L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

+42
riverdou
oxythan
FFFF
Gus
Frigo
Orange
Mikasper
Qwark
Solan
Zelkin
Big one
Iceman
robix29
c$mille
Caleb
Nini
Azur
manga
petitclem21121
gavroche
Stephen
Alryck
sdaniel07
Ludivine
Ludovroum
PoincarréCicéron
lefou63
Toudoux
Pitou
PooP
SebF1
superswede
YouYou
Bastounet
Adoum
Crouzz
Dark
Souti
Hit_man
schumi0203
alexinho
JPeg
46 participants

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Jan 21, 2014 10:12 pm

En parlant de fiscalité j'ai une question.

Comment vous faites au trésors public pour empêcher des fraudes a l'IS à base de prestations fictives ?

je m'explique:
La société A a de gros bénéfices qu'elle ne veut pas voir imposées. Elle facture a une société B un conseil épongeant la majorité de son bénéfice, juste avant la cloture de l'exercice.
La société B en fait de même avec la société A quelques mois plus tard.
Et on recommence..

Ainsi, avec ce "swap" les deux société n'ont jamais un différentiel de trésorerie important en fin de bilan et donc évitent l'IS.

ça se détecte comment ça ?

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Invité Mar Jan 21, 2014 10:24 pm

C'est très compliqué à voir du bureau ce genre de choses (la liasse fiscale ne permet pas de voir le détail des charges)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Jan 21, 2014 10:51 pm

j'imagine que c'est compliqué, surtout si tu fais passer ensuite la facturation par du conseil (donc sans matières premières, rien de traçable).
Bon je vais arrêter la, ça pourrait donner des mauvaises idées a certains.
c'est pas mon genre de frauder les impôts, quand il fallait faire sa déclaration "a la main" je rajoutait même un peu de sous "au cas ou" quand j'étais pas sur de mon calcul Smile
il me semble même qu'une année j'ai même  déclaré le brut en net imposable.. Laughing 

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Mathieu Mer Jan 22, 2014 12:56 am

mindavid a écrit:Je ne suis pas d'accord...

Peut-être que l'objectif ne sera pas atteint en 2017 (c'est même probable) mais le déficit diminue et si jamais on retrouve une croissance correcte d'1,5% par ex ça pourrait permettre de descendre sous les 2% ce qui ne doit être arrivé depuis Jospin en 2000 je crois !

Exact !
Mathieu
Mathieu

Messages : 4739
Points : 11992
Date d'inscription : 25/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par kerpen Mer Jan 22, 2014 3:16 am

oxythan a écrit:En parlant de fiscalité j'ai une question.

Comment vous faites au trésors public pour empêcher des fraudes a l'IS à base de prestations fictives ?

je m'explique:
La société A a de gros bénéfices qu'elle ne veut pas voir imposées. Elle facture a une société B un conseil épongeant la majorité de son bénéfice, juste avant la cloture de l'exercice.
La société B en fait de même avec la société A quelques mois plus tard.
Et on recommence..

Ainsi, avec ce "swap" les deux société n'ont jamais un différentiel de trésorerie important en fin de bilan et donc évitent l'IS.

ça se détecte comment ça ?

Dans ton exemple, la société A échappe à l'IS mais pas la B car celle ci déclare une recette.

kerpen

Messages : 46
Points : 48
Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mer Jan 22, 2014 8:33 am

kerpen a écrit:...

Dans ton exemple, la société A échappe à l'IS mais pas la B car celle ci déclare une recette.

pas si elle reverse cette somme a la société A avant la cloture de son exercice fiscal.
Je part du principe que les deux exercices fiscaux sont décalés dans le temps.

Par contre ce "montages" a deux défauts, le premier est qu'il faudra bien payer l'IS a un moment ou l'autre quand on arrêtera le manège (a moins que l'argent ait été réellement dépensé par les sociétés d'ici la), et ensuite ça génère du CA donc des cotisations CFE.

Et puis dans l'absolu c'est illégal, car c'est de la fausse facturation.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par riverdou Mer Jan 22, 2014 8:42 am

Bon Mosco sur RMC pas de baisse d'impots a l'avenir  mrgreen 

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Vaches


Vainqueur prono WRC individuel 2013
Vainqueur prono WRC avec Mekola en equipes constructeurs  2013
Le soleil se leve avant moi, moi je me couche apres lui: Nous sommes quittes.........
riverdou
riverdou

Messages : 5099
Points : 8263
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 62
Localisation : Trouville .Paris 14eme .Le Breuil en auge

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mer Jan 22, 2014 8:54 am

riverdou a écrit:Bon  Mosco  sur RMC pas de baisse d'impots a l'avenir  mrgreen 

Avec la méthode courante, d'ici la fin de la journée tu aura un démenti puis un démenti du démenti.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Mathieu Mer Jan 22, 2014 10:38 am

Pacte de responsabilité : contreparties exigées
François Hollande a prévenu hier qu'il exigerait, dans le cadre du pacte de responsabilité présenté hier matin lors de ses vœux aux acteurs économiques et sociaux, des contreparties aux allégements de charges promis aux entreprises, sans toutefois chiffrer les créations d'emplois attendues. Sur les contreparties demandées aux entreprises, le président Hollande s'est contenté d'un discours de principes, laissant aux partenaires sociaux le soin de les arrêter dans le détail. Elles devront être "claires, précises, mesurables" en termes de créations d'emplois, avec deux priorités, les jeunes et les seniors, a-t-il tout juste prôné. Le calendrier, lui, est clairement fixé avec une "grande conférence économique et sociale" au printemps pour arrêter les termes précis du pacte. Quant au volume des allégements de charges sur lesquels Pierre Gattaz souhaitait avoir des précisions, François Hollande a confirmé qu'il serait de l'ordre de 30 milliards d'euros, avec la suppression d'ici à 2017 des cotisations familiales pesant sur les entreprises. "Il n'y a pas de temps à perdre, la France ne peut pas attendre et les chômeurs encore moins", a affirmé François Hollande, dont le cheval de bataille est la lutte contre le chômage. Interrogés après l'allocution présidentielle, patronat et syndicats ont poursuivi leur dialogue de sourds, le premier se refusant à chiffrer les engagements de création d'emplois réclamés par les seconds.
Mathieu
Mathieu

Messages : 4739
Points : 11992
Date d'inscription : 25/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Mathieu Mer Jan 22, 2014 12:23 pm

oxythan a écrit:
riverdou a écrit:Bon  Mosco  sur RMC pas de baisse d'impots a l'avenir  mrgreen 

Avec la méthode courante, d'ici la fin de la journée tu aura un démenti puis un démenti du démenti.

Quand les gens auront "digéré" 2014: TVA, refiscalistions diverses, etc. ils sauront apprécier l'aumône de la diminution homéopathique de la gabelle qui leur sera faite en 2015 par les saigneurs féodaux au pouvoir !
Leurs prédécesseurs n'étaient pas meilleurs ou pires, le seul changement se trouve dans les catégories sociales les plus prélevées.
Mais pas d'économies structurelles, la fête doit continuer : pour gérer la pseudo-diminution des charges des PME - jamais actée, mais dont on nous rabat les oreilles depuis deux ans - il y déjà un copain recasé, plus une commission prévue où l'on pourra en mettre une vingtaine pour discuter longtemps, longtemps, longtemps, ...
Mathieu
Mathieu

Messages : 4739
Points : 11992
Date d'inscription : 25/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Jeu Jan 23, 2014 8:48 am

oxythan a écrit:
riverdou a écrit:Bon  Mosco  sur RMC pas de baisse d'impots a l'avenir  mrgreen 

Avec la méthode courante, d'ici la fin de la journée tu aura un démenti puis un démenti du démenti.

ils m'ont fait mentir, ils ont attendu le lendemain

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/01/23/97002-20140123FILWWW00336-possibilite-de-baisser-les-impots-sapin.php

donc : "Si la croissance repart, si le chômage recule, il y a une possibilité de faire baisser les impôts"

ça fait du Si Si + possibilité.

On est très loin de "volonté"
et on est encore plus loin de "engagement".

Je pense pour ma part qu'ils feraient mieux d'éviter le sujet, tout simplement.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Jeu Jan 23, 2014 8:52 am

En 2013, la consommation d'électricité en France a stagné par rapport, selon le bilan annuel du Réseau de transport de l'électricité, présenté officiellement aujourd'hui et relayé par Europe 1.

RTE avance comme explication la crise qui ralentit l'activité et oblige les Français à surveiller leurs dépenses de chauffage de près. 44% des foyers ont restreint leur chauffage l'hiver dernier, pour éviter d'avoir des factures trop élevées. Chez les entreprises, la consommation a, elle, baissé de 2,3%.

Pour la petite anecdote, les économistes "investigateurs" se méfient des statistiques de croissance officielles en Chine (estimées comme truquées) pour lui préférer l'évolution de la consommation électrique. Ceci dit, pour la France il est possible que le passage "obligé" aux ampoules a basse consommation ait joué dans les 2.3%.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par PooP Jeu Jan 23, 2014 5:38 pm

Et EDF est en lien direct avec de nombreuses entreprises et collectivités pour leur faire faire des économies d’énergie !

_________________
"Jeanne d'Arc, elle a frit, elle a tout compris"
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Signspamodifi1
PooP
PooP

Messages : 8051
Points : 17976
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 32
Localisation : Chinon

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Jan 28, 2014 8:51 pm

Petit graphique qui interpelle

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 A34SNO_Max_630_378

Au niveau des biens durables (USA), les achats d'ordinateurs et des appareils électroniques sont retombé au niveau qu'ils avaient en...1993.

Plutôt que prendre les stats "officielles" il est souvent interessant, pour juger de l'activité économique réelle, de se baser sur des indicateurs indirects. Comme par exemple la consommation d'énergie et la consommation de biens durables.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Caleb Mar Jan 28, 2014 9:00 pm

oxythan a écrit:Petit graphique qui interpelle

Au niveau des biens durables (USA), les achats d'ordinateurs et des appareils électroniques sont retombé au niveau qu'ils avaient en...1993.

Plutôt que prendre les stats "officielles" il est souvent interessant, pour juger de l'activité économique réelle, de se baser sur des indicateurs indirects. Comme par exemple la consommation d'énergie et la consommation de biens durables.

D'un côtés les ventes des années précédentes visaient à équiper pour la première fois de nombreuses personnes.

Maintenant tout le monde à un Pc/smartphone/tablette, donc on est seulement dans un marché de renouvellement, d'où le fait qu'on vende moins.

Je suppose qu'on doit trouver des évolutions similaire au niveau automobile, juste après la 2nd guerre mondiale.

Caleb

Messages : 845
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mer Jan 29, 2014 6:55 pm

PARIS, 29 janvier (Reuters) - Les propositions de Michel Barnier pour réformer le système bancaire européen sont irresponsables et contraires aux intérêts de l'Europe, a déclaré mercredi Christian Noyer, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne.

Le gouverneur de la Banque de France s'exprimait à l'occasion de rencontres parlementaires sur l'épargne. La Commission européenne a présenté mercredi ses propositions pour limiter les risques posés par les plus grandes banques.

Elle n'a pas véritablement remis en cause le principe de la banque universelle au grand dam des tenants d'une réglementation plus stricte.

"Les idées qui ont été mises sur la table par le commissaire Barnier sont des idées, je pèse mes mots, qui sont irresponsables et contraires aux intérêts de l'économie européenne", a déclaré Christian Noyer. "J'espère beaucoup que la Commission ne le suivra pas et si la Commission le suit, j'espère que ce projet restera enterré et qu'il n'aura aucune suite."

"Pour que les entreprises (..) puissent avoir accès aux marchés financiers, il est indispensable que les banques universelles continuent à faire ce travail d'amener les entreprises sur le marché, de vendre les obligations à des investisseurs institutionnels, qu'elles puissent elles-mêmes assurer la liquidité de ces titres (..) que la tenue de marché reste dans ces activités", a-t-il ajouté. (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)

Il est comme ça notre lobby bancaire, chaque fois qu'on voudrait juste un petit peu l'impacter, ou se donner les moyens de l'impacter, et bien il réagit sans retenue. Ils ont trop été habitué à avoir tout le monde a leur pied.
Et pourtant Barnier n'est clairement pas un "rentre dedans", il est très mesuré et avance par petits pas. Mais même ça, c'est trop pour eux.
A noter que pour eux, limiter le pouvoir des banques c'est un attentat contre l'économie... rien que ça. Ils font pitié.

Réponse du berger a la bergère.

Michel Barnier a rejeté mercredi les critiques émises par le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, sur les propositions de la Commission européenne visant à limiter les risques pris par les grandes banques.

"Je ne peux pas croire que Christian Noyer, qui est un homme compétent, ait pu faire ces déclarations en ayant pris connaissance du détail de nos propositions", a déclaré à Reuters le commissaire européen au marché intérieur.

"Ce que nous faisons précisément c'est de donner aux superviseurs le pouvoir d'imposer la filialisation de banques trop grosses pour faire faillite, trop complexes pour être résolues sans crise systémique et trop chères à sauver avec des fonds publics, lorsque ces banques prennent des risques excessifs", a-t-il expliqué.

Christian Noyer avait jugé quelques heures auparavant "irresponsables et contraires aux intérêts de l'économie européenne" les propositions de la Commission.

Dans une déclaration à Reuters, Michel Barnier a répondu que le gouverneur de la Banque de France et ses collègues européens auraient, en tout état de cause, dans le cadre du futur règlement européen, la responsabilité de décider des mesures à prendre et "de le faire de manière transparente".

Quand il y aura un gros problème, on ne trouvera plus personne pour répondre de ses actes.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mer Jan 29, 2014 11:29 pm

oxythan a écrit:Un petit article pour illustre un truc dont je voulais vous parler depuis quelques semaines:

Commmuniqué de l'OIT a écrit:L'emploi dans le monde ne profite pas de la faible reprise économique: le nombre de chômeurs a presque atteint les 202 millions dans le monde en 2013 et le chômage des jeunes est particulièrement préoccupant, affirme l?OIT dans son rapport annuel.

Le rapport de l'Organisation Internationale du Travail sur les Tendances mondiales de l'emploi 2014 relève que la croissance de l?emploi reste faible, que le chômage continue d?augmenter, surtout parmi les jeunes, et que beaucoup de travailleurs découragés (23 millions) restent en dehors du marché du travail.

Au rythme actuel, 200 millions d?emplois supplémentaires seront créés d?ici à 2018, selon le rapport. C?est inférieur au niveau requis pour absorber le nombre grandissant de nouveaux arrivants sur le marché du travail.

Le nombre de demandeurs d'emploi devrait grimper de plus de 13 millions d'ici à 2018.

"Ce dont nous avons immédiatement besoin, c?est de repenser nos politiques. Nous devons accroître nos efforts pour accélérer la création d?emplois et soutenir les entreprises qui créent des emplois», souligne dans le rapport le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder.

Près de 74,5 millions de personnes de la tranche d'âge des 15-24 ans sont sans emploi, le taux de chômage des jeunes atteignait 13,1 pour cent en 2013, plus de deux fois supérieur au taux de chômage mondial tous âges confondus.

La reprise mondiale des marchés du travail est freinée par un déficit de la demande globale. Dans de nombreuses économies développées, les réductions drastiques des dépenses publiques et les hausses des impôts sur le revenu et des taxes à la consommation pèsent lourdement sur les entreprises privées et les ménages, estime l'OIT.

Le rapport met aussi l'accent sur le nombre de travailleurs pauvres vivant avec moins de 2 dollars par jour: 839 millions de travailleurs (soit 26,7% de l'emploi total).

"La leçon consiste à ne pas accepter une sorte de fatalité et de penser que nous sommes condamnés à une croissance du chômage", a affirmé lundi dans une conférence de presse à Genève M. Ryder. "Il est absolument nécessaire d'intervenir pour stimuler l'emploi comme voie de sortie de crise. Par définition la sortie de crise c'est quand les gens sont de retour au travail", a-t-il dit.

Le rapport appelle les gouvernements à dépenser davantage dans des politiques actives du marché du travail (PAMT), pour lesquelles 0,6% du PIB ont été dépensés en 2011. Si ce chiffre passait à 1,2% ce sont 3,9 millions d'emplois supplémentaires qui pourraient être créés dans les économies développées dont l'Union européenne, affirme l'étude.

On nous y explique que le chômage augmente au niveau mondial.
C'est a dire qu'on a de plus en plus de chômeurs sur  terre, en gros le nombre de postes salariés progresse moins vite que la population active (démographie mais pas que) , au niveau mondial.

Vous avez certainement remarqué que je consacre moins de temps à l'économie, principalement pour deux raisons. La première est que j'ai moins de temps (mon activité professionnelle me prenant un peu plus de temps qu’auparavant), la seconde est que j'ai le sentiment d'être arrivé a une vue synthétique ou tout s'enchaine a peu prés et qui me donne une explication économique globale que j'estime acceptable. En tous cas, elle me convient.

Les grandes questions du chômage, du travail, du commerce, doivent être analysées sous deux axes, un axe vertical, très marxiste, orienté comme le niveau de richesse (capital en haut, salariés en bas), et un axe horizontal qui lui est géographiques (systèmes économiques de niveau de vie et de productivité différents, dans des pays différents).

L'économie de l'offre se base sur l'horizontal, elle stipule (a raison) que le capital est bien plus mobile que les travailleurs et que le capital se déplacera systématiquement vers l'endroit ou il aura le meilleur rendement (alors que les travailleurs eux restent sur place). La croissance économique "locale" serait alors boostée par la capacité à attirer le capital (donc les investissements) en offrant une meilleure rentabilité. Ceci se vérifie assez souvent. Le rendement attire l'argent.

L'économie de la demande stipule (la aussi a raison) qu'on a beau produire ce qu'on peux, ça ne servira a rien si personne n'est la pour consommer, ce qui est une évidence. Donc la aussi ça se vérifie.

Pour avoir une vue synthétique, il suffit alors de considérer que c'est la demande mondiale qui assure la croissance, que cette croissance sera non uniformément répartie au niveau local en raison de la non homogénéité du rendement du capital.

On a donc une situation globale et des déséquilibres locaux.

Ainsi un pays offrant un bon rendement au capital (par exemple l'Allemagne) va "exporter" son chômage en même temps que ses marchandises... chez ses partenaires commerciaux.

Quand des tenants de l'économie de l'offre vous indiquent qu'il faut réduire le coût du travail (et donc augmenter le rendement du capital) pour avoir de la croissance, ils ont raison au niveau local et tors au niveau global.

Quand des tenants de l'économie de la demande vous indiquent qu'il faut réduire le rendement du capital et mieux rémunérer le travail pour avoir de la consommation ( et donc de la croissance) et réduire les inégalités, ils ont raison au niveau global, mais tors au niveau local (une augmentation du coût du travail faisant fuir les investissements et patatra).

Si on rajoute le fait que chaque école prêche pour sa crémerie (le capital d'un coté, les salariés de l'autre), on en arrive a une belle cacophonie dont visiblement personne n'arrive a sortir.

Il faut regarder dans tout ceci le rôle du politique. Le politique "dirige" une entité locale, et il aura donc tendance à privilégier une économie de l'offre car il sera jugé selon le résultat de sa politique pour son pays. Regardez Merkel, l'économie de l'offre "allemande" a foutu le bordel chez les voisins, mais les allemands s'en foutent... eux ce qu'ils voient c'est que ça a développé de l'activité chez eux.

Il y a donc une dérive évidente et certainement irréversible vers l'économie de l'offre, car les enjeux locaux (je me sauve moi-même avant de sauver le genre humain) poussent dans ce sens.
Et c'est cependant l'addition de toutes ces "economies de l'offre" qui créent les inégalités et déséquilibres divers, au niveau mondial, et qui font que "globalement" les choses se passent moins bien.

Questions, remarques ?

Apparemment Nouriel Roubini a présenté a Davos une thèse de la même aspiration. François Leclerc en parle ici : http://www.pauljorion.com/blog/?p=61785

il pense (tout comme Marx) que le capitalisme porte les génes de sa propre destruction car il provoque les inégalités qui dépriment la consommation mondiale.

J'ai pour ma part le sentiment que le marché globalisé à fait très vite vieillir le capitalisme, en ouvrant toutes les frontières aux capitaux on a accéléré les choses et on est arrivé a un système "global" ou le capitalisme est tout seul, livré a lui même. Il est tout a fait possible que le système capitaliste mature ne soit pas viable a long terme.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Ven Jan 31, 2014 8:14 pm

l'inflation continue de diminuer en zone euro, elle était attendue a 0.9% pour janvier (donc en augmentation) , elle serait plutôt a 0.7% (donc en diminution)

On va vous parler dans les semaines a venir, de baisser des taux pour "lutter contre la déflation".

Ce week end je vous ferais un petit post pour expliquer pourquoi, au contraire, la baisse des taux n'aura a peu prés aucun effet sur l'inflation. ça ne marche que dans les livres de cours de science éco au lycée. Pour expliquer ceci, je reviendrai sur les phénomènes sous-jacents à l'inflation et sur sa nature "propre".

Je développerai aussi une autre thèse (même si je n'y adhère pas personnellement) qui veut que la baisse des taux à au contraire un effet déflationniste.


_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par riverdou Ven Jan 31, 2014 8:20 pm

a tu vu la liste des gens avec les comptes en suisse  mrgreen 
quand j'en vois je me marre et ca te donne des conseils gauche caviar

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Vaches


Vainqueur prono WRC individuel 2013
Vainqueur prono WRC avec Mekola en equipes constructeurs  2013
Le soleil se leve avant moi, moi je me couche apres lui: Nous sommes quittes.........
riverdou
riverdou

Messages : 5099
Points : 8263
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 62
Localisation : Trouville .Paris 14eme .Le Breuil en auge

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Ven Jan 31, 2014 8:33 pm

riverdou a écrit: a tu vu la liste des gens avec les comptes en suisse  mrgreen 
quand j'en vois je me marre et ca te donne des conseils   gauche caviar

Le plus hilarant c'est ça :
http://videos.tf1.fr/infos/2013/le-mensonge-de-cahuzac-vu-par-le-psychanalyste-gerard-miller-7913074.html

Quand on sait qu'il fait partie de ceux qui n'ont pas déclaré leur compte en Suisse... Laughing  Laughing  Laughing 

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par riverdou Ven Jan 31, 2014 8:43 pm

la vache en plus je pensais a lui Merci oxy Wink 

_________________
L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Vaches


Vainqueur prono WRC individuel 2013
Vainqueur prono WRC avec Mekola en equipes constructeurs  2013
Le soleil se leve avant moi, moi je me couche apres lui: Nous sommes quittes.........
riverdou
riverdou

Messages : 5099
Points : 8263
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 62
Localisation : Trouville .Paris 14eme .Le Breuil en auge

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Mar Fév 04, 2014 9:20 am

Je prend quelques minutes pour vous faire un topo sur ce qui se passe dans les marché émergents. Cette crise monétaire prend une ampleur inégalée par rapport à celles qui l'ont précédé (argentine, Mexique, sud est asiatique), principalement car elle est mondiale et non régionale.

C'est l'évènement économique majeur de ce début d'année, et il pourrais durer plusieurs mois.

Il c'est passé quoi ?
Les racines du problèmes sont a chercher dans la crise des subprimes, et reste fidèle à un principe qui veut que chaque "remède" des banques centrales donne les ingrédients de la prochaine crise.

Depuis 2009, la FED (et dans une bien moindre mesure la BCE) pratique du quantitative easing, c'est à dire que aprés avoir baissé les taux quasiment a zero (sans effet notoire), elle c'est mise a fabriquer des quantité astronomiques de $.
il faut savoir que depuis 2008 la quantité de $ a doublé.
Parallèlement a ceci, les états unis avaient une balance commerciale déficitaire (comme c'est le cas depuis 40 ans), et ont donc exporté des $

Ces $ ont été exportés pour 4 raisons "évidentes" et donc hautement prévisibles:
-> cet argent est très peu rémunéré aux USA, en raison des taux maintenu trop bas par la banque centrale.
-> cet argent n'a quasiment aucun rendement aux USA, en raison du faible potentiel de croissance.
-> la balance commerciale déficitaire des USA fait de tout façon sortir des $.
-> l'augmentation de la dette US achetée (en $) à l'étranger à "stocké" ces $ à l'extérieur sous forme de bons du trésors (principalement en Chine).

Les états unis, qui doivent être considérés comme la banque centrale du monde on donc fourni une quantité inégalée de $ à leurs voisins.

Ces quantité astronomiques de monnaie (on parte de 10 000 milliards de $) sont allé s'investir dans les endroits ou le taux de croissance potentiel (via l'élévation du niveau de vie de la population) était le plus important, ce sont les pays émergents (aussi appelés en voie de développement ou voie d'industrialisation).
Ils ont principalement utilisés de la façon suivante:
-> stockés en réserve de change dans les banques centrales pour assurer une contrepartie à l'émission de monnaie locale.
-> prêté aux entreprises locales
-> investis localement via des achats d'actifs.

Donc les USA ont gavé les émergents de $ pendant 5 bonnes années. Ces pays ont connu une croissance et une inflation importante. Nos multinationales ont tiré principalement leur croissance de ces nouveaux marchés.

viens le temps du reflux.

Comme chaque dopage à base de monnaie centrale, le sevrage est difficile.

Ces derniers mois la FED à laissé lentement remonter les taux de la dette US et a ralenti les émissions monétaires. Le développement du gaz de chiste a rééquilibre la balance commerciale, et les $ se sont donc mis à sortir moins vite.

Depuis quelques semaines (ça a visiblement commencé mi-décembre) le mouvement est reparti dans l'autre sens, c'est à dire que les $ repartent des pays émergeant et reviennent principalement aux USA.
Les opérations de change de la monnaie locale vers le $ on entrainé la chute des monnaies de ces pays, certaines banques centrales ( argentine ?) sont quasiment a sec au niveau de leurs réserves de change, elles ne peuvent plus convertir les pesos en $.
Les entreprises de ces pays qui doivent rembourser des emprunts en $ tout en ayant leur revenus en monnaie locale (dévaluées) partent tout droit vers la faillite.
On a donc, une fois encore, créer une bulle énorme de crédit, bulle qui éclate avec la migration du capital.

C'est une crise monétaire généralisée dans toutes les régions du globe (les plus touchés sont l'Argentine, la Turquie, l'Afrique du sud, l'Ukraine, la Russie..) qui pourrait, si rien n'est enrayé, muter en crise économique majeure et globalisée.

Les seuls qui peuvent arrêter ça, c'est ceux qui l'ont provoqué, c'est les USA.

Pour l'instant ils semblent ne pas en avoir du tout l'intention.. au contraire, la seule chose que l'on entend c'est l'appel a ces pays "a se réformer" vers plus de "compétitivité". Un air de déjà vu.

Des questions ?

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Largo Mar Fév 04, 2014 10:01 am

C'est intéressant.

_________________
Fuck la logique...

Supporter #1 de Sebastian Vettel depuis le 7 octobre 2007
Largo
Largo

Messages : 18518
Points : 64065
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par Largo Mar Fév 04, 2014 10:05 am

oxythan a écrit:
riverdou a écrit: a tu vu la liste des gens avec les comptes en suisse  mrgreen 
quand j'en vois je me marre et ca te donne des conseils   gauche caviar

Le plus hilarant c'est ça :
http://videos.tf1.fr/infos/2013/le-mensonge-de-cahuzac-vu-par-le-psychanalyste-gerard-miller-7913074.html

Quand on sait qu'il fait partie de ceux qui n'ont pas déclaré leur compte en Suisse... Laughing  Laughing  Laughing 

Vous croyez que Gerard Miller a un problème de cervicale pour garder sa tête dans cette position ?

_________________
Fuck la logique...

Supporter #1 de Sebastian Vettel depuis le 7 octobre 2007
Largo
Largo

Messages : 18518
Points : 64065
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie) - Page 39 Empty Re: L'argent (Impôts,Fiscalité, Finance et économie)

Message par oxythan Dim Fév 09, 2014 12:54 pm

Largo a écrit:C'est intéressant.

et je rajouterai que ça nous avantage au niveau des Bourses et marchés de dette en europe (et donc indirectement de la valeur des taux immobiliers).
Car ce capital qui est en train de fuir des émergeant viens se placer sur les marchés chez nous et aux US.

_________________
Fan de Juan Pablo Montoya, Robert Kubica, Ron Dennis et Frank Williams

Je voudrais m'inquiéter de cette propension française à s'entre-déchirer profondément, avec fanatisme, sur des choses qu'on ne connaît pas.
Michel Rocard, en 2009.

oxythan

Messages : 41735
Points : 59273
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum