Vettel le mal aimé ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Vettel le mal aimé ? - Page 3 Empty Re: Vettel le mal aimé ?

Message par Stig le Mer Avr 17, 2019 2:25 pm

Si on se fie aux propos de Christian Horner, il semble que seule Red Bull était sûre de faire 2 arrêts parmi les top-teams, Ferrari et Mercedes se laissant une marge de manœuvre en fonction des circonstances. Quand Verstappen a fait son 1er arrêt, ça a obligé Ferrari à se caler sur cette stratégie, et par ricochet, Mercedes en a fait autant. D'ailleurs chez Mercedes, c'est Bottas qui a fait le 1er arrêt alors qu'il était derrière Lewis, ce qui a fait se questionner Hamilton ensuite, vu que Bottas était ensuite revenu à moins de 2 secondes. On voit bien que personne n'était vraiment sûr de la bonne stratégie à adopter en Chine.

Pour en revenir au sujet du fil, je pense que Vettel a souffert d'avoir gagné trop "tôt". Donnant l'impression d'être facile. Ca, ça n'a jamais aidé personne à être populaire. En plus, comme il est allemand, ça faisait un Schumacher bis, et être comparé à une telle icône, c'est un combat perdu d'avance en ce qui concerne la popularité. C'est peut-être pour ça par exemple que le GP d'Allemagne ne fait plus recette, alors que dans le passé, il y avait Hockenheim et le Nurburgring dans la même saison. On venait voir gagner l'idole.
Il y a aussi le fait que dans ses 1ères années, Vettel avait la réputation d'être un pleurnichard, se plaignant souvent du comportement de ses adversaires. Ce n'était pas un bon communiquant, et des Alonso ou Mark Webber en ont bien profité. Alonso pour expliquer ses propres contre-performances n'a jamais hésité à descendre Vettel, tandis que Webber se l'est joué Calimero chez Red Bull. Cela a contribué à nuire à l'image de Vettel.
Il n'empêche qu'à ce jour il est le seul pilote à avoir fait gagner une Toro Rosso, et en 2009, c'était le seul adversaire des Brawn de Button et Barichello au championnat. Niveau compétitivité, il n'y a pas à se poser de questions sur son niveau.

Vettel ne donne pas l'image d'un conquérant non plus (à la manière de Schumacher par exemple), et son côté fébrile lui nuit beaucoup. En F3, il a commencé à se faire battre par son équipier Paul di Resta à partir du moment où il a su qu'il allait devenir pilote BMW. En 2014, après 4 titres consécutifs, je pense qu'on peut lui accorder qu'il n'avait plus le même niveau de motivation lorsqu'il a compris que sa Red Bull ne valait pas un 5ème titre. Ca n'enlève rien au mérite de Riccardo. Vettel a sans doute pensé que l'aventure Ferrari lui redonnerait de la sérénité. Mais Ferrari aujourd'hui, c'est beaucoup de lutte en interne, ce n'est pas évident pour s'y épanouir. En 2018, il a fait beaucoup d'erreurs incompréhensibles, mais quand tout est assemblé dans sa tête, il est redoutable. Et c'est sans doute ce que Binotto essaye de faire aujourd'hui. Rassurer Vettel.

Vettel a déjà montré qu'il était capable de faire de grandes choses, mais fait parfois des erreurs bizarres. Il n'y a pas si longtemps, Hamilton en faisait aussi, on mettait ça sur son mode de vie, alors qu'aujourd'hui il parait que c'est ce mode de vie qui fait sa force... Mercedes n'a couvé Hamilton que quand Rosberg a pris sa retraite, alors qu'avant Lewis prenait cher dans l'équipe, et en parallèle faisait aussi quelques petites erreurs stupides. Comme quoi, montrer que l'on fait confiance à son pilote peut aider celui-ci à se transcender, alors qu'à l'inverse...

Et puis il n'y a rien à dire sur Vettel en ce qui concerne sa vie privée. Hamilton fait beaucoup parler de lui hors F1, Leclerc a un capital sympathie énorme (l'histoire avec Bianchi, son père décédé l'année de son titre en GP2, sa modestie apparente, etc). Vettel en fait on ne le connait pas.

Tous ces facteurs combinés expliquent en partie le manque de reconnaissance qu'on a envers Vettel, mais dans le futur je pense qu'on se souviendra quand même de lui comme un très grand pilote.

Stig

Messages : 20
Points : 74
Date d'inscription : 23/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vettel le mal aimé ? - Page 3 Empty Re: Vettel le mal aimé ?

Message par Rollo Tomasi le Mer Avr 17, 2019 3:05 pm

Amen
Rollo Tomasi
Rollo Tomasi

Messages : 1311
Points : 3408
Date d'inscription : 09/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum