L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

+42
riverdou
oxythan
FFFF
Gus
Frigo
Orange
Mikasper
Qwark
Solan
Zelkin
Big one
Iceman
robix29
c$mille
Caleb
Nini
Azur
manga
petitclem21121
gavroche
Stephen
Alryck
sdaniel07
Ludivine
Ludovroum
PoincarréCicéron
lefou63
Toudoux
Pitou
PooP
SebF1
superswede
YouYou
Bastounet
Adoum
Crouzz
Dark
Souti
Hit_man
schumi0203
alexinho
JPeg
46 participants

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Jan 12, 2014 1:15 am

Frigo a écrit:..

Je n'ai rien contre toi Oxythan mais tu affirmes des choses parfois qui font peur... Je suis d'ailleurs étonné que personne ne te reprenne jamais. scratch 

Si on double l'IR, les gens auront beaucoup moins d'argent à la fin du mois, ils dépenseront donc mécaniquement moins et il y aura donc moins de TVA... Le déficit aura beaucoup de mal à être épongé avec moins de TVA donc ça n'épongera au final rien du tout.

je n'ai pas dis que c'était la solution.
j'ai donné un exemple de ce qu'il manque au niveau des rentrés d'argent.
ça permet de mieux se rendre compte, de mieux évaluer a quel point ça sera douloureux.


_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Frigo Dim Jan 12, 2014 1:20 am

Ok mais ce serait sympa si tu donnais de temps en temps des exemples de réductions utiles des dépenses pour équilibrer le budget plutôt que systématiquement des exemples d'augmentations d'impôts.  Wink

Labsus révélateur, même dans ton dernier message, tu parles de ce qui manque comme rentrées d'argent... Il n'y a pas trop de sorties d'argent plutôt ?

Frigo

Messages : 2465
Points : 5463
Date d'inscription : 27/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Jan 12, 2014 3:03 pm

Frigo a écrit:Ok mais ce serait sympa si tu donnais de temps en temps des exemples de réductions utiles des dépenses pour équilibrer le budget plutôt que systématiquement des exemples d'augmentations d'impôts.  Wink

Labsus révélateur, même dans ton dernier message, tu parles de ce qui manque comme rentrées d'argent... Il n'y a pas trop de sorties d'argent plutôt ?

Bon..
mes posts ont un sujet et un objectif.
Le post en question avait pour seul objectif de faire comprendre a quel point on était très loin de l'équilibre budgétaire, pas de donner des recettes. La connaissance de cette situation est peu présentée dans les médias, certainement car si la population en avait consience elle en déduirait non seulement que le pire est a venir, mais que ça va forcement mal se passer pour la majorité d'entre nous.
On a un pouvoir politique qui c'est fait élire avec la promesse d'équilibrer le budget avant la fin de son mandat. Je pense sincèrement que pas mal de monde les ont cru.. tout simplement car la connaissance de la situation réelle n'est pas très répandue et donc l'intensité de l'effort et des dégâts qui l'accompagnerons est sous estimée.

Un mouton dont on sait qu'on devra tondre intégralement car on doit vendre sa laine sera moins méfiant si on lui explique qu'il devra passer plusieurs fois à la tondeuse pour alléger la fourrure (pour son bien évidemment car il va faire chaud).


Ce que je voulais donc expliquer c'est ça, rien d'autre, c'est à dire que la prise de conscience de l'effort nécessaire n'est visiblement pas très répandue.

Pour la deuxième partie de ton post, il me semble avoir déjà expliqué a plusieurs reprises que les politiques veulent bosser a PIB constant. le PIB est leur religion, c'est un truc a ne pas oublier.
Dans ce cadre, toute réduction de dépense (économie) fait forcement baisser le PIB, c'est pour cela qu'elles sont évitées.
Il n'y a que deux façons de ne pas impacter le PIB, puiser dans l'épargne des ménages (soit en la prélevant, soit en les poussant a consommer, soit en limitant la vitesse a laquelle ils peuvent épargner) et acheter de l'activité a crédit via la dette.
Pour la dette, ça passe un peu de mode, reste le siphonage de l'épargne.
Pour faire ceci, il faut prendre l'argent chez ceux qui ne le dépensent pas intégralement (donc les classes moyennes et aisées), afin de le rediriger de l'épargne vers le circuit économique.

Typiquement, si tu augmente les prélèvement fiscaux sur les classes moyennes et aisées et que l'argent récolté est utilisé pour embaucher des fonctionnaires ou augmenter le RSA, et bien tu fabrique plus de PIB.

Je ne dit pas que c'est ce qu'il faut faire, j'explique pourquoi les politiques continuent dans cette voie.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par FFFF Dim Jan 12, 2014 6:09 pm

Sur les trois dernières phrases Oxy j'ai une idée qui peut paraître choquante au premier abord.

Commençons par le commencement. On prend souvent l'exemple de l'Allemagne et de sa réussite face au chomage mais d'un autre côté elle y est parvenu via l'augmentation drastique des emplois précaires et c'est également donc une critique du système (les emplois à 1€). Mais la question que je me pose : Est-ce que ces emplois précaires se créent en lieu et place des emplois à temps plein ou plutôt pour les personnes en fin de droit ? J'ai plus l'impression que c'est dans ce deuxième cas

En France on avait, fin 2012, un peu plus d'un million de chômeur en fin de droit dont une grande partie ont basculé au RSA. Ce RSA s'élève à 433€ pour le seuil socle, on va dire que tout le monde est à ce seuil (je sais, c'est faux, mais c'est juste pour la compréhension). Au total le RSA coûterait 10 milliards d'euros à l'Etat. Pourquoi ne pas transférer une grande partie de ces 10 milliards d'euros aux entreprises en essayant de faire ce que l'Allemagne a fait ?
Je m'explique.

Spoiler:

Bon je prends mon expérience mais le seul fait d'aller au travail a un coût. Le transport coûte (en idf) entre 60 et 120€/mois remboursé à moitié par l'employeur (soit 30-60€), on a la nourriture, les vêtements. De ce fait, en arrondissant un max on peut dire que le seul fait d'aller travailler devrait coûter 150€/mois.

A partir de là je propose :
1) Revoir la manière dont on dit qu'une personne n'est plus en fin de droit : Une personne n'ayant pas d'activité (travail, formation etc..), sur deux ans, de plus de 6 mois d'affilé.  
2) Supprimer toutes les catégories de chômeur et dire qu'un chômeur de catégorie A est une personne sans emploi aillant travaillé, durant les 2 dernières années, plus de 6 mois d'affilé.
3) Ensuite basculer toutes personnes en fin de droit en catégorie B où elles toucheront le RSA, qui sera donné par le pôle emploi. Donc toutes personnes en catégorie A depuis plus de 2 ans basculera en catégorie B... en somme c'est placé le chômeur de plus de 2 ans dans un constat d'échec de sa recherche d'emploi (je sais, c'est la chose la plus compliquée à accepter)
4) Entorse au SMIC horaire pour la création d'un contrat de travail flexible et réservé uniquement aux catégorie B. CDD de 6 mois minimum avec un salaire minimal assujetti à l'impôt équivalent au (RSA+150€) net et n'excédant pas 30H/semaine
5) A cette catégorie B ajouter une contrainte : "Toutes personne en catégorie B est tenue d'accepter toute activité (travail, formation etc...) proposée par pôle emploi ou organisme (privé) agréé, de plus de 6 mois, compatible avec son état physique (visite médicale), dans un rayon de 30 km par rapport à son lieu de vie et payé par l'entreprise l'équivalent du RSA + 150€/mois en net."
6) De même cette personne en catégorie B sera tenu d'accepter tout CDD temps plein de plus de 6 mois payé le SMIC proposé par le pôle emploi quelque soit la localisation géographie.
7) Une personne en cat.B devra consacré 2x3H/semaine à la recherche d'un CDD/CDI dans les bureaux du pôle emploi ou un organisme agréé (mais privé) sous peine de retrait temporaire du RSA en cas de récidive

Et donc avec l'argent économisé l'Etat pourra
1) Proposer à chaque chômeur de catégorie A ou B une aide à la mobilité :  Pour tout contrat signé d'un emploi distant de plus de 30 km du lieu de domicile, une aide à la mobilité sera donnée pour tout changement de logement : l'Etat s'engage, en cas de défaut, à payer le loyer durant 6 mois à raison de 2000€ maximal au cumul. De plus une aide de 1000€ de mobilité sera donnée à la personne qui devra déménager/emménager et sera à rembourser en cas de démission ou en cas d'absence prolongée et injustifiée.
2) Amélioration du service de pôle emploi (Salle informatique avec réservation et dédiée à la recherche d'emploi, création de CV etc.).
3) 1 milliards d'euros par an dans la modernisation/création du réseau RER dans les grandes métropoles de France (Train roulant à plus de 80 km/h proposant des stations tous les 2-3 km mini-maxi avec une fréquence mini de 10 trains/heure au centre ville et ne s'aventurant pas à plus de 30 km de la limite de la ville principale)


Pourquoi cela ? C'est de poser la question : Qu'est ce qui est mieux, qu'une personne reste sans travail au RSA ou qu'une personne a un travail précaire lui garantissant au minimum ce qu'elle gagne au RSA ? Pour la personne dans cet état là oui, ça ne change rien dans le pire des cas, je l'avoue. Mais pour l'Etat ça change beaucoup de chose car une grande partie de la charge du RSA est transférée aux entreprises.
Chaque année on nous bassine avec ces 1 millions d'emploi à pourvoir que personne n'en veut. Moi ça me dépasse qu'une personne en fin de droit puisse les refuser ! Mais au delà de cette question, il y a cette histoire d'adéquation entre le lieu où se trouve l'emploi et le lieu où se trouve ceux au chômage. Pour moi la mobilité des personnes est l'une des clés pour réduire le chômage. La mobilité géographique pour aller là où se trouve l'emploi, certes, mais également au sein de la région afin d'adopter le modèle de l'ile de France : On peut habiter loin de son lieu de travail tout en s'y rendant en moins d'1 heure (et donc ça joue sur les prix du loyer le fait d'habiter loin)

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Signat10
___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
FFFF
FFFF

Messages : 45840
Points : 119573
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Londres

http://lrdvision.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Jan 12, 2014 6:32 pm

il y aura forcement un effet d'aubaine.
les entreprises multiplient les contrats court (la majorité des contrats de travail signé sont des CDD de moins de 2 mois) dans tous les secteurs qui se sont pas tendus.
Donc, ces RSA++ que tu propose vont remplacer des smicards (et très vite vu le turn over des contrats au smic) , ça me semble "évident".
Le marché évoluant peu au niveau de la demande, cette "mesure" va augmenter les marges des entreprises et non l'emploi.

Ce que je viens d'expliquer pourrait passer pour un rejet de l'idée, mais ce n'est pas forcement le cas.

La marge d'une entreprise, c'est à la fois la trésorerie a court terme, mais aussi le rendement du capital. (via la rémunération des actionnaires).

Le capital est libre de mouvement, et il va perpétuellement à l'endroit ou il rapporte le plus, le capital se déplace donc vers les marchés aux plus hautes marges (ou aux plus importants taux de croissance, et parfois les deux en même temps quand c'est possible).

Donc, il est probable qu'une telle mesure drainera du capital (et donc de l'investissement), et amènera potentiellement une hausse de la production qu'il faudra exporter par manque de demande interne, mais ça se fera au détriment des salariés, du moins au niveau de leur niveau de vie.

c'est le modèle Allemand.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par FFFF Dim Jan 12, 2014 7:26 pm

Mais pour être éligible à ces contrats, encore faut-il déjà être au chômage depuis plus de 2 ans ! De ce fait je ne suis pas sûr du tout que ça se fasse au détriment des gens qui touchent le Smic surtout lorsqu'on les assortis à une durée de travail hebdomadaire maximale.... mais plutôt au "détriment" des gens qui touchent le RSA.  

Que ça tire les salaires vers le bas, là oui, je le comprends, que les entreprises multiplient les contrats... là encore, oui je suis conscient, mais on est en présence de personnes en fin de droit. Je trouve que c'est mieux que rien et qu'il ne faudrait pas leur promettre la Lune en un claquement de doigts alors qu'ils n'ont rien trouvé en 2 ans. Surtout que ça pourrait permettre à l'Etat de dégager plusieurs milliards d'euros qui pourrait être réinvesti. Un système n'est pas fixe, il serait mieux d'y décrire des améliorations et non pas uniquement des obstacles.

D'ailleurs, je ne sais plus où ça en est mais il me semblait que la réforme de la formation (notamment aux chomeurs) était une sorte d'emploi précaire déguisé.


Donc ma question : Le système allemand a, en moyenne, précarisé l'emploi. Oui. Mais a-t-il précarisé l'emploi car il a permis de créer des milliers d'emplois nouveaux, peu payés (donc pour ceux n'en ayant pas) qui sont donc venu dilué la part des emplois "normaux" dans cette moyenne ? Ou a-t-il remplacer des emplois étant normalement payés par des emplois peu payés ? En d'autre terme, le nombre de personnes touchant plus de XX€ (on va dire 12'000 euros/an) a-t-il diminué en Allemagne ?

Et d'ailleurs une autre remarque en découle, limite ça pourrait être un sujet de philosophie. Dans un système qui se veut solidaire, doit-on s'offusquer de la précarisation de l'emploi de ceux qui en ont si ça permet d'en donner à ceux qui n'en ont pas et donc contribuer à diminuer leur propre précarisation ?

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Signat10
___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
FFFF
FFFF

Messages : 45840
Points : 119573
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Londres

http://lrdvision.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Jan 12, 2014 7:33 pm

FFFF a écrit:..
Et d'ailleurs une autre remarque en découle, limite ça pourrait être un sujet de philosophie. Dans un système qui se veut solidaire, doit-on s'offusquer de la précarisation de l'emploi de ceux qui en ont si ça permet d'en donner à ceux qui n'en ont pas et donc contribuer à diminuer leur propre précarisation ?

c'est une bonne question et la réponse est tout donnée (du moins pour ma part).
c'est évidemment malsain, mais les syndicats représentent surtout les intérêts des salariés et les électeurs ont dans leur grande majorité un travail.
Donc, qui veut se faire élire a un réel intérêt a ne pas "léser" ceux qui ont un travail au profit de ceux qui n'en ont pas.
C'est le problème principal de la réduction du temps de travail et explique pourquoi elle est invendable.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par FFFF Dim Jan 12, 2014 10:02 pm

La réduction du temps de travail invendable ou c'est la réduction du salaire qui va avec qui ne l'est pas ?

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Signat10
___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
FFFF
FFFF

Messages : 45840
Points : 119573
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Londres

http://lrdvision.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Jan 12, 2014 10:14 pm

FFFF a écrit:La réduction du temps de travail invendable ou c'est la réduction du salaire qui va avec qui ne l'est pas ?

La réduction du salaire.
Si on prend le passage aux 35h, ils c'étaient accompagnés d'un gel des salaires de 2 ans et pour certaines branches de 3 ans.
Mais les conditions de travail avaient aussi été modifiées vers plus de "souplesse" à l'avantage de l'employeur.

Les grandes entreprises y avaient gagné financièrement , les salariés y avaient laissé des plumes au niveau revenus, mais gagné du temps libre.

D'ailleurs, quand certaines personnes parlent de supprimer les 35 heures, ils ne veulent évidemment pas que l'on revienne aux conditions d'avant les 35h.. mais qu'on ne rogne que la contrepartie de temps libre pour le salarié.
c'est particulièrement osé, dans le cas ou une négociation a eu lieu, de demander de supprimer que ce que l'on a concédé sans toucher a ce qu'on nous a concédé.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par FFFF Dim Jan 12, 2014 10:24 pm

Mais sans revenir sur ce débat mais l'un des effets des 35H sans avoir baissé les salaires ça a été que les entreprises ont demandé le même travail (fait au 39H) aux salariés malgré la réduction de 4H hebdo. C'est pour ça que les français sont parmi les plus productifs d'Europe, ils ont pressé comme des citrons pour faire le taf de 39H en 35H

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Signat10
___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
FFFF
FFFF

Messages : 45840
Points : 119573
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Londres

http://lrdvision.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Jan 12, 2014 10:55 pm

on ne peux pas dire qu'ils ont été pressés comme des citrons.
les gains de productivité sont venus de réorganisations rendus impossibles par le blocages des négociations de branche.
Il y a eu dialogue social et reprise des mouvements de réorganisation. Par exemple, certaines usines qui ne produisaient pas la nuit se sont mise a produire de nuit, certains commerces ont modifié leurs heures d'ouverture..
Au final il est possible que les 35h aient détruits plus d'emplois qu'elles en ont crée... principalement de par cette augmentation de productivité. C'est une pure hypothèse que je formule, car il ne me semble pas que des études ont été faites la dessus (en tout cas je n'en ait pas trouvé).

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par FFFF Dim Jan 12, 2014 11:14 pm

ils = les employés français

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Signat10
___________________________________________________________
Tifoso #56, Fan de Schumacher et #37 de Renault
Regardez mon blog photo : Ici et ma page Facebook ici" />
FFFF
FFFF

Messages : 45840
Points : 119573
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Londres

http://lrdvision.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par PoincarréCicéron Dim Jan 12, 2014 11:35 pm

Depuis bien longtemps, les Français sont parmi les + efficaces au travail, et c'était le cas avant les 35H. C'est probablement dû à notre souplesse, nous sommes moins rigides que les Allemands, mais moins bordéliques que les géniaux Italiens.
Peut-être le bon compromis.

PoincarréCicéron

Messages : 4780
Points : 8948
Date d'inscription : 27/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Lun Jan 13, 2014 3:05 pm

Billet de Charles Gave (europhiles et optimistes s'abstenir)
http://institutdeslibertes.org/le-chemin-de-croix-europeen-deuxieme-station/

Il reste dans son registre habituel.
Il est assez crédible dans ses analyses car, a plusieurs reprises, il a bien anticipé les évolutions.

Ce n'est pas un économiste au sens universitaire (bien qu'il soit docteur en économie, thèse qu'il a réalisé sous Milton Friedman) , c'est un financier qui a monté puis fait grossir un gros fond de gestion (basé en asie).
Son approche est assez pragmatique dans le sens ou il raisonne comme un investisseur ( ce qu'il est) et explique comment il placerait ses sous. Cette approche lui donne des facilités pour déterminer les bulles d'actif à venir, ce qu'il a plutôt bien réussi jusqu'a présent.
Par contre il a tendance, comme tous ceux qui veulent faire passer une idée, a s'arranger un peu avec les données.. non pas les fausser, mais minorer ou cacher celles qui contrediraient ou affaibliraient son argumentaire.  Il fait preuve d'un parti pris certain.

Tout comme ce qu'il présente dans ce billet, je pense aussi que la crise n'a pas encore vraiment commencée en France. Elle est peut être en train de commencer.

Si je devais compléter ce billet je rajouterai que la déflation salariale a venir s'accompagnera aussi d'une déflation des prix, et en particulier de celle des prix de l'immobilier.
Baisser le coût du logement (achat ou location) se fera par un excès d'offre par rapport à la demande. Donc je m'attend a ce que les politiques jouent la baisse des prix de l'immobilier, avant de jouer la baisse des salaires.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Lun Jan 20, 2014 3:05 pm

Un petit article pour illustre un truc dont je voulais vous parler depuis quelques semaines:

Commmuniqué de l'OIT a écrit:L'emploi dans le monde ne profite pas de la faible reprise économique: le nombre de chômeurs a presque atteint les 202 millions dans le monde en 2013 et le chômage des jeunes est particulièrement préoccupant, affirme l?OIT dans son rapport annuel.

Le rapport de l'Organisation Internationale du Travail sur les Tendances mondiales de l'emploi 2014 relève que la croissance de l?emploi reste faible, que le chômage continue d?augmenter, surtout parmi les jeunes, et que beaucoup de travailleurs découragés (23 millions) restent en dehors du marché du travail.

Au rythme actuel, 200 millions d?emplois supplémentaires seront créés d?ici à 2018, selon le rapport. C?est inférieur au niveau requis pour absorber le nombre grandissant de nouveaux arrivants sur le marché du travail.

Le nombre de demandeurs d'emploi devrait grimper de plus de 13 millions d'ici à 2018.

"Ce dont nous avons immédiatement besoin, c?est de repenser nos politiques. Nous devons accroître nos efforts pour accélérer la création d?emplois et soutenir les entreprises qui créent des emplois», souligne dans le rapport le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder.

Près de 74,5 millions de personnes de la tranche d'âge des 15-24 ans sont sans emploi, le taux de chômage des jeunes atteignait 13,1 pour cent en 2013, plus de deux fois supérieur au taux de chômage mondial tous âges confondus.

La reprise mondiale des marchés du travail est freinée par un déficit de la demande globale. Dans de nombreuses économies développées, les réductions drastiques des dépenses publiques et les hausses des impôts sur le revenu et des taxes à la consommation pèsent lourdement sur les entreprises privées et les ménages, estime l'OIT.

Le rapport met aussi l'accent sur le nombre de travailleurs pauvres vivant avec moins de 2 dollars par jour: 839 millions de travailleurs (soit 26,7% de l'emploi total).

"La leçon consiste à ne pas accepter une sorte de fatalité et de penser que nous sommes condamnés à une croissance du chômage", a affirmé lundi dans une conférence de presse à Genève M. Ryder. "Il est absolument nécessaire d'intervenir pour stimuler l'emploi comme voie de sortie de crise. Par définition la sortie de crise c'est quand les gens sont de retour au travail", a-t-il dit.

Le rapport appelle les gouvernements à dépenser davantage dans des politiques actives du marché du travail (PAMT), pour lesquelles 0,6% du PIB ont été dépensés en 2011. Si ce chiffre passait à 1,2% ce sont 3,9 millions d'emplois supplémentaires qui pourraient être créés dans les économies développées dont l'Union européenne, affirme l'étude.

On nous y explique que le chômage augmente au niveau mondial.
C'est a dire qu'on a de plus en plus de chômeurs sur  terre, en gros le nombre de postes salariés progresse moins vite que la population active (démographie mais pas que) , au niveau mondial.

Vous avez certainement remarqué que je consacre moins de temps à l'économie, principalement pour deux raisons. La première est que j'ai moins de temps (mon activité professionnelle me prenant un peu plus de temps qu’auparavant), la seconde est que j'ai le sentiment d'être arrivé a une vue synthétique ou tout s'enchaine a peu prés et qui me donne une explication économique globale que j'estime acceptable. En tous cas, elle me convient.

Les grandes questions du chômage, du travail, du commerce, doivent être analysées sous deux axes, un axe vertical, très marxiste, orienté comme le niveau de richesse (capital en haut, salariés en bas), et un axe horizontal qui lui est géographiques (systèmes économiques de niveau de vie et de productivité différents, dans des pays différents).

L'économie de l'offre se base sur l'horizontal, elle stipule (a raison) que le capital est bien plus mobile que les travailleurs et que le capital se déplacera systématiquement vers l'endroit ou il aura le meilleur rendement (alors que les travailleurs eux restent sur place). La croissance économique "locale" serait alors boostée par la capacité à attirer le capital (donc les investissements) en offrant une meilleure rentabilité. Ceci se vérifie assez souvent. Le rendement attire l'argent.

L'économie de la demande stipule (la aussi a raison) qu'on a beau produire ce qu'on peux, ça ne servira a rien si personne n'est la pour consommer, ce qui est une évidence. Donc la aussi ça se vérifie.

Pour avoir une vue synthétique, il suffit alors de considérer que c'est la demande mondiale qui assure la croissance, que cette croissance sera non uniformément répartie au niveau local en raison de la non homogénéité du rendement du capital.

On a donc une situation globale et des déséquilibres locaux.

Ainsi un pays offrant un bon rendement au capital (par exemple l'Allemagne) va "exporter" son chômage en même temps que ses marchandises... chez ses partenaires commerciaux.

Quand des tenants de l'économie de l'offre vous indiquent qu'il faut réduire le coût du travail (et donc augmenter le rendement du capital) pour avoir de la croissance, ils ont raison au niveau local et tors au niveau global.

Quand des tenants de l'économie de la demande vous indiquent qu'il faut réduire le rendement du capital et mieux rémunérer le travail pour avoir de la consommation ( et donc de la croissance) et réduire les inégalités, ils ont raison au niveau global, mais tors au niveau local (une augmentation du coût du travail faisant fuir les investissements et patatra).

Si on rajoute le fait que chaque école prêche pour sa crémerie (le capital d'un coté, les salariés de l'autre), on en arrive a une belle cacophonie dont visiblement personne n'arrive a sortir.

Il faut regarder dans tout ceci le rôle du politique. Le politique "dirige" une entité locale, et il aura donc tendance à privilégier une économie de l'offre car il sera jugé selon le résultat de sa politique pour son pays. Regardez Merkel, l'économie de l'offre "allemande" a foutu le bordel chez les voisins, mais les allemands s'en foutent... eux ce qu'ils voient c'est que ça a développé de l'activité chez eux.

Il y a donc une dérive évidente et certainement irréversible vers l'économie de l'offre, car les enjeux locaux (je me sauve moi-même avant de sauver le genre humain) poussent dans ce sens.
Et c'est cependant l'addition de toutes ces "economies de l'offre" qui créent les inégalités et déséquilibres divers, au niveau mondial, et qui font que "globalement" les choses se passent moins bien.

Questions, remarques ?

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par PoincarréCicéron Lun Jan 20, 2014 4:01 pm

Oxythan,

J'apprécie énormément tes analyses qui au final rejoignent mon simulateur, à savoir une petite communauté vivant sur une île. On se rend vite compte que si les relations ne sont pas équilibrées, certains deviennent esclaves des autres. Et si les ressources naturelles ne sont pas préservées, cela va se finir comme pour l'île de Pâques.
Il manquait juste cet aspect "ressources, écologie" à ton message, puisque cela fait bien partie de notre capital. Créer de l'activité artificielle se paye sur celles-ci pour un gain très mineur.
La solution passe donc bien par une réduction du temps de travail au niveau mondial, et une pénalisation des pays qui n'ont pas une balance commerciale équilibrée.

PoincarréCicéron

Messages : 4780
Points : 8948
Date d'inscription : 27/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Souti Lun Jan 20, 2014 5:09 pm

PoincarréCicéron a écrit:Oxythan,

J'apprécie énormément tes analyses qui au final rejoignent mon simulateur, à savoir une petite communauté vivant sur une île.  On se rend vite compte que si les relations ne sont pas équilibrées, certains deviennent esclaves des autres. Et si les ressources naturelles ne sont pas préservées, cela va se finir comme pour l'île de Pâques.
Il manquait juste cet aspect "ressources, écologie" à ton message, puisque cela fait bien partie de notre capital. Créer de l'activité artificielle se paye sur celles-ci pour un gain très mineur.
La solution passe donc bien par une réduction du temps de travail au niveau mondial, et une pénalisation des pays qui n'ont pas une balance commerciale équilibrée.

Lequel ?

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 43660701@N02
Souti
Souti

Messages : 16890
Points : 33826
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par PoincarréCicéron Lun Jan 20, 2014 6:49 pm

Souti a écrit:
PoincarréCicéron a écrit:Oxythan,

J'apprécie énormément tes analyses qui au final rejoignent mon simulateur, à savoir une petite communauté vivant sur une île.  On se rend vite compte que si les relations ne sont pas équilibrées, certains deviennent esclaves des autres. Et si les ressources naturelles ne sont pas préservées, cela va se finir comme pour l'île de Pâques.
Il manquait juste cet aspect "ressources, écologie" à ton message, puisque cela fait bien partie de notre capital. Créer de l'activité artificielle se paye sur celles-ci pour un gain très mineur.
La solution passe donc bien par une réduction du temps de travail au niveau mondial, et une pénalisation des pays qui n'ont pas une balance commerciale équilibrée.

Lequel ?
Il n'a rien de physique... c'est + un jeu de rôles, une sorte de monopoly (qui avait été fait pour montrer où mener le capitalisme : tout pour un seul).
Bref, on "crée"quelques paysans, fermiers ou éleveurs, un charpentier, un maçon, un médecin, un prof ... et ne pas oublier le banquier. On distribue de l'argent, une petite somme... on se rend vite compte que les prix excessifs d'un des acteurs amènent vite à la ruine les autres. Seules des relations équilibrées permettent une vie "harmonieuse".
C'est pour cela que les pays cherchent à équilibrer leur balance commerciale avec chacun de leurs partenaires, le déséquilibre n'est bon pour personne dans la durée.

PoincarréCicéron

Messages : 4780
Points : 8948
Date d'inscription : 27/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par riverdou Mar Jan 21, 2014 4:46 pm


Fiscalité : l'Elysée envisage un geste envers les ménages pour 2015

ALORS LA C'est le ponpon. quel menteur ce hollande

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Vaches


Vainqueur prono WRC individuel 2013
Vainqueur prono WRC avec Mekola en equipes constructeurs  2013
Le soleil se leve avant moi, moi je me couche apres lui: Nous sommes quittes.........
riverdou
riverdou

Messages : 5099
Points : 8263
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 62
Localisation : Trouville .Paris 14eme .Le Breuil en auge

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Jan 21, 2014 5:13 pm

riverdou a écrit:
Fiscalité : l'Elysée envisage un geste envers les ménages pour 2015

ALORS LA  C'est le ponpon. quel menteur ce hollande

Et Ayrault qui répétè en même temps qu'on sera bien au déficit zero en fin de mandature.

ils promettent de l'argent a tout le monde, alors qu'il manque déjà 70 milliards par ans juste pour arriver à l'équilibre, sans rien donner de plus... et qu'il ne savent même pas comment il vont arriver a l'équilibre (ou alors si ils savent, ils ont gardé l'info pour eux).

Cette capacité à prendre les gens pour des crétins est exaspérante, ils se prennent pour quoi et nous prennent pour qui pour faire un truc pareil ???

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par riverdou Mar Jan 21, 2014 8:02 pm

Voila ou trouver de l'argent   LA FRAUDE en FRANCE

Le ministère des Finances soupçonne la marque de fast food McDonald's de pratiquer l'évasion fiscale. «McDo» aurait fait, depuis 2009, transiter plus de 2 milliards d'euros via ses filiales luxembourgeoise et genevoise, où atterrissent les commissions versées par les franchisés.

 Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  mrgreen  qui va payer
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20140121031535AA4O2G2

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Vaches


Vainqueur prono WRC individuel 2013
Vainqueur prono WRC avec Mekola en equipes constructeurs  2013
Le soleil se leve avant moi, moi je me couche apres lui: Nous sommes quittes.........
riverdou
riverdou

Messages : 5099
Points : 8263
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 62
Localisation : Trouville .Paris 14eme .Le Breuil en auge

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Jan 21, 2014 9:05 pm

Tu a beau tourner le problème dans tous les sens, c'est insoluble et c'est même de pire en pire.
Ce que je pense, et je dirais même, ce dont je suis a peu prés certain, c'est qu'ils vont royalement s'assoir sur les promesses de réduction de déficit qu'ils ont faite à l'UE.

Ils vont mettre la commission européenne devant le fait accompli et cette même commission ne pourra rien faire sinon accepter l’inévitable.

Au pire si ça chauffe ils pourrons parler de sortie de l'euro, au moins en privé.

Pour enrober tout ceci, ils vont certainement demander que les ristournes aux entreprises soient retirés du déficit de l'état.

On va endetter encore plus le pays car personne n'est prêt a payer le prix politique de l'équilibre.

ça finira forcement mal.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Invité Mar Jan 21, 2014 9:15 pm

Nan mais Oxy tu penses qu'on peut revenir à l'équilibre en 4-5 ans en claquant des doigts ? Faut voir d'où on vient...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Jan 21, 2014 9:24 pm

mindavid a écrit:Nan mais Oxy tu penses qu'on peut revenir à l'équilibre en 4-5 ans en claquant des doigts ? Faut voir d'où on vient...

Je n'y ait jamais cru, et probablement que les membres du conseil européen a qui on a présenté cet engagement n'y ont jamais cru non plus.
Ce qui me gonfle c'est que officiellement ça reste l'objectif du gouvernement, et que dans la réalité chaque jours qui passent va dans l'autre direction.

ça me rappelle un des projets sur lequel j'avais bossé. On partait directement dans le mur, mais on attendait de se l'être pris pour admettre que c'était injouable. Même la veille de la gamelle, tout se passait comme si de rien n'était. Avancer en mode autiste en niant la réalité n'est pas un talent propre a nos politiques, j'ai malheureusement vu ça ailleurs, et même souvent.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 38 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Invité Mar Jan 21, 2014 10:03 pm

Je ne suis pas d'accord...

Peut-être que l'objectif ne sera pas atteint en 2017 (c'est même probable) mais le déficit diminue et si jamais on retrouve une croissance correcte d'1,5% par ex ça pourrait permettre de descendre sous les 2% ce qui ne doit être arrivé depuis Jospin en 2000 je crois !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum