De fil en aiguille on a déjà 10 pilotes « capables de devenir champion du monde l'année prochaine si ils avaient la bonne voiture ». 

Faut se méfier quand même, c'est une chose de faire forte impression en milieu de grille, dans le peloton de chasse, c'en est une autre de devenir champion quand on a un autre "gros bras" dans son équipe.
On le voit bien avec Bottas, qui était pourtant le choix évident pour remplacer Rosberg.
Même Sainz, il était "dans les temps" de Verstappen et il fait toujours forte impression. Mais les courses d'anthologie qui marquent, c'est le Hollandais qui les faisaient en 2015, avec notamment deux top 5.
Ocon, il commence tout juste à passer devant Pérez, attendons de le voir faire ça sur la durée et surtout attendons de le voir face à un pilote plus fort, jouer la victoire. Là encore, on s'enflammait autant pour Bottas et Pérez il y a un an, ou encore Grosjean en 2013...

Les écarts se sont resserrés, mais les champions gardent une marge d'avance sur les "très bons".
Et même si un bon pilote peut toujours gagner un titre en faisant une grande saison, ou avec une voiture dominatrice et un coéquipier docile, sur la durée, on reconnaît toujours les grands, même s'ils ne mettent pas une seconde d'écart à la régulière comme avant.

Ce n’était pas l’impression qu’on avait à l’époque où il y avait seulement 2 ou 3 très bons (Schumacher-Hakkinen puis Schumacher-Alonso-Räikkönen) puis des pilotes solides mais en deçà. (Heidfeld, Barrichello, Coulthard...)

C’est du moins la vision que j’en ai à posteriori. Peut-être qu’en ayant vécu en direct le début de carrière de Barrichello ou Coulthard je n’aurais pas eux la même image d’eux.

Justement, c'est important de regarder les carrières et les générations a posteriori. Sur le coup, les duels Schumi-Häkkinen, Schumi-Hill, Schumi-Villeneuve, passaient pour des duels au sommet d'anthologie. Avec le recul, on se rend compte que la période 94-2001 est un gros creux générationnel où Schumacher est le seul vrai top driver, coincé entre une décennie dorée (Prost/Senna/Piquet/Mansell) et l'avènement de plusieurs grosses têtes d'affiche qui arrivent progressivement à partir de 2000 mais qui ne commencent à lui faire de l'ombre qu'en 2005. Je pense qu'avec le recul, on verra la décennie 2007-2017 (minimum) comme une nouvelle période vraiment dorée, avec trois têtes d'affiche (Hamilton, Alonso, Vettel), des champions qui auraient pu gagner bien plus (Button, Kimi, Rosberg) et une grosse relève (Ricciardo, Verstappen, bientôt d'autres), sans oublier quelques outsiders...

A priori, contrairement à 1994 où la transition est abrupte pour les raisons qu'on connaît, j'espère qu'on aura une belle période de "passation de pouvoir" entre Hamilton/Vettel d'un côté et Verstappen/Ocon/Vandoorne de l'autre (en espérant que Ricciardo puisse gratter un titre au milieu de tout ça) et qu'on passera juste d'une grosse génération à une autre d'ici 2020-2022, sans une période de "vide" style 94-2001 ou 78-82.

Hangar18

Messages : 2230
Points : 7626
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par tibbs le Mar Nov 07, 2017 7:34 pm

Hangar18 a écrit:

Justement, c'est important de regarder les carrières et les générations a posteriori. Sur le coup, les duels Schumi-Häkkinen, Schumi-Hill, Schumi-Villeneuve, passaient pour des duels au sommet d'anthologie. Avec le recul, on se rend compte que la période 94-2001 est un gros creux générationnel où Schumacher est le seul vrai top driver, coincé entre une décennie dorée (Prost/Senna/Piquet/Mansell) et l'avènement de plusieurs grosses têtes d'affiche qui arrivent progressivement à partir de 2000 mais qui ne commencent à lui faire de l'ombre qu'en 2005.

Ou au contraire, que la pseudo "décennie dorée (Prost/Senna/Piquet/Mansell) " était très surcôtée.

tibbs

Messages : 224
Points : 897
Date d'inscription : 10/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par tcli le Mar Nov 07, 2017 9:12 pm

Si tu le dis ...

avatar
tcli

Messages : 467
Points : 1876
Date d'inscription : 29/09/2017
Age : 53
Localisation : Complétement à l'ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Big one le Jeu Nov 09, 2017 10:25 pm

On apprend de la voix de Mathhew Carter que Lotus voulait aligner un duo Ocon-Grosjean en 2015 et virer Maldonado.

Faut de budget ils ont dû laisser Ocon.
avatar
Big one

Messages : 10349
Points : 28774
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Odji le Mer Juil 11, 2018 6:19 pm

https://twitter.com/sportmphmark/status/1017079370266103808?s=21

Kubica confirme qu’il avait un contrat pour Ferrari en 2012.

Kubica puis Bianchi, qu’elle malédiction chez les jeunes qui se dirigent vers Ferrari. confus1
avatar
Odji

Messages : 5738
Points : 19210
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par cyd61 le Mer Juil 11, 2018 6:35 pm

tibbs a écrit:
Hangar18 a écrit:

Justement, c'est important de regarder les carrières et les générations a posteriori. Sur le coup, les duels Schumi-Häkkinen, Schumi-Hill, Schumi-Villeneuve, passaient pour des duels au sommet d'anthologie. Avec le recul, on se rend compte que la période 94-2001 est un gros creux générationnel où Schumacher est le seul vrai top driver, coincé entre une décennie dorée (Prost/Senna/Piquet/Mansell) et l'avènement de plusieurs grosses têtes d'affiche qui arrivent progressivement à partir de 2000 mais qui ne commencent à lui faire de l'ombre qu'en 2005.

Ou au contraire, que la pseudo "décennie dorée (Prost/Senna/Piquet/Mansell) " était très surcôtée.
Retour de ban et boum, l’info du siècle Shocked
avatar
cyd61

Messages : 5650
Points : 14531
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Odji le Mer Juil 11, 2018 6:37 pm

Non c’est moi qui ai uppé un vieux topic, ça date de novembre dernier !
avatar
Odji

Messages : 5738
Points : 19210
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par cyd61 le Mer Juil 11, 2018 6:39 pm

Ah oui désolé je n’avais pas vu. Quand j’ai vus le viol collectif de Prost, Senna et Mansell j’ai été choqué mrgreen
avatar
cyd61

Messages : 5650
Points : 14531
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par cyd61 le Mer Juil 11, 2018 6:44 pm

Odji a écrit:[url=https://twitter.com/sportmphmark/status/1017079370266103808?s=21]https://twitter.com/sportmphmark/status/1017079370266103808m?s=21[/ url]

Kubica confirme qu’il avait un contrat pour Ferrari en 2012.

Kubica puis Bianchi, qu’elle malédiction chez les jeunes qui se dirigent vers Ferrari. confus1
Ah ça oui ils ont perdu de gros pilotes en quelques années. En tout cas ça peut expliquer qu’ils n’aient pas envie d’attendre trop longtemps pour faire venir Leclerc
avatar
cyd61

Messages : 5650
Points : 14531
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrais faux transferts (petites et grandes histoires)

Message par Zelkin le Mer Juil 11, 2018 6:46 pm

Odji a écrit:https://twitter.com/sportmphmark/status/1017079370266103808?s=21

Kubica confirme qu’il avait un contrat pour Ferrari en 2012.

Kubica puis Bianchi, qu’elle malédiction chez les jeunes qui se dirigent vers Ferrari. confus1

Ca me fait penser à Andretti en IndyCar, qui a signé un contrat avec Dan Wheldon le matin de son accident mortel, et un contrat avec Justin Wilson peu de temps avant qu'il ne décède aussi
avatar
Zelkin

Messages : 46921
Points : 96049
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nextgen-auto.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum