PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

+3
Rye
PoincarréCicéron
Stats_Man
7 participants

Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Stats_Man Lun Aoû 08, 2022 5:21 pm

Interview d'Hamilton pour Vanity Fair
:

https://www.vanityfair.com/style/2022/08/cover-story-lewis-hamilton-never-quits

Extrait :

"Lewis Hamilton has reflected on the “disbelief” he felt after being “cheated” out of the 2021 Formula One title.
Hamilton looked set to clinch an eighth world title in Abu Dhabi before a controversial decision from race director Michael Masi gave Max Verstappen the chance to pass on the final lap.
Masi has since left the role and his decision was called a "human error" by the FIA, F1’s governing body.

Looking back on the final moments of the season-defining race, Hamilton told Vanity Fair: “You see things start to unfold and my worst fears came alive. I was like, there’s no way they’re going to cheat me out of this. There’s no way. That won’t happen. Surely not.
“I don’t know if I can really put into words the feeling that I had. I do remember just sitting there just in disbelief. And realising I’ve got to undo my belts, I’ve got to get out of there, I’ve got to climb out of this thing, I’ve got to find the strength. I had no strength. And it was one of the toughest moments, I would say, that I’ve had in a long, long time.”
Put to him that he must have felt cheated, Hamilton added: “I knew what had happened. I knew what decisions had been made and why. Yes, I knew that something wasn’t right.”

Such was the impact of the controversial decision that there was speculation over the winter that Hamilton might step away from F1.

“I, for sure, considered whether I wanted to continue,” he admits.
However, he has returned this season with Mercedes and now has no plans to step away from the sport.
“I’ll be lying if I said that I hadn’t thought about extending. I’m still on the mission, I’m still loving driving, I’m still being challenged by it. So I don’t really feel like I have to give it up anytime soon.”

On voit à quel point le traumatisme a été gigantesque pour lui à Abu Dhabi, il en parle de façon très personnelle... presque "psychanalyse" : bravo à lui pour ce type de déshinibition autour d'un traumatisme... pas grand monde arriverait à en parler de façon si introspective...

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Let_th11
Stats_Man
Stats_Man

Messages : 253
Points : 1001
Date d'inscription : 03/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par PoincarréCicéron Lun Aoû 08, 2022 8:52 pm

Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!

PoincarréCicéron

Messages : 4962
Points : 9316
Date d'inscription : 27/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Rye Lun Aoû 08, 2022 9:48 pm

PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!

On peut éviter ce genre de métaphores douteuses ? Merci Smile

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Signry11

Championne du FMWC 2020
Championne par équipe 2019&2020 avec la Manhattan Racing
Rye
Rye

Messages : 6887
Points : 13775
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 31
Localisation : En coloc avec la reine

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Stats_Man Mar Aoû 09, 2022 12:43 am

PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!

Tu y vas un peu fort... mais c'est gigantesque effectivement. Perso, si j'exclus les accidents mortels, c'est ce qui m'a le plus choqué depuis plus de 4 décennies que je suis la F1. Si un truc comme ça arrive au foot en finale d'une grande compét': genre un arbitre qui change la règle à la dernière minute, par exemple il siffle un pénalty alors que la faute a lieu dans le rond central, je pense qu'il y a des émeutes graves qui se passent.

Ce qui est intéressant dans l'article de Vanity Fair (l'article est très long) c'est de lire ce qui s'est passé durant les semaines après Abu Dhabi, les gens qui ont fréquenté Hamilton qui en parlent avec des anecdotes. Je suis admiratif de ce qu'Hamilton a fait après l'arrivée, il a été hyper sport, a félicité Verstappen : preuve qu'il respecte fortement son successeur légitime, il est allé sur le podium et a respecté la cérémonie alors que la majorité des gens - à la place de Lewis - seraient montés en courant voir Masi pour lui coller la plus grosse droite qu'ils avaient magasin sans même lui poser la moindre question... Par contre je trouve que la réaction de poursuivre en F1 est - peut-être - une réaction d'orgueil "mal calibré" ... je crois que l'an dernier était la dernière année où Lewis pouvait encore battre Max à voiture égale. Max continue de progresser et Lewis avec l'immense respect que j'ai pour lui, a doucement commencé à décliner, ce qui est normal à presque 38 ans. Red Bull semble injouable et ils ont en plus recruté la moitié du staff technique de Mercedes... un 8 ème titre relèverait du miracle, d'une domination technique de Mercedes ou... de la justice divine.

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Let_th11
Stats_Man
Stats_Man

Messages : 253
Points : 1001
Date d'inscription : 03/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Julienk5 Mar Aoû 09, 2022 12:56 am

Le mieux qu'il puisse arriver est que Mercedes concentre ses efforts sur 2023 plus tôt que RB et Ferrari qui se concentrent sur les titres 2022, ce qui pourrait donner la meilleure voiture à Lewis l'année prochaine.

Ensuite, s'il a encore les ressources pour battre Russell, on verra Very Happy

_________________

FBWCFMWC
——————————
Champion FMWC 2021
—————————————————
Supporter de Lewis Hamilton depuis Australie 2007
Triple détenteur (2010, 2011, 2012)  de l'award NA du morveux (-18)
—————————————————————————————————————————————
Vice-champion FMWC 2020 et Vice-champion FMWC 2011 par équipe avec chandleur — Team Hommage

Julienk5
Julienk5

Messages : 14748
Points : 18842
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 25

https://www.nextgen-forum.com/t8759p175-2020-formula-bet-world-c

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Odji Mar Aoû 09, 2022 9:54 am

Par contre je trouve que la réaction de poursuivre en F1 est - peut-être - une réaction d'orgueil "mal calibré"

Casser son contrat et laisser Mercedes en plan n’aurait pas été mieux non plus.

Schumi a continué en 2005-2006 même si Alonso prenait les titres.

Hamilton a encore quelque chose à apporter, ne serait-ce que la stabilité et les feedback à son équipe en cette année charnière de changement de réglementation.

Si ce n’est pas lui qui en récoltera les fruits, ça sera toujours bon pour son équipe qui lui a fait remporter 6 titres. (7 sans Masi).

Comme le dis Julien, on peut rêver d’une belle année 2023 avec une voiture qui joue le titre.

Ça serait magnifique mais plutôt improbable que Lewis ne décline pas face à Leclerc ou Verstappen.


Quant à l’équipe, est-il vraiment possible que Mercedes revienne ? Après une telle domination, leur ère est peut-être révolue.
Depuis RB 2010 on a eu des dominations par ère, et avant ça il y avait aussi eu Ferrari des années 2000.
Ça ressemble quand même drôlement à l’ère RB Verstappen aujourd’hui.
On verra si Mercedes ont encore les ressources, car ils se sont quand même bien fait piller leurs ingénieurs à des postes clés.


Dernière édition par Odji le Mar Aoû 09, 2022 10:58 am, édité 1 fois
Odji
Odji

Messages : 8859
Points : 31020
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par tifoso Mar Aoû 09, 2022 10:19 am

PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!
Il ne s'est rien fait voler du tout, ce n'est pas son titre.
Michael masi a fait une erreur mais pas celle de faire repartir la course je vois pas sur quel critère une course où il n'y a plus de danger sur la piste ne doit pas repartir hormis pour aider Hamilton à gagner le titre ( ça n'aurait pas été la première fois cette saison).
L'erreur de masi c'est ne pas demander 1 tour plus tôt à tous les retardataires de se dédoubler c'était possible, et la course aurai été relancé dans les bonnes conditions et max aurai doublé Hamilton.
Le vol le vrai c'était de ne pas relancer la course  sur une piste claire pour empêcher verstappen de doubler Hamilton.

tifoso

Messages : 106
Points : 376
Date d'inscription : 26/06/2022

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Tampopo Mar Aoû 09, 2022 10:32 am

https://deadline.com/2022/08/lewis-hamilton-turned-down-top-gun-maverick-role-tom-cruise-1235087999/

Je n'imagine même pas sa frustration surtout avec le succès délirant du film (il dépasse carrément Titanic et s'approche du premier Avatar au US !)
Tampopo
Tampopo

Messages : 2277
Points : 8375
Date d'inscription : 22/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par PoincarréCicéron Mar Aoû 09, 2022 10:59 am

tifoso a écrit:
PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!
Il ne s'est rien fait voler du tout, ce n'est pas son titre.
Michael masi a fait une erreur mais pas celle de faire repartir la course je vois pas sur quel critère une course où il n'y a plus de danger sur la piste ne doit pas repartir hormis pour aider Hamilton à gagner le titre ( ça n'aurait pas été la première fois cette saison).
L'erreur de masi c'est ne pas demander 1 tour plus tôt à tous les retardataires de se dédoubler c'était possible, et la course aurai été relancé dans les bonnes conditions et max aurai doublé Hamilton.
Le vol le vrai c'était de ne pas relancer la course  sur une piste claire pour empêcher verstappen de doubler Hamilton.
On ne va pas refaire un débat fait 1000 fois. Les règles et procédures habituelles "donnaient" le titre à Hamilton. Cela ne va pas plus loin que cela. Et oui, cela n'est pas loin du penalty accordé pour une faute dans le camp adverse : incompréhensible qu'un arbitre puisse dans de telles circonstances improvisée de la sorte.
Il fallait un miracle pour Verstappen, il en a eu un, non sportif, juste par une violation des règles et usages.

PoincarréCicéron

Messages : 4962
Points : 9316
Date d'inscription : 27/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Stats_Man Mar Aoû 09, 2022 11:05 am

tifoso a écrit:
PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!
Il ne s'est rien fait voler du tout, ce n'est pas son titre.
Michael masi a fait une erreur mais pas celle de faire repartir la course je vois pas sur quel critère une course où il n'y a plus de danger sur la piste ne doit pas repartir hormis pour aider Hamilton à gagner le titre ( ça n'aurait pas été la première fois cette saison).
L'erreur de masi c'est ne pas demander 1 tour plus tôt à tous les retardataires de se dédoubler c'était possible, et la course aurai été relancé dans les bonnes conditions et max aurai doublé Hamilton.
Le vol le vrai c'était de ne pas relancer la course  sur une piste claire pour empêcher verstappen de doubler Hamilton.

L'idée ici n'est pas de refaire le débat d'Abu Dhabi, on en parlera encore dans 50 ans de toute façon. L'idée est de faire l'exercice empathique: si ça t'arrive à toi un truc comme ça, comment tu réagis à chaud? Classy comme Hamilton, ou bien tu fais un chèque pour le dentiste de Masi, tu montes à la direction de course et tu lui pètes 2 ou 3 dents? Honnêtement?

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Let_th11
Stats_Man
Stats_Man

Messages : 253
Points : 1001
Date d'inscription : 03/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Tampopo Mar Aoû 09, 2022 11:19 am

Stats_Man a écrit:
PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!

Tu y vas un peu fort... mais c'est gigantesque effectivement. Perso, si j'exclus les accidents mortels, c'est ce qui m'a le plus choqué depuis plus de 4 décennies que je suis la F1. Si un truc comme ça arrive au foot en finale d'une grande compét': genre un arbitre qui change la règle à la dernière minute, par exemple il siffle un pénalty alors que la faute a lieu dans le rond central, je pense qu'il y a des émeutes graves qui se passent.

Ce qui est intéressant dans l'article de Vanity Fair (l'article est très long) c'est de lire ce qui s'est passé durant les semaines après Abu Dhabi, les gens qui ont fréquenté Hamilton qui en parlent avec des anecdotes. Je suis admiratif de ce qu'Hamilton a fait après l'arrivée, il a été hyper sport, a félicité Verstappen : preuve qu'il respecte fortement son successeur légitime, il est allé sur le podium et a respecté la cérémonie alors que la majorité des gens - à la place de Lewis - seraient montés en courant voir Masi pour lui coller la plus grosse droite qu'ils avaient magasin sans même lui poser la moindre question... Par contre je trouve que la réaction de poursuivre en F1 est - peut-être - une réaction d'orgueil "mal calibré" ... je crois que l'an dernier était la dernière année où Lewis pouvait encore battre Max à voiture égale. Max continue de progresser et Lewis avec l'immense respect que j'ai pour lui, a doucement commencé à décliner, ce qui est normal à presque 38 ans. Red Bull semble injouable et ils ont en plus recruté la moitié du staff technique de Mercedes... un 8 ème titre relèverait du miracle, d'une domination technique de Mercedes ou... de la justice divine.

Ba le team Mercedes le répète plusieurs fois, la polémique du dernier tour d'Abu Dhabi concerne seulement la direction de course, et non Verstappen qui se saisi de cette occasion en or certes mais à qui la faute? Dans le cas inverse, Hamilton aurait fait exactement la même chose, sans état d'âme et normal. Mais bon, malgré la polémique, je n'ai pas vu grand monde dans les médias (hormis un magazine français récemment), y compris anglais, prétendre que Verstappen vol son titre car sur le long de la saison, il le mérité plus que Hamilton et rien que cette année il montre et prouve une nouvelle fois son niveau gigantesque.
Tampopo
Tampopo

Messages : 2277
Points : 8375
Date d'inscription : 22/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Stats_Man Mar Aoû 09, 2022 12:22 pm

Tampopo a écrit:
Stats_Man a écrit:
PoincarréCicéron a écrit:Quand on a été volé de la sorte, c'est quasi un viol!

Tu y vas un peu fort... mais c'est gigantesque effectivement. Perso, si j'exclus les accidents mortels, c'est ce qui m'a le plus choqué depuis plus de 4 décennies que je suis la F1. Si un truc comme ça arrive au foot en finale d'une grande compét': genre un arbitre qui change la règle à la dernière minute, par exemple il siffle un pénalty alors que la faute a lieu dans le rond central, je pense qu'il y a des émeutes graves qui se passent.

Ce qui est intéressant dans l'article de Vanity Fair (l'article est très long) c'est de lire ce qui s'est passé durant les semaines après Abu Dhabi, les gens qui ont fréquenté Hamilton qui en parlent avec des anecdotes. Je suis admiratif de ce qu'Hamilton a fait après l'arrivée, il a été hyper sport, a félicité Verstappen : preuve qu'il respecte fortement son successeur légitime, il est allé sur le podium et a respecté la cérémonie alors que la majorité des gens - à la place de Lewis - seraient montés en courant voir Masi pour lui coller la plus grosse droite qu'ils avaient magasin sans même lui poser la moindre question... Par contre je trouve que la réaction de poursuivre en F1 est - peut-être - une réaction d'orgueil "mal calibré" ... je crois que l'an dernier était la dernière année où Lewis pouvait encore battre Max à voiture égale. Max continue de progresser et Lewis avec l'immense respect que j'ai pour lui, a doucement commencé à décliner, ce qui est normal à presque 38 ans. Red Bull semble injouable et ils ont en plus recruté la moitié du staff technique de Mercedes... un 8 ème titre relèverait du miracle, d'une domination technique de Mercedes ou... de la justice divine.

Ba le team Mercedes le répète plusieurs fois, la polémique du dernier tour d'Abu Dhabi concerne seulement la direction de course, et non Verstappen qui se saisi de cette occasion en or certes mais à qui la faute? Dans le cas inverse, Hamilton aurait fait exactement la même chose, sans état d'âme et normal. Mais bon, malgré la polémique, je n'ai pas vu grand monde dans les médias (hormis un magazine français récemment), y compris anglais, prétendre que Verstappen vol son titre car sur le long de la saison, il le mérité plus que Hamilton et rien que cette année il montre et prouve une nouvelle fois son niveau gigantesque.

L'idée n'est pas de parler du mérite (Verstappen a autant de mérite qu'Hamilton sur 2021), ni de la légalité de la décision (on sait aussi qu'il y a une erreur humaine par le rapport de la FIA) ... l'idée est de dire, si un truc pareil nous arrive à nous, comment réagit-on? Comme Hamilton qui a été hyper classe? Faut imaginer que des mecs comme Lewis et d'ailleurs certainement Verstappen dans 4 ou 5 ans, ne courent plus que contre les livres d'histoire! ils n'ont plus rien à prouver, mais leur égo gigantesque les pousse à vouloir battre "des fantômes" qui sont morts depuis longtemps... Je suis sûr que ce 8ème titre était le rêve ultime d'Hamilton... je suis convaincu que la déception et la trahison qu'il a ressentie est quasi la même que nous ressentirions si notre femme se tirait avec notre meilleur ami... Combien de mecs se diraient : "finalement, c'est mieux ainsi, peut-être qu'elle sera plus heureuse avec lui..." et combien iraient mettre une droite à leur meilleur pote?

La question est sur l'exercice empathique: quand tu te sens trahi et volé qui plus est sur certainement ton plus grand rêve, comment tu réagis? Comme Lewis?

C'est ça la question intéressante! Le reste fera encore débat dans 50 ans...

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Let_th11
Stats_Man
Stats_Man

Messages : 253
Points : 1001
Date d'inscription : 03/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Stats_Man Mar Aoû 09, 2022 12:25 pm

Du coup j'ai oublié de répondre à ma propre question: pour moi - à la place de Lewis - c'est enchaînement droite-gauche-droite...

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Let_th11
Stats_Man
Stats_Man

Messages : 253
Points : 1001
Date d'inscription : 03/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Julienk5 Mer Aoû 10, 2022 6:04 am

Stats_Man a écrit:Du coup j'ai oublié de répondre à ma propre question: pour moi - à la place de Lewis - c'est enchaînement droite-gauche-droite...
La violence, c'est mal mrgreen

_________________

FBWCFMWC
——————————
Champion FMWC 2021
—————————————————
Supporter de Lewis Hamilton depuis Australie 2007
Triple détenteur (2010, 2011, 2012)  de l'award NA du morveux (-18)
—————————————————————————————————————————————
Vice-champion FMWC 2020 et Vice-champion FMWC 2011 par équipe avec chandleur — Team Hommage

Julienk5
Julienk5

Messages : 14748
Points : 18842
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 25

https://www.nextgen-forum.com/t8759p175-2020-formula-bet-world-c

Revenir en haut Aller en bas

PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Empty Re: PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive

Message par Stats_Man Mer Aoû 10, 2022 12:04 pm

Julienk5 a écrit:
Stats_Man a écrit:Du coup j'ai oublié de répondre à ma propre question: pour moi - à la place de Lewis - c'est enchaînement droite-gauche-droite...
La violence, c'est mal mrgreen

Je fais acte de grande contrition ! C'est vrai... mrgreen
Mais c'est aussi pour ça que Lewis est un héros, plus qu'un champion. Il a réagi de la plus noble des façons face à une arnaque historique. Hats off !

_________________
PSYCHANALYSE : HAMILTON in Vanity Fair - My worst fears came alive Let_th11
Stats_Man
Stats_Man

Messages : 253
Points : 1001
Date d'inscription : 03/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum